membres du mois

Elrich Marbh & Augustus O'Callaghan



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
fermeture du forum
Toutes les informations se trouvent ici.
Merci d'avoir fait vivre le forum si longtemps.

Partagez
 

 handcuff me [Nephaël]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Théia Westfall
we pledge ourselves to the goddess

Théia Westfall
Messages : 71
Pseudo : VOYOU.
Avatar : Teresa Oman
Crédits : avatar @Money Honey | Signature @Alaska | Gif@Wahlien52
Double compte : Astrée et Isy
Image : handcuff me [Nephaël] Tumblr_moc65oUy5X1ruvqz1o7_250
Âge : Dix huit éclats de rire lâché dans le fragments de tes années passées. Encore tout autant à vivre.
Statut civil : Tu tomberais pour elle, puisque d'un seul sourire, elle t'a donné des ailes.
Occupation : Etudiante en perdition, se lassant bien trop facilement, Tu suis les cours au gré de ses envies, changeantes et dérangeantes. Tu cherches encore comment marquer les esprits.
Élément : flammes ardentes et langoureuses qui embrasent ton corps et ton âme.
Date d'inscription : 08/03/2016

handcuff me [Nephaël] Empty
MessageSujet: handcuff me [Nephaël]   handcuff me [Nephaël] EmptyVen 8 Avr - 10:32



Nephaël & Théia
handcuff me

Tu roulais des yeux alors qu'un vulgaire policier en uniforme d'abandonnait dans le bureau de ton inspecteur préféré. Heureux hasard. Ou malheureux. Tu n'aurais pas été contre une rencontre impromptue avec l'inspecteur McLeod, dont tu ne cessais de te jouer depuis ces derniers mois. Loin de te retrouver à balader un crétin dans le flot de tes mensonges, tu te retrouvais à devoir écouter les remontrances d'un sorcier qui semblaient vouloir te refaçonner. Une impulsion de tes mains contre ton accoudoir pour te redresser. Tu t'abandonnais à la contemplation de son bureau, sans te soucier le moins le monde de dépasser les limites, tes doigts se glissaient contre les objets inutiles dont tu te désintéressais bien trop vite. Tes pas te guidaient à travers la pièce, agacée et ennuyée parc cette situation grotesque. Tu te laissais retombé contre le fauteuil de Nephaël, bien plus confortable et somptueux que la chaise que l'on t'avait assigné. Un sourire fendait tes lèvres alors que tes doigts se posaient contre l'accoudoir pour chérir la douceur du cuir. Une sensation de pleine puissance s'empara de ton être, aiguisant délicieusement ton ego démesuré. Tu redressais les pieds, les déposant sans la moindre gêne sur le bureau de cet autre qui commençait à te faire attendre. Passablement agacée, tu te prélassais à présent dans le siège du sorcier, te demandant sincèrement comment il parvenait à garder sa place. La porte s'ouvre, tu sursautes brièvement. Une impulsion de tes pieds contre le bureau fait pivoter la chaise pour faire face au tant attendu Nephaël Morgenstern. Un sourire vient à nouveau déformé tes traits innocent alors qu'une lueur malsaine embrase ton regard. Oopsie. Les fausses excuses s'échappent sans que personne n'ait la prétentieux d'y croire. Ce n'était pas le but. Tu te redresses encore, t'imposant face à sa silhouette élancée. Il a beau e pas avoir la carrure que l'on prête au force de l'ordre, il n'en demeure pas moins charismatique. Tu n'en as que faire, tu n'es pas effrayée par cet homme là, tu n'es pas effrayé par quoi que ce soit. C'est l'arrogance et la désinvolture qui transpire de tout ton être alors que tu avances tes poignets joints vers lui, une moue faussement coupable. Détestablement agaçante. Menottez moi, j'ai été très vilaine. Puis le rire. Incontrôlable petite garce qui se perd dans ses travers. Tu laisses échapper un soupire, retournant prendre position sur cette horrible chaise. Je n'étais réellement pas responsable... Cette fois. Tu n'as aucune raison de lui mentir. Il a cacher tes frasques tellement souvent que tu lui dois au moins la vérité sur tes agissements. Tes bras se croisent sur ta poitrine, t'attends, qu'est-ce que tu peux bien faire d'autre.


_________________
Edge of glory

Everybody has a dark side. I’m a serial killer.@Fight Club ≈ Dexter©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nephaël Morgenstern
we pledge ourselves to the goddess

Nephaël Morgenstern
Messages : 218
Pseudo : cranes for spidey (not so serious).
Avatar : matthew gg.
Crédits : viceroy.
Double compte : snezhana bitch volkov.
Image : handcuff me [Nephaël] Tumblr_lyic3eqDN91qcoaceo3_250
Âge : 28 y.o.
Statut civil : plus habitué aux prostituées qu'aux femmes qui l'ont choisi pour sa resplendissante personnalité.
Occupation : flic pourri.
Élément : l'air. un coup de vent et l'homme vous étrangle sans avoir eu à souiller ses mains.
Don : guérisseur, un don à l'opposé de sa personnalité qui lui permet pourtant d'acquérir un pouvoir encore plus malsain sur les autres.
Date d'inscription : 03/04/2016
Age : 21

handcuff me [Nephaël] Empty
MessageSujet: Re: handcuff me [Nephaël]   handcuff me [Nephaël] EmptyDim 24 Avr - 17:48


théia & nephaël
The primadonna life, the rise and fall. You say that I'm kinda difficult, But it's always someone else's fault. Got you wrapped around my finger, babe, You can count on me to misbehave.

Tu as du mal à penser. Le tourbillon de réflexions dans ta tête te semble être un maelström de vide. Ce sont sans aucun doute des pensées formulées mais tu ne les comprends pas et es incapable d’en saisir la moindre pour l’analyser. Alors tu laisses tourner ce non-sens dans ton crâne en bougeant mécaniquement. Remettre ta chemise tachée, sortir, aller chercher un nouvel uniforme, enlever ta chemise tachée. Et te rappeler que dans les uniformes de secours ils n’ont pas ta taille. Soit trop court soit trop large. Le problème d’avoir un physique de mannequin de défilé, pas ceux qu’on voit torse nu sur les magazines mais les brindilles qui servent de porte-manteau aux lubies des créateurs. Tu fais le choix de la chemise trop courte. En remontant un peu ton pantalon tu peux tout juste y coincer le bas du vêtement et en retroussant les manches on ne verra pas qu’elles t’arrivent à la moitié de l’avant-bras. Que de techniques pour cacher la misère d’un uniforme. Tout ça à cause de Clarissa. Autant la chemise que le tourbillon de vide à vrai dire. Ah mais quelle connerie, et tu es censé retourner à tes dossiers alors que tu n’arrives à penser qu’à une chose, incapable de fonctionner correctement ? Cette chose c’est ce qui vient de se passer. Parce que tu ne sais pas ce qui vient de se passer. Enfin dans les faits tu sais. Dans la signification… Que dalle. Que dalle et du coup tu marches un peu comme les vieux jouets automates qu’on remonte avec une clé dans leur dos. Heureusement que tu n’as guère besoin de tes fonctions cérébrales pour écrire des rapports. « Hey Morgenstern are you listening to me or what? » « Eh Morgenstern tu m’écoutes oui ? » Ah non tu n’écoutais pas du tout. Et pour une fois ce n’était pas fait exprès. Il arrive que tu ne sois pas méprisant, juste distrait. Tu marques un arrêt hésitant, émergeant peu à peu de ta torpeur. T’as pas envie de lui répondre à l’autre, tu veux pas qu’il te fasse chier avec son week-end. Quoique, il n’y a pas tant d’employés ici qui te parlent de leur vie privée – pas assez sympathique peut-être ? – et c’est fort probablement lié au travail. Tu profères ton assentiment par une espèce de grognement, de oui, de gémissement, de hochement de tête, enfin une espèce de truc de zombie. C’est un oui, voilà, deal with it. Tu as droit à un haussement de sourcil de la part de l’autre. Tu t’en fous. « The Westfall girl is in your office. » « Il y a la gamine Westfall à ton bureau. » C’est vraiment une journée de merde. Entre la patrouille, la Killingworth et la Westfall, Dieu sur son nuage te fait un gros fuck aujourd’hui. Sauf que tu l’as sans doute mérité alors avale ça et tais-toi. Tu lèves les yeux au ciel et te casses sans remercier le con pour t’avoir prévenu. Faudrait pas non plus espérer de la politesse de ta part. Tu rentres dans la pièce où quatre d’entre vous ont vos bureaux et bien sûr elle est là, royale, sur ton fauteuil, à faire la peste. « Get your fucking feet off the desk you parasite. » « Enlève tes putain de pieds de mon bureau petite vermine. » Elle te fait une docteur No, faisant pivoter la chaise vers toi. I was expecting you, Mr Bond. Il lui manque le chat. « Oopsie. » Oups oui, connasse. Elle te fait rire bien souvent et tu as même tendance à l’apprécier mais il faut bien admettre qu’elle peut être chiante comme il faut. Et aujourd’hui tu te prends une coalition d’adolescentes de plein fouet dans la gueule. Ce n’est pas si agréable que ça. Tu soupires. Monde de merde. « Menottez moi, j'ai été très vilaine. » T’es trop vieux pour cette merde putain. « « If you’re into BDSM please do it in your private time not in my office. » « « Si t’aimes bien le bondage merci de faire ça chez toi et pas dans mon bureau. » Tu dis ça avec le ton de l’homme le plus blasé au monde. Sans doute parce qu’en cet instant tu te sens très proche de lui. Tu as besoin de café. Un café que tu puisses boire, pas un café qu’on te renverse sur le torse pour te brûler, de préférence. Un litre de café. Avec un fond de whisky. Après ça ira beaucoup mieux. Ecoutant des désirs silencieux, la jeune fille se lève de ton fauteuil pour s’asseoir sur la chaise qui lui est destinée. Tant mieux. Tu l’aurais déplacée toi-même sans la moindre hésitation. Elle doit pas peser lourd et l’air est de ton côté, ça aurait été beaucoup plus rapide que d’argumenter pour qu’elle aille à sa place. Tu t’affales lourdement dans ton fauteuil, attendant les explications de la demoiselle. « Je n'étais réellement pas responsable... Cette fois. » Ce qui est donc rare. Tu lèves les yeux au ciel, c’est un leitmotiv cette semaine. « Yeah yeah, you’re here way too often anyway Théia. » « Ouais ouais, t’es quand même là beaucoup trop souvent Théia. » C’est un soupir cette fois qui s’échappe de tes lèvres.  « Spill it out, now, so I can do my job, file this up, send you on your way. Or maybe I’ll send you to a cell for a few hours, might do you some good. » « Allez raconte pour que je puisse faire mon boulot, faire le rapport et te renvoyer chez toi. Ou dans une cellule pendant quelques heures, ça devrait te faire du bien pour une fois. »[/size]  

_________________

- aux portes de l'enfer -


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Théia Westfall
we pledge ourselves to the goddess

Théia Westfall
Messages : 71
Pseudo : VOYOU.
Avatar : Teresa Oman
Crédits : avatar @Money Honey | Signature @Alaska | Gif@Wahlien52
Double compte : Astrée et Isy
Image : handcuff me [Nephaël] Tumblr_moc65oUy5X1ruvqz1o7_250
Âge : Dix huit éclats de rire lâché dans le fragments de tes années passées. Encore tout autant à vivre.
Statut civil : Tu tomberais pour elle, puisque d'un seul sourire, elle t'a donné des ailes.
Occupation : Etudiante en perdition, se lassant bien trop facilement, Tu suis les cours au gré de ses envies, changeantes et dérangeantes. Tu cherches encore comment marquer les esprits.
Élément : flammes ardentes et langoureuses qui embrasent ton corps et ton âme.
Date d'inscription : 08/03/2016

handcuff me [Nephaël] Empty
MessageSujet: Re: handcuff me [Nephaël]   handcuff me [Nephaël] EmptyJeu 2 Juin - 12:22



Nephaël & Théia
handcuff me

Get your fucking feet off the desk you parasite. Il n'est pas d'humeur, mais ce n'est pas comme si cela t'intéressait. Tu n'es qu'un monstre d'égoïsme, vivant cette vie centrée autour de ta personne petite personne, si précieuse, si importante... Insupportable et détestable. Pourquoi en serait-il autrement avec lui? Tu lui fais face, un sourire agaçant plaquée sur tes lèvres de sale môme. If you’re into BDSM please do it in your private time not in my office. Et ça t'arrache un rire franc. Il a beau te connaître mieux que la plupart des gens, il ne sait pas à quel point ton esprit se tord dans une danse malsaine, il ne sait pas que tu joues avec le feu, que tu flirtes avec le danger en enfermant les chiens galeux dans des cages pour te délecter de la malédiction qui dévore leur chair et leur âme. Mais il ne sait pas, comment pourrait-il savoir? Comment pourrait-il ne serait ce que soupçonner la pourriture dissimulée sur sa bouille d'ange. Yeah yeah, you’re here way too often anyway Théia. Pour ce que tu en as à foutre... Ils ne te comprennent pas... C'est aussi simple que cela. Tu bouffes le monde, pour que ce monde s'est montré bien trop souvent impitoyable à ton égard. Tu lui craches à la gueule, à ce foutu monde. Tu uses et abuses du pouvoir qui t'a été offert , tu reprends la place qui est tienne, tu répares les injustices qui t'ont été infligé, tu rééquilibres cette foutue balance. Tout les moyens son bon. Tu n'as aucun scrupule, aucune excuse à fournir à qui que ce soit. Tu redresses le regard vers lui, avec toute la désinvolture d'une gamine qui a foutu le monde à ses pieds. T'y crois, c'est probablement ça le pire. Spill it out, now, so I can do my job, file this up, send you on your way. Or maybe I’ll send you to a cell for a few hours, might do you some good. Tu hausses un sourcil, affichant ta perplexité. Il veut te foutre dans une cage? Mh. Tu n'es pas disposée à finir comme les monstres dont tu te joues si souvent. Ta mâchoire se crispe. Ce conard ne regardait pas où il allait... Tu préférais peut-être que je le laisse me rouler dessus? Tu évites soigneusement de parler de ce que tu lui as infligé, toi. Evidemment, il n'y a aucune preuve t'incriminant, seulement ta présence et les dégâts causés à son véhicule. Tu hausses vaguement les épaules. Ils n'ont rien contre moi. Dopée à l'adrénaline, tu joues avec ce feu ardent, ce feu qui fait partie de ton être. Tu flirtes avec les incohérence, tu te propulse au devant de la scène, tu sèmes le doute sans jamais te dévoiler. Et ça t'amuse...


_________________
Edge of glory

Everybody has a dark side. I’m a serial killer.@Fight Club ≈ Dexter©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


handcuff me [Nephaël] Empty
MessageSujet: Re: handcuff me [Nephaël]   handcuff me [Nephaël] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

handcuff me [Nephaël]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHAT'S A GOD TO A NONBELIEVER? :: glencullen & dublin :: le centre-ville :: Commissariat-