membres du mois

Elrich Marbh & Augustus O'Callaghan



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
fermeture du forum
Toutes les informations se trouvent ici.
Merci d'avoir fait vivre le forum si longtemps.

Partagez | 
 

 Jiang Li ; a prayer won't save you ~ terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Jiang Li Zhao
we hunt those who hunt us

avatar
Messages : 174
Pseudo : LaMarquise.
Avatar : Godfrey Gao.
Crédits : ava; LaMarquise. sign; acidbrain. gifs; hkctvdramas.
Image :
Âge : 34 ans.
Statut civil : Célibataire.
Occupation : Officiellement enquêteur à la criminelle envoyé par la Chine pour résoudre le meurtre de touristes Chinois dans le coin. Officieusement chasseur qui sait très bien ce qui est arrivé à des collègues mal entraînés envoyés ici comme chair à canon. La fin justifie les moyens.
Armes de prédilection : Sabre chinois.
Date d'inscription : 05/05/2016

TO KNOW MORE
Relations:

MessageSujet: Jiang Li ; a prayer won't save you ~ terminé   Jeu 5 Mai - 7:16


Jiang Li Zhao
You live long enough to hear the sound of guns,
long enough to find yourself screaming every night,
long enough to see your friends betray you.

identity card
PRÉNOM : Jiang Li. Pour ceux qui connaissent mal les cultures asiatiques et plus précisément celles chinoises ou coréennes, nous avons là deux prénoms. Ce qui est faux. Jiang Li ne porte qu'un prénom. Celui dont les deux sinogrammes signifient "rivière calme". Un prénom qui renvoie vers un sentiment paisible, doux. Pourtant, chez Jiang Li, cette signification tient davantage de celle du félin qui guette sa proie. AGE : 34 printemps, ce qui est une bonne moyenne considérant le danger qu'il brave depuis son initiation. PROFESSION : Il n'est que chasseur.  Toutefois, l'Ordre lui fournit une nouvelle couverture dès qu'il est envoyé sur une nouvelle mission si celle-ci est considérée comme "longue". Cette fois, il a intégré les forces de la police non pas via le commissariat local  mais d'une façon plus discrète. Quelques jeunes chasseurs inexpérimentés ont ouvert la voie en étant envoyé en tant que touristes. Ils ont forcément connu le sort qu'on réserve aux débutants qui essaient de s'attaquer à plus gros qu'eux. Les soupçons ont été confirmés et le plan était déjà en branle avant même d'être nécessaire. Jiang Li est officiellement un enquêteur Chinois qui essaie de résoudre ces "crimes non élucidés" en marchant allègrement sur les plates-bandes des policiers locaux histoire de les emmerder un peu plus chaque jour. C'est ce qu'il fait de mieux, après tout...! Non. Aucune honte à ces sacrifices d'hommes qui appartenaient à l'Ordre lui-même et leur faisait confiance. De toute façon, ce n'est pas lui qui tire les cordes... il n'est que le plus fidèle soldat de la cause. STATUT SOCIAL : Célibataire. Il blague souvent que de toute façon, on ne saurait pas lui survivre s'il passait la corde au cou de quelqu'un. Ça ne signifie pas que sous ses airs railleurs, il ne se sent pas parfois un peu trop seul. Seulement, il y a peut-être une part de vérité sous cette déclaration, si seulement son coeur peut aimer. RACE : Humain et rien d'autre, qu'on l'en préserve. Jiang Li chasse la vermine qui ne l'est d'ailleurs pas et n'aura au passage pas de retenue face à un humain qui se met entre sa proie et lui. NATIONALITÉ : Chinois. Il le porte sur son visage, dans son accent, dans son nom et dans ses valeurs. Jiang Li en est fier. Une fierté rattachée davantage à son ordre qu'à son pays mais qu'il est plus facile de faire vivre au travers du patriotisme. ORIGINES : Chinois, plus précisément de la province du Hunan. Sa langue première est donc le Xiang, un dialecte chinois. La seconde le mandarin. FAMILLE : Aucune. Et qui pose des questions à se sujet se mérite rapidement un regard de glace, mais aucune réponse. Ne pas avoir de famille, c'est ce qui a forgé Jiang Li tel qu'il l'est aujourd'hui. Il se souvient un peu de sa mère, toutefois. De quelques petites choses futiles comme son parfum ou le son de sa voix lorsqu'elle chantait une berceuse. De son père, rien. Il soupçonne l'homme d'avoir été très absent de la maison. Il ne sait pas et ne saura probablement jamais s'il avait des frères ou des soeurs. Ce qui est certain, c'est qu'il venait d'une famille très pauvre puisqu'il a été vendu pour une misère à des moines d'un temple bouddhiste. C'est une pratique assez commune en Chine pour les familles très pauvres que de vendre leur petit garçon lorsqu'ils n'ont plus rien d'autre à perdre, ces futurs travailleurs valant de l'or sur le marché noir du pays. Jiang Li a d'abord abouti dans un temple des plus simples. Mais son esprit combatif et dominateur l'a fait repérer par l'Ordre des Chasseurs de Chine. Le reste appartient à l'histoire...

characterization
UN ► À ses dix-sept ans, il a choisi son arme de prédilection pendant un long rituel très important. Un sabre chinois que plusieurs aiment à tort nommer « katana ». Lorsqu’il chasse, l’arme est constamment sur lui, à sa taille. Il n’en a pas moins appris le maniement des armes à feu et en a toujours une sur lui, ce qui est relativement simple sous sa couverture de flic actuelle. Son glock n’a toutefois rien de conforme même si ses faux papiers tendent à prouver le contraire. Une feuille en jade en décore la poignée et si on lui pose des questions à ce sujet, il racontera que c’est une distinction au sein de sa brigade. C’en est plutôt une au sein de son ordre. Cette arme lui a été remise après avoir aidé le parrain d’une puissante Triade à se débarrasser de son premier compétiteur qui s’avérait être un loup.

DEUX ►  Jiang Li est un mordu de la nourriture saine. Il déteste cette mode du fastfood qui ruine le corps et la santé. Ça ne lui manque pas particulièrement de ne pas manger de la nourriture malsaine et il envoie rapidement promener ceux qui prétendent qu’à trop se priver il s’empêche de vivre. Au contraire... Son corps est son meilleur allié et à bien le traiter, il le restera encore longtemps ! C’est d’ailleurs très important pour lui de s’entraîner quotidiennement. Il pratique un art martial chinois ancestral remanié à la sauce moderne, le wushu. Il délaisse un peu le tir et son bon vieux glock au bénéfice de son arme fétiche, le sabre chinois. Mais il pratique malgré tout dès qu’il en a l’occasion. Il n’est donc pas étranger de le croiser au stand de tir.

TROIS ► C’est un homme incroyablement solitaire, un peu par sa propre faute même s’il ne l’avouera jamais. Il cherche à combler ses nuits, volage, mais qu’avec des hommes. Son homosexualité est un sujet tout sauf tabou. Il ne le crie pas sous tous les toits parce qu’il est d’une nature discrète sur sa vie personnelle, mais il ne s’en cachera pas non plus et quitter le bar avec un bel homme à son bras n’est pas une hantise pour Jiang Li. Même s’il n’a pas un genre d’homme physiquement parlant, il aime prendre le contrôle lors de ses ébats nocturnes. Dominateur dans tous les aspects de sa vie, il ne déteste toutefois pas une bonne bataille quand elle peut alimenter la passion...

QUATRE ► Jiang Li pourrait être accusé d’être un brin métrosexuel, probablement. Si ça signifie être coquet et aimer bien présenter. On ne retirera rien à sa virilité, même avec toute la bonne volonté du monde. Mais sa barbe est toujours pile point de la longueur désirée, ses cheveux de jais coupés et coiffés avec goût, ses vêtements soignés... D’ailleurs à propos de ces derniers, il change beaucoup de style selon son humeur de la journée. T-shirt et jeans... ou peut-être un beau complet de ville ? Ça dépend des jours. Mais c’est toujours choisi avec soin et souvent complété par des verres fumés qui gardent bien ses interlocuteurs de lire son regard. Contrairement à plusieurs asiatiques, Jiang Li aime son teint mat et n’a pas peur de s’exposer aux rayons du soleil de crainte qu’il se caramélise davantage.

CINQ ► Grand insomniaque, Jiang Li n’a heureusement pas besoin de beaucoup de sommeil pour être frais et dispo. Toutefois, certaines nuits sa conscience l’empêche de fermer l’oeil et les lendemains sont plus difficiles. Il a appris à multiplier les siestes dès qu’il le peut pour être dans les meilleures conditions possibles. La méditation que les moines ont tenté de lui apprendre n’ont jamais réussi à y changer quoi que ce soit. De toute façon, Jiang Li ne sait pas méditer. Il bien trop impétueux pour ce faire et n’a pas assez de volonté à ce sujet, considérant que c’est là du temps perdu. Quoi qu’il en soit, ces insomnies sont parfois un véritable problème pour un chasseur qui doit garder ses sens aiguisés. Avoir un bel homme qui ondoie entre ses draps l’aide souvent à fermer les yeux. Peut-être la solitude ne laisse-t-elle pas de répit à sa conscience déjà déchirée.

SIX ► Le grand Chinois déteste qu’on le touche sans qu’un accord tacite de sa part n’ait été donné d’une façon ou d’une autre. Il attrapera la main indigne au vol et la pressera lentement entre ses doigts, démontrant bien souvent de cette façon qu’une simple pression de sa part serait nécessaire pour briser quelques os importants et douloureux. Pourtant, dans l’intimité de ses draps, Jiang Li adore les caresses, les baisers et les petite morsures. Il faut toutefois qu’il soit consentant... et qu’il ait été le premier à l’être. Peut-être que c’est encore une autre façon d’imposer son côté dominateur à ceux qui l’entourent. Quoi qu’il en soit, si vous voulez vous approcher de lui, essayez de lire les signes. C’est plus prudent.

SEPT ► Parlant de taille, ceux qui disent que tous les Chinois sont petits peuvent aller se rhabiller... et en beauté. Jiang Li ne mesure pas moins de un mètre quatre-vingt-treize et il en est fort fier. Il aime regarder les autres de haut et c’est incroyablement rare qu’il tombe sur quelqu’un qui le dépasse, ce qui lui plaît énormément ! Il a toujours l’impression d’avoir un avantage sur les autres. Peut-être pas physiquement, parce que parfois ça ne change rien lors d’un combat... mais son charisme ne se fait que plus oppressant et il sait que ça en impressionne plus d’un. Alors oui, il est grand. Et il en use et abuse sans vergogne.

HUIT ► Bien sûr, Jiang Li possède un accent chinois à couper au couteau. Il essaie de calmer ses envies d’accent tonique, mais trouve celui de l’anglais fort plat et se demande parfois comment on peut réellement bien communiquer ce qu’on a à dire de cette façon ! Ses propres langues maternelles, soit le xiang et le mandarin, sont des langues très anciennes qui ont donc un accent tonique très présent. Peu importe : il ne va jamais complexer à ce sujet, qu’on essaie de le ridiculiser ou pas. Sa fierté d’être Chinois passe aussi par la langue... et donc par l’accent. Et ça lui donne un petit quelque chose que les résidents n’ont pas, n’est-ce pas ?

NEUF ► Sûrement guidé par ses envies de manger santé tout en appréciant malgré tout ce qui se trouve dans son assiette et par cette tendance qu’on a à manger de moins en moins sainement, Jiang Li a appris à cuisiner. Et comme tout ce qu’il entreprend, il ne le fait pas à moitié. Conclusion : on a un très bon cuisinier là où on s’y attendrait le moins ! De plus, s’il n’a jamais rien compris à la méditation, au moins la cuisine lui permet-elle de vraiment se détendre. Pendant qu’il cuisine, il s’autorise à mettre un peu de musique classique et à oublier le reste du monde. Quand on vient papillonner autour de lui dans sa cuisine, ça le rend complètement dingue. Il aime être seuls dans ces moments. Mais cuisiner pour quelqu’un pourrait être quelque chose qui lui plaît, à voir.

DIX ► Jiang Li est une « cat person ». Mais ça va au-delà d’une simple préférence pour les chats. Il déteste carrément les chiens. Ces canidés sont beaucoup trop près des loups pour qu’il puisse leur accorder le moindre sentiment positif. Il connaît quelques chasseurs qui chassent avec ces bêtes pour s’aider mais lui ne leur fait pas confiance. Un alpha très dominant pourra toujours leur retourner la tête, il en est sûr. Alors pour sa part, s’il a un animal ce sera un chat. Mais voyageur, il ne se pose jamais assez longtemps où que ce soit. Sauf peut-être cette fois... Il y a bien ce petit chat tout noir qui vient miauler sur le bord de sa fenêtre depuis quelques nuits. Étonnantes créatures, ces félins...
put me to the test

situation une : le rituel. Cette situation est utilisable par tous les groupes. Votre personnage se retrouve en plein rituel de sorcier, c'est la pleine lune et un sorcier s'apprête à tuer sa victime en guise de sacrifice. Les possibilités sont inombrables : il peut être un humain qui passe par là et qui observe toute la scène, il peut être un chasseur qui vient attaquer le sorcier, ou un loup, ou le sorcier, ou la victime, etc. N’hésitez pas à intégrer les éléments de l’univers tels que la mythologie et ce que vous aurez lu dans les annexes.
« Salope. »

Un sourire en coin étire les lèvres du Chinois. D’un mouvement de sa main gantée de noir, il retire rapidement ses verres fumés pour mieux contempler cette lune ronde et lumineuse qui semble se moquer de lui après cette insulte formulée à mi-mots. Une des branches des lunettes finit dans le col en V de son t-shirt. Noir lui aussi, comme tout le reste de ses vêtements. Quand on espionne le Blair Witch Project une nuit de pleine lune, on met toutes les chances de son côté pour ne pas être grillé. On pourrait croire ces réunions de Sabrina la petite sorcière faciles à trouver puisque les sorciers sont obligés de sortir de chez eux ces nuits maudites... Oui, il en avait appris au cours des vingt-quatre dernières années. Mais il n’y avait rien de facile dès qu’on touchait le surnaturel du bout des doigts. Elles étaient futées, ces créatures du diable et Jiang Li avait dût faire de longues recherches avant de trouver ce lieu de culte. Mais maintenant, il était là... et il comptait bien tenter d’identifier le plus d’ennemis possible.

L’humaine qui allait ce soir être sacrifiée ne semblait pas réellement consciente de ce qui se produisait. Droguée. C’était sûrement mieux comme ça. Il n’y en avait qu’une pour... Jiang Li compte rapidement. Huit. Ils étaient huit sorciers. Ça ne rimait à rien. Mais quelque chose lui disait que la chasse ne faisait que commencer. Et si ce n’était pas le cas, peut-être avait-il affaire à des imposteurs. Des adolescents un peu détraqués qui avaient envie de se croire mythiques. C’était déjà arrivé... et ça arriverait encore. Plus rien ne surprenait Jiang Li. Mais les incantations fusent soudainement. Une prière. Et une certaine tension se ressent dans l’air. Le grand Chinois baisse son regard vers un de ses bras. Relevant la manche de sa veste noire, il grimace en voyant les poils se dresser sur son épiderme. Joie. De la magie l’enveloppait carrément. Heureusement, il était assez loin du cercle démoniaque pour ne pas en souffrir.

Toujours silencieux, Jiang Li continue d’observer. La lame rituelle est soulevée lentement, comme si le meurtrier savourait ce moment. C’était probablement le cas. La main de l’asiatique se pose sur la garde de son sabre traditionnel. Son corps se tend. C’est le moment où le félin tapis dans l’ombre bondit, fond sur sa proie. La tue. La lame s’abat. Mais pas celle de Jiang Li. Le couteau rituel trace lentement un pentacle dans la chair de sa victime, précis, adroit. Un habitué... un ancien peut-être ? Non. Soudainement, la lune dévoile le visage du jeune homme qui psalmodiait encore, comme si elle voulait volontairement montrer au chasseur que ses ouailles étaient souvent jeunes, mais affreusement expérimentées. Après un dernier regard pour cette déesse pâlotte, Jian Li se relève lentement, tournant les talons. Sauver la fille ? Non... Pas ce soir. Il avait vu ce qu’il voulait voir. Il avait des informations importantes sur ces huit mages à présent et il allait les utiliser à bon escient. La fin justifie les moyens. Un moyen qui n’avait pas été en faveur de la jeune victime, laquelle laisse le chasseur insensible alors qu’il s’éloigne du cercle mythique, l’ayant déjà oubliée...

the cool kids
PSEUDO : LaMarquise. PRENOM : // AGE : 26 ans. COMMENTAIRE, SUGGESTION ? : Rien, à part que j'aime vraiment ce contexte de fou    Je me suis fait un plaisir à lire tout ce qu'il y avait à lire. Je risque malgré tout de faire quelques petites erreurs, vous m'en excuserez. C'est un univers tellement riche    AVATAR : Godfrey Gao. GROUPE : Hunters. PERSONNAGE : inventé.



Dernière édition par Jiang Li Zhao le Ven 6 Mai - 3:41, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jiang Li Zhao
we hunt those who hunt us

avatar
Messages : 174
Pseudo : LaMarquise.
Avatar : Godfrey Gao.
Crédits : ava; LaMarquise. sign; acidbrain. gifs; hkctvdramas.
Image :
Âge : 34 ans.
Statut civil : Célibataire.
Occupation : Officiellement enquêteur à la criminelle envoyé par la Chine pour résoudre le meurtre de touristes Chinois dans le coin. Officieusement chasseur qui sait très bien ce qui est arrivé à des collègues mal entraînés envoyés ici comme chair à canon. La fin justifie les moyens.
Armes de prédilection : Sabre chinois.
Date d'inscription : 05/05/2016

TO KNOW MORE
Relations:

MessageSujet: Re: Jiang Li ; a prayer won't save you ~ terminé   Jeu 5 Mai - 7:43



Be still my son, you're home. Oh when did you become so cold ?
L'ABANDON
Le garçon est jeune. Sûrement bien trop jeune pour un aussi long voyage à pieds. Pourtant, la mère refuse de le porter. Pour plusieurs qui liront cette histoire, c’est un geste cruel. Mais il faut comprendre avant de juger et peu se donnent la peine de le faire. Jiang Li lui-même ne s’autorisera jamais à essayer de comprendre les raisons qui ont pu pousser à un tel abandon, à un tel comportement. Les temps sont souvent durs en Chine. Les choses n’ont guère changées depuis plusieurs décennies, comme si le pays avait volontairement décidé de stagner. Les paysans, pas assez éduqués et trop malades pour se rebeller font le bonheur d’une caste d’hommes riches et sans scrupules. Et la famille de Jiang Li fut une victime de ce système sans pitié. Si le petit marche, c’est que sa mère ne veut plus s’y attacher. Si sa mère ne veut pas ressentir tout l’amour qu’elle a pourtant pour lui, c’est qu’elle va le vendre. Et si elle le vend, c’est parce qu’il n’y a rien de plus précieux en Chine qu’un petit garçon qui fera un jour un grand travailleur. C’est parce qu’elle a besoin de cet argent pour nourrir son aînée, son mari décédé aux champs ne pouvant plus rien faire pour elle.

Le choix de garder la petite fille plutôt que son fils fut mûrement réfléchit. Mais la petite avait déjà sept ans et pouvait aisément l’aider. Pas le gamin. Et il valait bien plus cher, bien sûr. Se remarier ? Ça allait être difficile. Sa fille, elle, pourrait faire un bon mariage avec un soldat dans quelques années. Oui, c’était un choix éclairé selon cette femme désespérée. Mais sa part maternelle ne pouvait se résoudre à le vendre au marché noir sans savoir ce qui adviendrait de l’enfant. Alors ils marchaient loin, très loin. Le petit était traîné comme une poupée de chiffon. Il pleurait, ses petits pieds abîmés par les pierres de la route. Il était sale, si sale qu’on avait du mal à discerner ses traits. Et la mère n’était guère dans un meilleur état. L’insolation les a guetté pendant ce voyage. La faim, aussi. Et les soldats, bien sûr. Qui s’amusent à arpenter les routes à la recherche de victimes potentielles. Parce que c’est toujours ce qu’ils font, les soldats, même s’ils se plaisent à prétendre qu’ils aident les pauvres gens. L a mère le sait bien et elle les évite jusqu’à ce qu’ils arrivent à leur but : le grand temple bouddhiste de la région.

Là-bas, on la regarde avec pitié. Mais visiblement, la pitié n’est pas assez forte pour l’accueillir quelques jours le temps qu’elle se remette du trajet. On a trop peur qu’elle insiste finalement pour redonner l’or et reprendre le petit. Alors elle est mise à la porte. Le tout petit Jiang Li lève de grands yeux effrayés vers les deux moines qui se consultent pour savoir quel ordre il valait mieux suivre concernant ce petit bout sale, affamé, fatigué et terrifié. Comme s’il n’était pas là. Comme s’il n’était qu’un chien qu’on vient de recueillir. Un chien... c’est ce qu’on lui fera croire qu’il est toute sa vie.
LE TEMPLE
Un garçon pleure. Le crâne chauve, habillé d’une sobre tunique d’apprenti moine, il ne devait pas avoir plus de neuf ans. Dix, si on poussait un peu. Sa petite lèvre inférieure toute tremblante était aussi rouge carmin, le rouge d’un sang qui n’aurait pas dût couler entre ces murs. Des moines accourent déjà mais le mal a été fait. On arrache l’arme blanche de la main d’un autre petit garçon qui se contente de toiser sa victime d’un oeil mauvais.

« Jiang Li ! »

L’exclamation en est une d’horreur de la part d’un des plus jeunes moines. Ici, on connaissait tous le caractère emporté et dominateur de ce petit. Il était surveillé de près et on essayait d’étouffer ses pires côtés dès qu’on en avait l’occasion, parfois via une forme de châtiment qui n’était généralement plus d’actualité à cette ère. Mais, Jiang Li ne semblait jamais apprendre, peu importe la forme que le châtiment en question pouvait bien prendre. Et pire, il ne semblait pas le craindre. Pour sa part, le petit observe encore un moment le garçon qui pleurait au sol. Ce n’est que lorsqu’on l’entraîne finalement plus loin qu’il relève la tête vers un des moines. Il n’était pas stupide : il savait très bien qu’il allait encore une fois être puni.

« Il m’a poussé. Je lui ai dis d’arrêter. », explique lentement le garçon, tremblant de rage maintenant qu’il semblait revenir un peu à lui. Il y avait malgré tout eu le choc de voir ce sang déborder de la lèvre boudeuse. Son âme jeune n’avait pas songé à cette conséquence au moment de poser le geste. Mais ça n’excusait pas ce qui venait de se produire et Jiang Li le voit rapidement dans le regard des deux moines qui se tenaient encore devant lui. Alors de colère, il s’exclame fortement, brisant le silence qui régnait en maître dans le temple : « JE L’AI AVERTI ! »

Comme s’il était dans son bon droit. Les deux moines échangent un regard. Et si à l’époque Jiang Li ne savait trop ce que ce regard signifiait, il comprenait maintenant : c’est le moment qui avait scellé son destin. Il s’était vendu à l’Ordre des Chasseurs.

L'ORDRE
L’Ordre est un temple qui n’est pas un lieu de prière, géré par des moines qui ont facilement recours à la violence. Les enfants qui y sont envoyés viennent d’autres temples où ils étaient trop difficiles à gérer le plus souvent mais aussi parfois de la rue où quelques chasseurs qui passaient par là les ont remarqué et ont vu quelque chose en eux. Jiang Li a pour sa part suivit le cheminement le plus classique, si on peut dire. Il y est arrivé à dix ans et c’est aussitôt que sa formation a commencée. Étonnamment, la formation classique des chasseurs chinois est très semblable à celle des chasseurs européens. Pourtant, les moines nieront avoir subit quelques influences que ce soit des ancêtres Français de la profession. Jiang Li le niera aussi, par fierté. Mais si on jette un coup d’oeil passé l’honneur des Chinois, il faut comprendre que ce désir de vaincre les bêtes tapis dans l’ombre créée par la lune viennent toutes du même point : la France. La Bête. Alors les techniques se ressemblent bien qu’elles ne soient pas identiques et qu’on s’en défende vivement.

Si ce n’est que tous les chasseurs chinois sont orphelins ou considérés comme orphelins, sûrement... Les femmes ont leur place au sein de l’Ordre tout autant que les hommes mais doivent le prouver en se mesurant à eux sans discrimination de genre. Si elles ne font pas le poids, qu’elles soient des femmes n’est pas une excuse en soit. Jiang Li a donc beaucoup de défauts mais a grandit en sachant respecter les femmes qui le méritent et à ne pas considérer le fait d’être une « fille » comme un défaut ou une insulte. Ce qui ne l’empêchera pas de prendre les gens de haut, qu’on se le tienne pour dit ! Cette formation, Jiang Li l’a complété sans se poser de questions. Il n’a jamais regretté comme certains gosses qu’il a vu arrivé, mais n’a jamais vu repartir alors qu’ils ont pourtant arrêtés d’assister aux entraînements du jour au lendemain. C’était probablement le genre de discipline dont il avait besoin, mais ça n’en a pas pour autant fait un homme foncièrement bon. Au contraire, Jiang Li est un peu le bâtard de l’histoire, celui qu’on aimerait renvoyer en enfer sans jamais réussir à vraiment s’en débarrasser...
VOYAGEUR
C’est ce qu’est Jiang Li au sein de l’Ordre : un voyageur. C’est un rang très envié malgré l’irrégularité des vies privées de ceux qui embrassent cette fonction. Si on confie à un chasseur les très prisées missions outre-mer, c’est qu’il a fait ses preuves parmi les siens et leur est en plusieurs points supérieur. Ce que Jiang Li ne racontera toutefois pas, c’est qu’on a longtemps refusé sa candidature à ce poste. Candidature que personne n’est supposé soumettre, mais les choses n’avançant pas il a fait ce qu’il fait toujours : prendre les choses en mains. Pourtant, ça n’a convaincu personne... Et s’il se doute bien qui ne voulait pas le voir voyageur, il a bien fini par la faire changer d’avis, allez savoir pourquoi. Il ne cherche pas plus loin. Ça ne l’intéresse pas. D’ailleurs, à ce souvenir, Jiang Li ferme les yeux, laissant la brise fraîche lui caresser le visage. Whistler, dans l’ouest canadien. On croit y avoir trouvé une importante meute lupine. Alors on l’y a envoyé. Le sang sur ses mains n’est pas le siens. Les corps sans vie autour de lui témoignent du massacre. Jiang Li en a encore la respiration hachurée, mais il n’est pas vaincu, loin s’en faut.

Il se tourne vers une femme qui approche. Encore elle. Une supérieure. Dieu qu’il la déteste... Il se demande parfois si ce n’est pas elle qui a retenu sa promotion si longtemps...

« Notre travail ici est terminé. », murmure-t-elle doucement de sa voix mélodieuse, presque paisible. Elle ne le faisait pas par vengeance ou par colère. Simplement parce qu’elle croyait que c’est ce qui était juste. Et il savait qu’au sein du conseil, parce qu’elle en faisait partie cette damnée harpie, elle s’opposait souvent aux solutions les plus sanglantes. Elle était inutile... Jiang Li aurait de loin préféré être à sa place. Pourtant, signe qu’il y avait sûrement un coeur dans ce torse-là, bien qu’il soit froid, il ne la détestait pas vraiment. Pas du tout, même. C’était un peu comme une mère pour lui, malgré leur maigre différence d’âge... « Partons, Jiang Li. »

Mais Jiang Li ne bouge pas. Le visage fermé, l’air sévère, il pointe un coeur inerte. Celui d’une femme, une louve.

« Elle a des enfants en dehors de la ville. Ils ont sûrement le gêne. Il faut les retrouver. », gronde Jiang Li. Oui. Il terminait toujours ce qu’il commençait. « Vas-tu partir sans avoir terminé le travail, dis-moi ?! »

La ravissante Chinoise le regarde un moment avec presque pitié... puis tourne les talons. Cette nuit-là, elle prit son vol seul. Jiang Li était resté pour finir le travail. Encore une fois, il a creusé un fossé entre eux.
MAINTENANT
L’Irlande, Glencullen. Le regard sombre du chasseur chinois parcours lentement la ville endormie. Valises en mains, il avançait lentement dans les rues endormies. Il n’y avait bien qu’un petit endroit paumé comme celui-ci pour réellement s’endormir pendant la nuit. Et pourtant, il savait que ce n’était qu’une façade. En quelque part, sûrement dans ces bois denses et sans fin, des cultes sataniques étaient mis en place. Des Dieux qui n’auraient pas dût exister étaient louangés. Et des meurtres étaient commis... C’est la raison pour laquelle l’Inspecteur Zhao débarquait à Glencullen. Quelques faux papiers et quelques jeunes indisciplinés envoyés à l’abattoir avaient permis à son Ordre de non seulement s’assurer que le diable était bel et bien présent dans ce village, mais aussi qu’il ait la meilleure couverture qui soit pour cette mission à long terme. Oui, long terme. Jiang Li allait rester à Glencullen un long moment. Il envisageait cette chasse-ci comme la plus grande qu’il eût faite depuis Whistler... et là-bas, il n’avait trouvé que des loups. Ici, le diagnostique était bien pire.

Jiang Li aurait pu prendre un taxi, mais il voulait voir la ville de ses propres yeux sans qu’on ne l’observe à la dérobée, comme en plein jour. Il voulait en prendre le pouls. Savoir ce dont elle était capable la nuit. Et il n’attend pas longtemps. En même temps, la pleine lune brillait de milles feux, ce soir. Une menace qui semblait se moquer de lui, là-haut, alors qu’il marchait lentement en ces lieux austères. Jiang Li ne doit probablement qu’à ses réflexes aiguisés depuis son plus jeune âge sa survie, cette nuit-là. Comment un loup de cette taille peut-il être aussi silencieux ?! L’immense créature lui bondit dessus. Et s’il trouvait les bêtes de Whistler d’une bonne taille, celle-ci leur est clairement supérieure. Malchance ou génétique profitable au démon qui animait ces bestioles ? Ça, il allait le découvrir s’il restait en vie...

Le Chinois roule sur le côté. Ses valises subissent non seulement les dommages de leur chute, mais l’une d’entre elle est aussi écrasée par le poids de la bête. Ce à quoi Jiang Li répond par un juron. Les crocs acérés ne lui donnent toutefois pas envie de dialoguer bien longtemps. Il tire son sabre du fourreau protecteur, magnifique lame d’argent brillant sous la lune chatoyante. Et le combat s’engage. Maintenant, il ne saurait dire combien de temps il dura. Une minute. Ou peut-être une heure. Mais il laissa les deux combattants à bout de souffle et blessés chacun à leur façon. Allez savoir ce qui a changé dans l’atmosphère. Mais soudainement, Jiang Li s’est tendu. Un hurlement a percé la nuit. L’alpha, probablement. Et le bon petit agneau est retourné auprès de son seul et unique maître en titubant.

Jiang Li, le grand défenseur du travail bien fait, n’a cette fois même pas songé à le suivre. Ces bêtes étaient impressionnantes... Pour la première fois, il avait vraiment eu du mal à se battre contre un seul loup. Il devait méditer à ce sujet... et ne surtout pas sous-estimer Glencullen et sa lune malveillante...


_________________
They're going to send me on a murdering spree. I can not wait to dance upon your grave.They don't even have a soul left to be saved. You would eat your young. We swam among the northern lights, and hid beyond the edge of night. Waiting for the dawn to come and sang a song to save us all. I am alive I'm just playing dead. I'm going to say what should have never been said.The giants of the world crashing down. The end is near I hear the trumpets sound.

(c) acidbrain


Dernière édition par Jiang Li Zhao le Ven 6 Mai - 2:14, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Artem Volkov
howling at the moon

avatar
Messages : 43
Pseudo : Liche
Avatar : Joseph Godron Levitt
Crédits : avatar (liliana) •
Double compte : Non.
Image :
Âge : 35 ans.
Statut civil : Célibataire.
Occupation : Lieutenant de police.
Poste dans la meute : Bêta sans meute, depuis son arrivée. Solitaire par défaut, pour ne pas être un autre loup ordinaire. Rêve de devenir alpha.
Date d'inscription : 16/04/2016

TO KNOW MORE
Relations:

MessageSujet: Re: Jiang Li ; a prayer won't save you ~ terminé   Jeu 5 Mai - 7:47

Gao.

Et puis un chasseur, avec un sabre et tout, trop la classe !
Ayé, je suis fan de ce perso.
#bave totalement.

Je viendrais te harceler pour un lien

Bon courage pour la suite, petit chasseur What a Face

(et voilà on a rien vu, hop hop aucune bêtise, sisi What a Face )

_________________
fallen wolf + And I find it kinda funny, I find it kinda sad, The dreams in which I'm dying are the best I've ever had, I find it hard to tell you, I find it hard to take when people run in circles it's a very very Mad world, mad world.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jiang Li Zhao
we hunt those who hunt us

avatar
Messages : 174
Pseudo : LaMarquise.
Avatar : Godfrey Gao.
Crédits : ava; LaMarquise. sign; acidbrain. gifs; hkctvdramas.
Image :
Âge : 34 ans.
Statut civil : Célibataire.
Occupation : Officiellement enquêteur à la criminelle envoyé par la Chine pour résoudre le meurtre de touristes Chinois dans le coin. Officieusement chasseur qui sait très bien ce qui est arrivé à des collègues mal entraînés envoyés ici comme chair à canon. La fin justifie les moyens.
Armes de prédilection : Sabre chinois.
Date d'inscription : 05/05/2016

TO KNOW MORE
Relations:

MessageSujet: Re: Jiang Li ; a prayer won't save you ~ terminé   Jeu 5 Mai - 7:51

Ok. J'avais pas reconnu sur le vava. Et là je suis en train de me rouler par terre parce que JGL omg omg :;cry: :;cry: :;cry: (ce sont des larmes de joie, sisi ) Cet homme est magnifique

Bon on se calme *respiiiire* Merci ! Contente de voir que mon petit plaît déjà. Il nous faut un lien qui tue tout (au sens figuré hein... *koff koff*)

(jevoispasdequoituparleshein?*PAN*)

_________________
They're going to send me on a murdering spree. I can not wait to dance upon your grave.They don't even have a soul left to be saved. You would eat your young. We swam among the northern lights, and hid beyond the edge of night. Waiting for the dawn to come and sang a song to save us all. I am alive I'm just playing dead. I'm going to say what should have never been said.The giants of the world crashing down. The end is near I hear the trumpets sound.

(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nephaël Morgenstern
we pledge ourselves to the goddess

avatar
Messages : 218
Pseudo : cranes for spidey (not so serious).
Avatar : matthew gg.
Crédits : viceroy.
Double compte : snezhana bitch volkov.
Image :
Âge : 28 y.o.
Statut civil : plus habitué aux prostituées qu'aux femmes qui l'ont choisi pour sa resplendissante personnalité.
Occupation : flic pourri.
Élément : l'air. un coup de vent et l'homme vous étrangle sans avoir eu à souiller ses mains.
Don : guérisseur, un don à l'opposé de sa personnalité qui lui permet pourtant d'acquérir un pouvoir encore plus malsain sur les autres.
Date d'inscription : 03/04/2016
Age : 20

MessageSujet: Re: Jiang Li ; a prayer won't save you ~ terminé   Jeu 5 Mai - 8:38

mon dieu ton avatar est magnifique
bienvenue

_________________

- aux portes de l'enfer -


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Khéops Vandekeybus
howling at the moon

avatar
Messages : 192
Pseudo : baba yaga
Avatar : lee soohyuk
Crédits : avatar: nelliel
Double compte : Nemrod, le chasseur dansant dans les ombres.
Image :
Âge : déjà trop vieux pour prétendre avoir encore une once d'innocence en lui, mais encore pas assez pour ne plus être surpris de la vie, il affiche vingt-sept années.
Statut civil : là où un jour trônait une bague ne demeure que des cicatrices. Une idylle dont il a fait le deuil
Occupation : la semaine il dessine, illustre, le week-end il sert à boire.
Poste dans la meute : c'est un bêta au sein de la meute Westfall
Date d'inscription : 14/04/2016

MessageSujet: Re: Jiang Li ; a prayer won't save you ~ terminé   Jeu 5 Mai - 10:33


voilà voilà. non mais bienvenu quoi. C'est quoi ce personne de la mort qui tue ? En plus un bridé, mais wtf t'es parfait ! (bon tu aurais été un poil plus parfait en loup, mais chasseur avec un sabre chinois.oh my fucking god.)
Je veux en lire plus !!!

_________________
©️pathos. ± all the world's sinners and all the world's saints are just wearing different shades of
the same war paint
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cilian O'Callaghan
we stole from death

avatar
Messages : 1600
Pseudo : incaendo, lise.
Avatar : thomas brodie sangster.
Crédits : kiddo.
Double compte : not yet.
Image :
Âge : 23 ans.
Statut civil : Célibataire. A vrai dire, son coeur, il lui a été arraché violemment de la poitrine et il gise là, désormais, à ses pieds et dans une flaque de sang grandissant à vue d'oeil.
Occupation : Etudiant en médecine, pour se spécialiser en chirurgie.
Élément : Terre. Il a connecté lorsqu'il avait 16 ans, lors d'un accident de voiture dans les bois. La terre l'a sauvé.
Date d'inscription : 22/07/2015

TO KNOW MORE
Relations:

MessageSujet: Re: Jiang Li ; a prayer won't save you ~ terminé   Jeu 5 Mai - 10:45

Je plussoie, ce personnage va envoyer du lourd ! I love you
Merci pour tes compliments, et bienvenue ! I love you

_________________
try not to be relenting, but my fault lies in weakness. try not to be intending, but my heart cries for your kiss. doesn't mean a damn to him, cause he's not the kind to reason with. And now, he's got my soul paralyzed, can't help but feel paralyzed.


shipwhore:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elijah Morgenstern
humanity in our veins

avatar
Messages : 55
Pseudo : songbird, chloé
Avatar : nikolaj coster-waldau
Crédits : ganseys. (clari bb)
Double compte : saoirse o'callaghan la bg de la night
Image :
Âge : quarante-deux ans
Statut civil : l'anneau à son doigt le veut marié, mais il s'égare auprès de jeunes demoiselles
Occupation : professeur de littérature à l'université de Dublin
Date d'inscription : 13/03/2016

MessageSujet: Re: Jiang Li ; a prayer won't save you ~ terminé   Jeu 5 Mai - 13:13

gao
bienvenue, j'ai hâte de voir tout ça en rp dis donc bon courage pour la fin de ta fiche, et n'hésite pas si tu as besoin de quoi que ce soit I love you

_________________

did you know the sun was made out of our cries ? each tear we drop is gold and this is how it shines.

”the world breaks everyone and afterwards many are strong at the broken places. but those that will not break it kills. it kills the very good and the very gentle and the very brave impartially. if you are none of these you can be sure it will kill you too but there will be no special hurry.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jiang Li Zhao
we hunt those who hunt us

avatar
Messages : 174
Pseudo : LaMarquise.
Avatar : Godfrey Gao.
Crédits : ava; LaMarquise. sign; acidbrain. gifs; hkctvdramas.
Image :
Âge : 34 ans.
Statut civil : Célibataire.
Occupation : Officiellement enquêteur à la criminelle envoyé par la Chine pour résoudre le meurtre de touristes Chinois dans le coin. Officieusement chasseur qui sait très bien ce qui est arrivé à des collègues mal entraînés envoyés ici comme chair à canon. La fin justifie les moyens.
Armes de prédilection : Sabre chinois.
Date d'inscription : 05/05/2016

TO KNOW MORE
Relations:

MessageSujet: Re: Jiang Li ; a prayer won't save you ~ terminé   Jeu 5 Mai - 18:56

Nephaël ; Merci ! Aw tellement mon personnage préféré de Criminal Minds Au plaisir de se croiser en rp

Khéops ; Lee Su Hyeok... Je suis sous le choc, je m'attendais pas à croiser cette divine créature ici Malheureusement, je dois ajouter : à mort les loups Réserve-moi un p'tit rp

Cilian ; TBS Pourquoi est-ce que tous les beaux monsieurs sont des méchantes créatures de l'enfer ? èé *s'étouffe* Merci pour l'accueil

Elijah ; J'espère que je serai à la hauteur omg Merci, je n'hésiterai pas promis

_________________
They're going to send me on a murdering spree. I can not wait to dance upon your grave.They don't even have a soul left to be saved. You would eat your young. We swam among the northern lights, and hid beyond the edge of night. Waiting for the dawn to come and sang a song to save us all. I am alive I'm just playing dead. I'm going to say what should have never been said.The giants of the world crashing down. The end is near I hear the trumpets sound.

(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Azilis Harkwood
we hunt those who hunt us

avatar
Messages : 1222
Pseudo : vae solis (paula)
Avatar : holland roden
Crédits : hepburns (ava) ; .endlesslove (signa)
Double compte : ola skrzdlewska
Image :
Âge : vingt-quatre années que le monde l'a vue naître - vingt-quatre années qu'elle vagabonde et qu'elle essaie.
Statut civil : elle sait que son coeur bat pour quelqu'un - mais pour qui, cela lui a toujours échappé.
Occupation : on la voit souvent vendre des fleurs et des plantes en pots, mais rares sont ceux qui savent que la nuit, elle sort et chasse ceux qui la chassent.
Armes de prédilection : les armes blanches ; elle ne sort pas sans un couteau à la cheville gauche, et lors de ses chasses, sans deux grandes lames dans le dos, parfois même accompagnées d'une épée à la ceinture. elle sait aussi manipuler les hormones et les parfums, comme le reste des membres de sa famille.
Date d'inscription : 10/01/2016

TO KNOW MORE
Relations:

MessageSujet: Re: Jiang Li ; a prayer won't save you ~ terminé   Jeu 5 Mai - 19:13

UN CHASSEUR KEUPIN

officiellement bienvenue bon courage pour la suite de ta fiche, et n'hésites pas si tu as la moindre question

_________________
    i can admit, i am not fireproof if i told you that i loved you, tell me, what would you say? if i told you that i hated you, would you go away? now i need your help with everything that i do, i don't want to lie, i've been relying on you ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Caleb Westfall
howling at the moon

avatar
Messages : 320
Pseudo : spf
Avatar : Kit Harington
Crédits : Timeless
Double compte : Elric Marbh, Cain Killingworth
Âge : 27 ans de rencontres et de disparitions.
Statut civil : Célibataires et compte bien le resté pour le moment.
Occupation : La lectures, une soif de connaissances intarissable.
Poste dans la meute : Un Alpha, véritable chef d'une meute de loup.
Date d'inscription : 12/02/2016

MessageSujet: Re: Jiang Li ; a prayer won't save you ~ terminé   Jeu 5 Mai - 19:35

Bienvenu véritable chinoiiis

Bon courage pour ta fiche, Jiang promet What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jiang Li Zhao
we hunt those who hunt us

avatar
Messages : 174
Pseudo : LaMarquise.
Avatar : Godfrey Gao.
Crédits : ava; LaMarquise. sign; acidbrain. gifs; hkctvdramas.
Image :
Âge : 34 ans.
Statut civil : Célibataire.
Occupation : Officiellement enquêteur à la criminelle envoyé par la Chine pour résoudre le meurtre de touristes Chinois dans le coin. Officieusement chasseur qui sait très bien ce qui est arrivé à des collègues mal entraînés envoyés ici comme chair à canon. La fin justifie les moyens.
Armes de prédilection : Sabre chinois.
Date d'inscription : 05/05/2016

TO KNOW MORE
Relations:

MessageSujet: Re: Jiang Li ; a prayer won't save you ~ terminé   Ven 6 Mai - 3:49

Azilis ; Yeaaah ! Je serai pas seul, enfin ! Bon en vrai, Jiang Li risque d'être une plaie même pour les chasseurs du coin mais c'est quand même un allié je suppose Merci beauté fatale

Caleb ; Tu m'as tué avec cette histoire de Chinois véritable Mais c'est si vrai Merci de l'accueil !

J'ai fini ma fiche sinon

_________________
They're going to send me on a murdering spree. I can not wait to dance upon your grave.They don't even have a soul left to be saved. You would eat your young. We swam among the northern lights, and hid beyond the edge of night. Waiting for the dawn to come and sang a song to save us all. I am alive I'm just playing dead. I'm going to say what should have never been said.The giants of the world crashing down. The end is near I hear the trumpets sound.

(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Clarissa Killingworth
we hunt those who hunt us

avatar
Messages : 747
Pseudo : ganseys (kat).
Avatar : zoey deutch.
Crédits : av/ faust, icons sign/ kush coma.
Double compte : isadora agallon, la reine de beauté.
Image :
Âge : dix-neuf années qu'elle partage avec sa fausse jumelle, ciara et qui s'écoulent brutalement. dix-neuf années qu’elle s’éloigne de la petite fille qu’elle était avant le drame, avant la trahison et la mort. les mains immaculées se souillent, le coeur perd l’espoir, la légèreté d’autrefois.
Statut civil : célibataire, elle fuit l'amour, préfère s’égarer le temps d’un instant bref dans des étreintes inconnues.
Occupation : jolie stagiaire aux airs naïfs, elle s'est confortablement installée dans le poste de police de glencullen et plus particulièrement dans leurs archives.
Armes de prédilection : mis à part son corps qui est une arme à part entière, clare a une nette préférence pour les armes blanches. notamment son tashi ainsi que ses karambits, qui, avec son agilité, forment une combinaison mortelle entre ses mains.
Élément : mémoire effacée, souvenirs oubliés, pouvoirs mis sous verrou, clare ignore tout de ce qu'elle est véritablement; la nature de son vrai élément instaure en elle une peur d'enfant, terrible.
Date d'inscription : 16/01/2016

TO KNOW MORE
Relations:

MessageSujet: Re: Jiang Li ; a prayer won't save you ~ terminé   Ven 6 Mai - 8:21

un chasseur qui a la classe. on en manquait, dernièrement.
bienvenue sur le forum ! I love you je ne te souhaite pas bon courage pour ta fiche, puisqu'elle est finie, mais j'espère que tu t'amuseras bien parmi nous.

_________________

and then for better or worse you’ll turn, unable to resist, though try to resist you still will, fighting with everything you’ve got not to face the thing you most dread, what is now, what will be, what has always come before, the creature you truly are, the creature we all are, buried in the nameless black of a name.

fragments:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jiang Li Zhao
we hunt those who hunt us

avatar
Messages : 174
Pseudo : LaMarquise.
Avatar : Godfrey Gao.
Crédits : ava; LaMarquise. sign; acidbrain. gifs; hkctvdramas.
Image :
Âge : 34 ans.
Statut civil : Célibataire.
Occupation : Officiellement enquêteur à la criminelle envoyé par la Chine pour résoudre le meurtre de touristes Chinois dans le coin. Officieusement chasseur qui sait très bien ce qui est arrivé à des collègues mal entraînés envoyés ici comme chair à canon. La fin justifie les moyens.
Armes de prédilection : Sabre chinois.
Date d'inscription : 05/05/2016

TO KNOW MORE
Relations:

MessageSujet: Re: Jiang Li ; a prayer won't save you ~ terminé   Ven 6 Mai - 8:52

Merci belle demoiselle J'ai déjà commencé à m'amuser, c'est dire

_________________
They're going to send me on a murdering spree. I can not wait to dance upon your grave.They don't even have a soul left to be saved. You would eat your young. We swam among the northern lights, and hid beyond the edge of night. Waiting for the dawn to come and sang a song to save us all. I am alive I'm just playing dead. I'm going to say what should have never been said.The giants of the world crashing down. The end is near I hear the trumpets sound.

(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Azilis Harkwood
we hunt those who hunt us

avatar
Messages : 1222
Pseudo : vae solis (paula)
Avatar : holland roden
Crédits : hepburns (ava) ; .endlesslove (signa)
Double compte : ola skrzdlewska
Image :
Âge : vingt-quatre années que le monde l'a vue naître - vingt-quatre années qu'elle vagabonde et qu'elle essaie.
Statut civil : elle sait que son coeur bat pour quelqu'un - mais pour qui, cela lui a toujours échappé.
Occupation : on la voit souvent vendre des fleurs et des plantes en pots, mais rares sont ceux qui savent que la nuit, elle sort et chasse ceux qui la chassent.
Armes de prédilection : les armes blanches ; elle ne sort pas sans un couteau à la cheville gauche, et lors de ses chasses, sans deux grandes lames dans le dos, parfois même accompagnées d'une épée à la ceinture. elle sait aussi manipuler les hormones et les parfums, comme le reste des membres de sa famille.
Date d'inscription : 10/01/2016

TO KNOW MORE
Relations:

MessageSujet: Re: Jiang Li ; a prayer won't save you ~ terminé   Ven 6 Mai - 16:49


Tu es des nôtres !
T'as bouffé ton humain comme tous les auuutres !
Wow, trop cool, t'es enfin des nôtre mon p'tit ! Alors avant de commencer le blabla un peu chiant, je vais quand même te dire ce que j'ai pensé de ta fiche : eh bien, inspecteur zhao, vous m'avez séduite sans rire, tout ce que tu as écrit envoie du pâté, l'Ordre chinois vend légèrement du rêve et on adoooore le fait que tu aies pris certaines libertés en différenciant cependant tout cela de l'Ordre européen. vraiment, c'est super cool et puis, jiang li, j'l'aime bien aussi je viendrai t'harceler pour un lien, à coup sûr en attendant, bienvenue chez toi .

informations pratiques
Et maintenant, parlons bien parlons peu, parlons de tout ce que tu peux faire maintenant que tu es validé. Alors déjà sache que la première chose que tu dois faire, et c'est très important, c'est de recenser ton avatar. Si tu ne le fais pas et que quelqu'un d'autre le prend, c'est toi qui devra changer. Tu peux donc faire ça ici. Si tu as peur d'avoir du mal à t'intégrer sur le forum, ou si tu as encore quelques questions, le système de parrainage a été mis en place pour permettre aux nouveaux de se sentir chez eux. Tu peux trouver toutes les informations par ici et t'inscrire dans le même sujet si tu en ressens le besoin. Ensuite, tu auras peut être envie de te trouver des potes, non ? Tu peux aller t'ouvrir un répertoire de liens, mais si jamais ce n'est pas assez, tu peux aussi te faire un scénario. N'oublie pas non plus d'aller te recenser dans les différents répertoires. Et puis si tu cherches un rp, ne cherche plus, va directement faire une demande ! Pour finir, tu peux créer un journal de bord à ton personnage, pour y retracer son histoire, son évolution, etc.
Voilà, c'est tout ! N'hésite pas à venir flooder avec nous !


_________________
    i can admit, i am not fireproof if i told you that i loved you, tell me, what would you say? if i told you that i hated you, would you go away? now i need your help with everything that i do, i don't want to lie, i've been relying on you ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jiang Li Zhao
we hunt those who hunt us

avatar
Messages : 174
Pseudo : LaMarquise.
Avatar : Godfrey Gao.
Crédits : ava; LaMarquise. sign; acidbrain. gifs; hkctvdramas.
Image :
Âge : 34 ans.
Statut civil : Célibataire.
Occupation : Officiellement enquêteur à la criminelle envoyé par la Chine pour résoudre le meurtre de touristes Chinois dans le coin. Officieusement chasseur qui sait très bien ce qui est arrivé à des collègues mal entraînés envoyés ici comme chair à canon. La fin justifie les moyens.
Armes de prédilection : Sabre chinois.
Date d'inscription : 05/05/2016

TO KNOW MORE
Relations:

MessageSujet: Re: Jiang Li ; a prayer won't save you ~ terminé   Ven 6 Mai - 17:42

Merci pour la validation rapide et merci pour tous ces bons mots Jiang Li a hâte de commencer à embêter tout le monde au village

_________________
They're going to send me on a murdering spree. I can not wait to dance upon your grave.They don't even have a soul left to be saved. You would eat your young. We swam among the northern lights, and hid beyond the edge of night. Waiting for the dawn to come and sang a song to save us all. I am alive I'm just playing dead. I'm going to say what should have never been said.The giants of the world crashing down. The end is near I hear the trumpets sound.

(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Jiang Li ; a prayer won't save you ~ terminé   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jiang Li ; a prayer won't save you ~ terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHAT'S A GOD TO A NONBELIEVER? :: book of shadows :: la lune révèle ce que nous sommes :: sous la protection de la Lune-