membres du mois

Elrich Marbh & Augustus O'Callaghan



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
fermeture du forum
Toutes les informations se trouvent ici.
Merci d'avoir fait vivre le forum si longtemps.

Partagez | 
 

 De l'autre côté du miroir - Sìleas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Sìleas McAllister
humanity in our veins

avatar
Messages : 19
Pseudo : ethanol
Avatar : Jane Levy
Crédits : vox populi.
Double compte : Candide 2.0.
Image :
Âge : vingt-quatre ans
Statut civil : et ta soeur ?
Occupation : doctorante au Trinity College of Dublin
Armes de prédilection : my brain
Don : I got friends on the other side ♡
Date d'inscription : 31/03/2016

MessageSujet: De l'autre côté du miroir - Sìleas   Ven 1 Avr - 16:10


Sìleas Elsa McAllister
Dans l'éclat du jour qui s'achève...Qu'est notre vie, sinon un rêve ?

identity card
PRÉNOM(S) : Après que les premiers braillements cessèrent ses prunelles livides se sont ouvertes pour la première fois. Aveuglées par l'intensité de cette salle blanche, aseptisée. D'un gris délavé inquiétant, incapables de s’accommoder par tant de lumière - le corps médical regroupé autour de l'enfant crurent à la cécité. Sìleas. L'aveugle. Vieille tradition écossaise de désigner le signifié par le signifiant. Aigre-doux symbolisme compte tenu de cette peste rongeant chaque parcelle de son corps, imprégnant chaque choix de vie. Amaurose au réel, lucide au surnaturel. Dissoudre la fine pellicule de sens à ce monde absurde. Ces deux perles laiteuses gênent le commun des mortels, les persuadent de sa cécité. Il n'en est rien. Elle en a déjà trop vu.  Le second était auparavant le premier. Les racines francs et goths reflètent le doux prénom d'Elsa. Personne si ce n'est sa mère n'est autorisé à l'appeler ainsi. AGE:  Incapacité de lui donner un âge - ses sourires juvéniles jurent avec ce regard hésitant entre l'eau vive et l'acier. On se plait à lui offrir entre dix-sept et vingt-cinq ans. Le fait est qu'il ne se trompe pas dans le fond. Tout juste vingt-quatre ans et pourtant fière d'être arrivée jusqu'ici en un seul morceau.  Pénible tâche que de vivre entre le monde des esprits et celui des hommes, entre les premiers pécheurs et les grands ancêtres. PROFESSION : Parcourir sans arrêts les sempiternels couloirs depuis déjà quelques temps. Sans trop se soucier de ce-dernier elle salue quotidiennement ses mêmes collègues avant d'accéder au bureau de sa tutrice, kabbaliste, à la tête de la chaire de théologie - enseignant la mythologie, les sciences occultes et l’ésotérisme. Le corps professoral murmure quotidiennement à son propos. Très jeune. Prodige. Si seulement ils savaient que Sìleas ne fait que poursuivre les recherches de ceux qui n'ont plus de voix pour se faire entendre. STATUT SOCIAL : Mariée à la mort, trop détachée du monde terrestre et de ses priorités pour réaliser à quelle point qu'elle est seule. Ils appellent cela le célibat tandis qu'elle ne voit qu'un refuge pour éviter de souffrir plus qu'il n'est permit. RACE : O muse raconte moi l'homme...Sìleas est de la race humaine, porteuse, de fait, de part ses ancêtres éloignés du péché originel. Fille élevée soldat, devenue femme. Les dieux l'ont affublés d'un cruel tourment - un pied sur terre et l'autre de le Styx, perpétuellement écartelée dans un entre deux cruels exercé par le monde sans le moindre effort apparent. Rejet des traditions familiales Sìleas est juste humaine. NATIONALITÉ : Britannique de père et Française de mère. ORIGINES : Celte, la famille McAllister possède un domaine colossal au cœur des Highlands en Écosse. C'est l'une de ces familles du pays dont tout le monde connait le nom et baisse la tête avec respect. Terre mainte fois défendue contre l'envahisseur, leur sang n'a été que trop de fois versé pour défendre leurs idéaux. Française de mère, Sìleas est l'une des rares enfants de la famille à parler sa langue maternelle. La demoiselle ne le pratique d'ailleurs qu'avec sa mère. Dans d'autres situations elle préfère ne pas le révéler. FAMILLE : Les McAllisters sont des chasseurs reliés aux Barrett par les liens du mariage et du sang. Ils n'ont pas voué la totalité de leur vie à la chasse et ne viennent qu'en soutient sur le terrain à la demande unique des Barrett. Ils élèvent leurs enfants comme tel, les incitant à participer aux chasses cela n'est pas pour autant impératif. Ils se spécialisent avant tout dans l'études des créatures surnaturels plutôt que leur extermination. La disparition de leur bestiaire dans les flammes de l'incendie est une tragédie.

characterization
Affiche perpétuellement un air distrait, jamais tout à fait attentive aux dires autour d'elle, même lorsque l'on s'adresse directement à cette dernière. Les moins observateurs peuvent conclure de cette attitude que leurs dires ne l'intéresse pas...ceux dans la confidence comprennent bien vite que vous n'êtes pas seuls. ◊ Terrifiée par les étendues d'eaux, il est presque surhumain pour elle d'entrer dans une baignoire, immédiatement saisit de tremblements - douloureuse réminiscence d'un jour d'été où elle a frôlé la mort ◊ Tristement connue des services de polices pour des très nombreuses effractions et tentative d'assassinat avorté ◊ Cliniquement déclaré souffrir de troubles psychotiques dont l'origine est encore à ce jour indéterminé, bien qu'il ait été recommandé à la famille Mcallister de la maintenir en établissement psychiatrique, elle est désormais libre sous condition unique de passer une fois par semaine dans l’hôpital le plus proche de son futur domicile pour suivre une thérapie et prendre ses soins ◊ Fuit les foules et les endroits trop peuplés ou bien trop chargé en histoire, de peur de faire de mauvaises rencontres...par ailleurs Sìleas à l'image de son oncle Olliver tiens un journal répertoriant tous les types d'esprits qu'elle a pu croiser sur son chemin ◊ Cela fait maintenant plusieurs années qu'elle est sortie de son enfer et elle commence à renouer avec le caractère bien trempé de son enfance ◊ A fini ses études bien plus tôt que l'âge normal ayant sauté des classes à l'aide notamment d'un petit garçon et d'un professeur de lycée mal luné. 
Occupez-vous du sens et les mots s’occuperont d’eux-mêmes

depuis quand habitez-vous à Glencullen ? Et pourquoi avoir choisi cette ville ? : Elle est arrivée à Glencullen chez son oncle pour vivre avec lui à  l'hospice. La raison de sa présence dans ce patelin perdu est lié à  l'inquiétude d'Olliver, pensant sa famille en danger. Suite à la découverte de ses dons de médium par Victor, le petit frère d'Olliver l'assistant déjà dans ses recherches - ce dernier s'est dit qu'elle pourrait leur être utile. A part piétiner et ne parvenir à rien...Sil se demande bien à quoi sert son "don". Olliver est mort brûlé. Depuis sa mort elle consacre se temps libre à tenter de rentrer en contact avec le défunt. Avez-vous remarqué la présence de plusieurs créatures surnaturelles ? Croyez-vous en leur existence ? Si vous êtes vous-mêmes une de ces créatures, avez-vous conscience de la présence de chasseurs, ou vous pensez-vous plus fort qu'eux de toute manière ? : Issus d'une famille de chasseurs, apte à devenir une chasseuse selon le bon désir des Barrett. Elle baigne dans le surnaturelle depuis sa plus tendre enfance. Beaucoup de médiums peuvent dire quand ils ont commencé à voir des esprits, Sil serait incapable de remonter au premier fantôme venu hanter les paysages de son enfance. Personnellement elle n'a jamais croisé d'autres créatures surnaturelles que des esprits, cela ne l'empêche pas d'être tout particulièrement documenté sur le sujet, de part les secrets familiaux détenus dans bibliothèque de leur demeure en Écosse et grâce à son poste à l'université de Dublin. Croyez-vous en l'existence de divinités quelconques ? Avez-vous une religion ? Si oui, laquelle ? La pratiquez-vous sur une base régulière, ou pas du tout ? : Pour étudier les religions et le surnaturel, il faut une faire preuve d'une certaine partialité dans ce domaine et accepter de fait la transcendance d'êtres divins. Pour autant il est déconseillé d'appartenir à une religion en particulier, cela peut obscurcir la démarche d'analyse, favorisant un domaine à un autre. Pour les études monothéistes cela est envisageable, pas pour les chercheurs du surnaturel. Il est de forme multiple et ne se revendique d'aucune religion. Sìleas s'est fait baptisée, mais elle n'est pas une catholique pratiquante comme la plupart des membres de sa familles.

the cool kids
PSEUDO : ethanol PRENOM : anna AGE : 19 ans COMMENTAIRE, SUGGESTION ? :  NI ! AVATAR : Jane Levy GROUPE : humans PERSONNAGE : inventé


_________________
Do not go gentle into that good night
○ J'enfile une paire de pompes, la vie sera ma part de rêve, hors du temps en attendant que ce bâtard me crève. Étrange comme on s’enlise dans nos propres luttes, organisant avec méthodes nos propres chutes. J'goûte la beauté comme un épais tourment, loupe le virage quand les choses prennent un mauvais tournant.
acidbrain


Dernière édition par Sìleas McAllister le Lun 11 Avr - 17:28, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sìleas McAllister
humanity in our veins

avatar
Messages : 19
Pseudo : ethanol
Avatar : Jane Levy
Crédits : vox populi.
Double compte : Candide 2.0.
Image :
Âge : vingt-quatre ans
Statut civil : et ta soeur ?
Occupation : doctorante au Trinity College of Dublin
Armes de prédilection : my brain
Don : I got friends on the other side ♡
Date d'inscription : 31/03/2016

MessageSujet: Re: De l'autre côté du miroir - Sìleas   Ven 1 Avr - 16:10



Fall down a hole and follow the white rabbit


I. Sofia, l'opium du peuple. () Cancre selon le système, passée chez l'ennemi. Première de la classe chez les marginaux compris. L'ombre mordorée du liquide d'ambre contraste avec les tâches de grenat sur leurs beaux habits. Les mortels sont du bétail bons qu'à êtres dévorés. Ils s'empiffrent, boivent, fument. C'est répugnant. Les hommes sont des porcs. Des jouisseurs - terme employé à outrance par Elsa, la mère. Quitte à mourir autant le faire dans la surabondance pense le sot. Les guerres totales n'ont servi qu'à bien conditionner la masse dans la peur des extrêmes et à le rendre neurasthénique. Les Mcallisters reçoivent toujours ces hommes riches et pourtant suffisamment bêtes au point d'attraper la fièvre aphteuse dans ce domaine vierge, pour converser auprès des flammes. Le monde sous un plateau de verre, celui-là préserve l'avenir de quelques molécules d'éthanol. Père ne boit pas. Observe le gibier attentivement. La chasse se pratique toujours mieux à jeun : quand le prédateur est affamé. Ce qui fonctionne pour le loup, fonctionne pour le chasseur. Cette scène se joue dans l'épaisse fumée de sa pipe, tenue par le bout de ses doigts menues. Son regard est ailleurs. Droguée et ivre. Aigre douce nostalgie induite par ce souvenir. Petite enfant épiant le carnaval des animaux - dominant et dominé - alors qu'elle devait être déjà au lit. Ce regard froid et cette bouche sans sourire. Sentir son bras être pincé avant que l'ainée traine le vilain petit canard jusqu'à sa chambre. Lieu d'angoisses juvéniles. Rire doucement. Murmurer seule. Pas tout à fait. Dépourvue de présence tangible. Des valeurs familiales Sìleas ne garde que la honte et le déshonneur. Sofia passe sa main au dessus des flammèches encadrant ce visage d’albâtre, perlé de sueur et de crasse. Vous êtes belles toutes les deux à fêter ce non-jour. Cette non-nuit. Ce non-temps. Cette non-vie. Refaire le non-monde. Boire dans une tasse à thé la fin de l'eau de vie. Victor sera furieux en la trouvant dans cet état demain matin. Il est bon d’accueillir l’hérésie dans la demeure de l’agneau. Il lui suffit de fermer les yeux pour sentir la chaleur du brasier lécher cette peau laiteuse tant de fois écorchée. Ses ongles rongés se resserrent sur la chaise à bascule et le grincement régulier cesse. Les images repassent en boucle, pellicule déglinguée.  Il faut bien pourtant exorciser les démons de minuit...lorsque la solitude guette et le tictoc régulier de la raison se distord. Lorsque le temps meurt, Sofia est toujours là pour prendre le thé. Veilleuse consciente. Esprit hanté par le remord. Compagnon du soir - espoir.


II. Avery, le bon petit diable. () Premier jour d’école. Les ainées ont bien fait leur travail. Cheveux cuivre tressés. Une Mcallisters de plus à prendre le bus scolaire. Suivre la voie des filles modèles. Sage et brillante de par leur réussite scolaire. Beaucoup d’espoir sont placés dans cette gosse au mauvais caractère. Ces yeux clairs exercent un magnétisme immédiat sur ses camarades venant la saluer. S’intégrer avec une facilité déconcertante. Commencer à faire son intéressante. Ouvrir sa grande bouche déjà pleine de troues. Chahuter dans le bus, dans la cours de récréation…dans la salle de classe. Punie le premier jour pour avoir fait le pitre. Miss Stern porte bien son dénominatif. Placer dès le lendemain à côté d’un garçon discret, s’abstenant de toutes paroles. Jouant seul dans la cours de récréation. Sìleas l’observe toujours du coin de l’oeil, intriguée. Intimidé par la pisseuse qui se croit tout permis. Dans son monde. Il rentre toujours seul. A pieds. Sauter le pas. Lui emboiter le sien. Converser. S’apprécier. Marcher jusqu’à l’orée des bois. Jouer jusqu’à ce que la nuit tombe. Se dire au revoir. Rentrer alors que la lune est haute. Une fois de plus enfermée dans sa chambre sans manger pour cette énième faute. Habituée des punitions, l’enfant rêve. Dessine son compagnon. Le décrit avec excitation à la bonne partageant sa chambre mansardée. Parler à père et mère de cette drôle de cohabitation ne leur a guère plu, leur regard a suffit pour comprendre qu’il n’était plus question de remettre sur la table l’occupation sauvage du petit personnel au coeur de son havre de paix. Les jours filent Avery se dévoile être le meilleur compagnon de jeu qui existe. Il donne toutes les réponses aux contrôles et ne fait jamais d’erreurs à ses dictées. Faute d’avoir un caractère docile, il est aisé d’impressionner l’horrible institutrice. Créer un microcosme bien à eux. Oublier le reste du monde. Le beau temps est de retour.

Test rp :
 

III. Elsa, et le jour pour moi sera comme la nuit. () Je suis Ophélie, que la rivière n'a pas gardé. Le regard vide. Fixé sur l'aiguille qui remonte inéluctablement le cadran. trois mille six cent tours. Un corps décharné supporte à peine une tête lourde et douleureuse. Les gélules ingurgités ne parviennent pas à faire taire les voix. Parler inlassablement jusqu'à que la langue devienne douloureuse. Comprendre que de toute façon cela sera ainsi jusqu'à ce qu'elle aille mieux. Interne en psychiatrie pour une durée indéterminée. Ils ont peut-être raison au fond ? La folie guette toujours les enfants en quêtes de vérités. Ce lieu est hanté par des esprits furieux. Chaque soir ils sont là à son chevet. La mort et son cortège passe chaque soir dans sa chambre à coucher avec son couteau de boucher. L'incite à se faire du mal. Déjà deux tentatives de suicide à son actif. La femme à la corde, la femme aux veines ouvertes, la femme à l'overdose, sur les lèvres de la neige...Le moindre éclat sonore est assourdissant, terrifiant. Ils auront raisons d'elle. Jouer avec leur nouvelle amie. Enfermés eux aussi, elle porte leur souffrance jusqu'à ce que mort s'en suive. Montrer au personnel médical un profond désintérêt. Refuser de manger. Refuser de prendre ses médicaments. La ténacité de la demoiselle est poussée jusqu'à ses derniers retranchement. Désormais c'est terminé. La lumière s'est éteinte. A marcher dans un équilibre précaire sur le mince fil qui sépare la vie et la mort, Sileas a tout simplement sombré. Douter de sa propre existence. Elle a pleuré chaque matin. Jusqu'à ce que la volonté se brise. Hier, elle a cessé de se tuer. Ses yeux son secs. Muette. Docile. Les ongles maintes fois éclatés contre la moindre paroi. Le sang encore frais sur ces mains qui ont déterré de cette poitrine son cœur, gros comme le réveil du docteur. La trotteuse était cassée...Elle les laisse parler au médecin pour elle. Face au miroir, elle lit la folie de tous ceux qui l'ont précédé. Ne distingue plus son histoire des leurs. Ils lui ont tourné le dos. La laissant gésir dans ce trou de lapin. La tête et ses chimères n'accueillent pour seule penser que le vent, porteur du cri du monde. Nuit de la raison, éclipse de la conscience. Une pensée qui s'éloigne avec un sourire meurtrier et laisse la discordante anxiété rugir dans son âme. Pourtant. Au jour inconnu. Il se tient devant la pauvre chose. Sa peau blanche, son col blanc...il est beau. Lui offrir un demi-sourire qui ne signifie franchement plus rien. Le reconnaitre vaguement quand il se dit être "oncle". Le palpitant supposé absent secoue son thorax de coups violents. L'espoir de sortir d'ici lui file la gerbe. Vomir a ses pieds la bile des affamés. Le suivre ? Oui. D'accord. Oui. Elle le suit. La question est : messire lapin blanc l'entraine-t-il toujours plus profondément dans sa demeure...ou bien enfin vers la sortie ? Elsa se tient là dans la vitre teintée du concierge. Signer les papiers de la sortie. L'entendre murmurer. Ils t'aimeront pour ce qui te détruit, le glaive des tes rêves, la poussière de tes pensées, la maladie qui se propage dans les plis de ton esprit. Rejeter cette projection de l'esprit. Elle n'est pas un fantôme mais une hallucination causé par un manque de sommeil latent. Oncle Victor questionne la rousse juvénile sur sa décision de la suivre. Lui demande si elle est sûre. Une fois de plus, ce sourire qui ne signifie plus rien étire ses lippes. « Tu es vraiment naïf si tu penses que j'ai encore le choix.»

[hrp: références et citations de H. Müller et S. Kane dans cette partie de l'histoire]

IV. Salome, les fleurs du mal. () Réapprendre à vivre avec les séquelles de ces années d'enfermement. Incapables de dire avec discernement combien de temps elle est resté entre ces murs froids. Initiative de la génitrice, de l'oncle. Le père observe navré l’œuvre de son désastre. Les sœurs pleurent l'oisillon tombé du nid. Autrefois agaçante, le manque se fait ressentir. Surtout suite au constat de l'erreur. A condamner trop vite elles se bouffent désormais les doigts. Etre perdue face à ces enfants qui viennent de nuls parts. Apprendre à reconnaitre ce qui se dit être sa famille. Essayer de leur pardonner leurs fautes comme le recommande Victor. Supplier la rouquine de leur dire au revoir une dernière fois avant de rejoindre l'Irlande. Silence d'or. La parole d'argent rompt à certains moment la barrière d'une mâchoire irrémédiablement hermétique. Toujours en français. « Non » Refus simple. Ne pas avoir la force. Douter de sa propre stabilité mental. Elle n'est pas prête à affronter leurs regrets. A accepter leurs excuses. Comment pouvaient-ils savoir qu'elle n'était pas cinglé. Que tout cela avait un sens...n'est-ce pas ? Ne pas savoir elle même si tout a un sens. Songeuse existentialiste. Un pied dans le réel et l'autre dans le royaume des morts. Perséphone à temps partiel. Ils ne sauront donc pas. C'est ce choix. Aussi infâme puisse-t-il paraitre. Observer une dernière fois la demeure, sur le chemin boueux qui l'y mène. La pluie perle ses joues de larmes factices. Sìl sait qu'elle sera amené à les retrouver. Quand tout sera moins sombre. A la lumière de la raison tout ira mieux. Encore vacillante, dans la crainte de la perdre Sil ne peut leur offrir ce qu'elles attendent. Disparaitre pour mieux les retrouver. Tourner les talons et renoncer à son sang. Rajuster le sac à dos sur son épaule et serrer ses doigts sur une carte de visite bien enfoncé dans la poche de son manteau. Est écrit dessus : Salome Malkin. Département théologie. Trinity College of Dublin.



_________________
Do not go gentle into that good night
○ J'enfile une paire de pompes, la vie sera ma part de rêve, hors du temps en attendant que ce bâtard me crève. Étrange comme on s’enlise dans nos propres luttes, organisant avec méthodes nos propres chutes. J'goûte la beauté comme un épais tourment, loupe le virage quand les choses prennent un mauvais tournant.
acidbrain


Dernière édition par Sìleas McAllister le Lun 11 Avr - 15:43, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Katherine Cunningham
howling at the moon

avatar
Messages : 560
Pseudo : anaelis (britney)
Avatar : kristina bazan
Crédits : nineties
Double compte : aerys barrett, the princess
Image : my love is my secret for the moment
Âge : dix-huit ans que son âme purge dans les souvenirs que elle pourrait encore se rappeler. dix-huit ans de pur carnage dans la communauté qu'est celle d'un humain.
Statut civil : elle est actuellement célibataire. son statut civil est complètement libre à celui qui souhaite le partager avec celle qui pourrait le lui briser.
Occupation : puisqu'elle est entraîneuse en défense mentale et physique afin de former des plus jeunes à leur plus grand âge, elle essaye de garder son mental propre et sa santé d'autant plus. elle fait énormément de sport même si sa carrure fine comme une gazelle lui suffit.
Date d'inscription : 02/03/2016

TO KNOW MORE
Relations:

MessageSujet: Re: De l'autre côté du miroir - Sìleas   Ven 1 Avr - 16:16

OH MY FUCKING GAAAAAAAD, WOUUUUUUH, une Jane Levy ici, coïncidence de malade tellement elle est parfaite c'te fille. j'te permets de nous faire tous mourir de jalousie
rebienvenue ici alors officiellement même si tu connais déjà la maison

_________________
    hopeless
    You say i'm crazy, cause you don't think i know what you've done, but when you call me baby. I know I'm not the only one. △ You want that I tell you ? No, I am not in love. You see it is said, it is not complicated. You want that I also tell you ? No, as soon as I see you, I feel nothing more. Here we are, it is said, now you had what you wanted, you can continue to live normally and especially do not worry you for I am well.©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eilís Rhodes
howling at the moon

avatar
Messages : 65
Pseudo : zadig
Avatar : Gemma Arterton
Crédits : odistole
Image :
Âge : 29 ans
Occupation : Premier violon en hiatus, donne des cours à qui veut bien, pianiste de bar quand il faut bien vivre.
Poste dans la meute : Omega sans attache. A l'écart des autres, loin des semblables. Rejoindre c'est accepter. Accepter c'est embrasser la bête qui arrache et qui hurle. Hors de question
Date d'inscription : 08/02/2016

MessageSujet: Re: De l'autre côté du miroir - Sìleas   Ven 1 Avr - 19:37

Ce personnage, déjà.... zmfsdjsùqpeifjsvfdj
Il nous faudra un lien quoi emsfdjsdmpj (JANE LEVY)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cora Barrett
we hunt those who hunt us

avatar
Messages : 511
Pseudo : sparks, laura.
Avatar : shelley hennig.
Crédits : tellers.
Double compte : faith nichols.
Image :
Âge : vingt-quatre ans, déjà. vingt-quatre années qu'elle n'a pas vu défiler et qu'elle regrette déjà.
Statut civil : seule. coeur vide. esprit vagabond. cora ne s'attache pas, le goût de la liberté est beaucoup trop plaisant, addictif.
Occupation : elle étudie la médecine avec une passion dévorante, mais elle chasse avec une passion encore plus grande, consumante.
Armes de prédilection : arc, poignards, ses armes de prédilection sont nombreuses. elle ne peut cependant pas nier que l'élégance de l'arc l'attire un peu trop. la rapidité des flèches est impressionnante, elles se fondent dans le paysage et sont silencieuses. le silence est sans doute le point fort de cora.
Date d'inscription : 22/07/2015

TO KNOW MORE
Relations:

MessageSujet: Re: De l'autre côté du miroir - Sìleas   Ven 1 Avr - 19:53

Jane est superbe!
Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche, n'hésite pas si tu as besoin de quoique ce soi. I love you I love you

_________________
    ⎨ Love is like art. A force that comes into our life without any rules or limitations. And every time i hear that line, I am reminded that love, like art, must always be free. ⎬  SENSE8.

quand t'es une shipwhore:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kaidan Sutter
howling at the moon

avatar
Messages : 210
Pseudo : xradioaktiv, joanie.
Avatar : ian somerhalder.
Crédits : avatar de xradioaktiv et gif de indamonseyes.
Double compte : maven, le sorcier désaxé.
Image :
Âge : vingt-sept longues années derrière lui.
Statut civil : elle est soudainement devenue plus importante que tout, et il ne sait plus ce qu'il doit faire.
Occupation : de retour en ville depuis un peu plus d'un mois, il essaie encore de s'y refaire une place. pour l'instant, un emploi de barman au johnnie fox's pub lui suffit amplement.
Poste dans la meute : bêta de la meute westfall, une meute en laquelle il a confiance et pour laquelle il se battrait sans hésitation. elle est sa nouvelle famille.
Date d'inscription : 22/03/2016

TO KNOW MORE
Relations:

MessageSujet: Re: De l'autre côté du miroir - Sìleas   Ven 1 Avr - 21:03

j'aime beaucoup ton avatar, on ne la voit pas assez souvent! bienvenue parmi nous! I love you

_________________

collide
even the best fall down sometimes, even the stars refuse to shine, out of the back you fall in time, I somehow find, you and I collide. howieday ~ endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Saoirse O'Callaghan
howling at the moon

avatar
Messages : 204
Pseudo : songbird, chloé
Avatar : natalie dormer
Crédits : money honey.
Double compte : elijah morgenstern
Image :
Âge : trente-deux ans
Statut civil : célibataire, lit grand ouvert
Occupation : juriste d'affaires à dublin
Armes de prédilection : le sarcasme et dix ongles manucurés
Date d'inscription : 21/02/2016

MessageSujet: Re: De l'autre côté du miroir - Sìleas   Sam 2 Avr - 18:34

jtm, t'es belle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nolan Breslin
we pledge ourselves to the goddess

avatar
Messages : 1431
Pseudo : flyingsquirrel. (maëlle)
Avatar : sam claflin.
Crédits : mon bae (velvety.)
Double compte : leith le merveilleux et nyx la plus belle.
Image :
Âge : vingt-six ans, des années qui ont défilé beaucoup trop vite à ses yeux.
Statut civil : seul, sans vraiment l'être. toujours entouré, jamais attaché. il n'aime pas, mais il a besoin que les autres le fassent. il reste célibataire, car il se lasse beaucoup trop vite.
Occupation : ambulancier, il sauve des vies au quotidien. ça compense avec celle qu'il est forcé de prendre chaque pleine lune.
Élément : l'élément destructeur, le feu qui brûle, qui ravage tout sur son passage.
Date d'inscription : 04/01/2016

TO KNOW MORE
Relations:

MessageSujet: Re: De l'autre côté du miroir - Sìleas   Sam 2 Avr - 20:59

ptn elle est belle
bienvenue parmi nous et bonne chance pour ta fiche I love you

_________________


maybe there’s a universe out there — happening now — where we end up together. if you think of it all this way, then it’s like neither of us did anything wrong. you just found me in the wrong universe. that’s all. because you could have loved me forever. and maybe in another universe, i let you.

shipwhore:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Snezhana Volkov
howling at the moon

avatar
Messages : 1018
Pseudo : + cranes for spidey. (not so serious)
Avatar : + ira chernova.
Crédits : + ciel.
Double compte : + nephaël asshole morgenstern.
Image :
Âge : + 30 ans.
Statut civil : + célibataire.
Occupation : + tatoueuse.
Poste dans la meute : + bêta.
Don : + transformation instantanée.
Date d'inscription : 25/01/2016
Age : 20

TO KNOW MORE
Relations:

MessageSujet: Re: De l'autre côté du miroir - Sìleas   Dim 3 Avr - 2:45

on la voit pas assez jane :dead:
bienvenue I love you

_________________

- aux sombres héros de l'amer -


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: De l'autre côté du miroir - Sìleas   Dim 3 Avr - 17:40

Rolala Alice the madness returns + Jane
Bienvenue parmi nous avec ce perso qui a l'air juste génial & bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: De l'autre côté du miroir - Sìleas   Lun 4 Avr - 9:16

Coucou ! Bienvenue à toi et bonne chance pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas

Cilian O'Callaghan
we stole from death

avatar
Messages : 1600
Pseudo : incaendo, lise.
Avatar : thomas brodie sangster.
Crédits : kiddo.
Double compte : not yet.
Image :
Âge : 23 ans.
Statut civil : Célibataire. A vrai dire, son coeur, il lui a été arraché violemment de la poitrine et il gise là, désormais, à ses pieds et dans une flaque de sang grandissant à vue d'oeil.
Occupation : Etudiant en médecine, pour se spécialiser en chirurgie.
Élément : Terre. Il a connecté lorsqu'il avait 16 ans, lors d'un accident de voiture dans les bois. La terre l'a sauvé.
Date d'inscription : 22/07/2015

TO KNOW MORE
Relations:

MessageSujet: Re: De l'autre côté du miroir - Sìleas   Lun 4 Avr - 10:40

j'étais persuadée d'être passée par ici....
Bref, bienvenue !

_________________
try not to be relenting, but my fault lies in weakness. try not to be intending, but my heart cries for your kiss. doesn't mean a damn to him, cause he's not the kind to reason with. And now, he's got my soul paralyzed, can't help but feel paralyzed.


shipwhore:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Astrée Harkwood
we hunt those who hunt us

avatar
Messages : 431
Pseudo : VOYOU.
Avatar : Kaya Scodelario
Crédits : avatar @juice | Signature @ Alaska
Double compte : Iseult, Théïa et Eithne
Image :
Âge : Vingt année qui glisse sur le fil du temps.
Statut civil : Tu vises et le touche en plein cœur, c'est pas l'amour, c'est la mort.
Armes de prédilection : Un médaillon inlassablement autour de cou qui se change en une chaîne d'acier tranchant. Sans oublier tes précieux desert eagle dont les balles sont empoisonnées.
Date d'inscription : 15/01/2016

TO KNOW MORE
Relations:

MessageSujet: Re: De l'autre côté du miroir - Sìleas   Lun 4 Avr - 11:43

Tey belle like that
REBIENVENUE A LA MAISON BEAU BEBE

_________________
On a frolé la vie!
Parce que quand on est accro, même si ça fait mal... Parfois ça fait encore plus mal de décrocher. @Fight Club ≈ Grey's anatomy©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nerys Rhodes
we pledge ourselves to the goddess

avatar
Messages : 977
Pseudo : (marine) velvety.
Avatar : lily collins.
Crédits : (av.) myself; (sign.) anaëlle.
Image :
Âge : vingt-cinq ans.
Statut civil : vulnérable. éperdument éprise d'un jeune homme aussi autodestructeur qu'elle.
Occupation : restauratrice de meubles anciens, elle possède sa propre boutique depuis six mois. c'est petit, mais c'est sa boutique à elle.
Élément : l'eau, aussi douce que déchaînée, à son image.
Date d'inscription : 15/01/2016

TO KNOW MORE
Relations:

MessageSujet: Re: De l'autre côté du miroir - Sìleas   Lun 4 Avr - 20:01

re toi.

_________________

() i don't know how it is you are so familiar to me– or why it feels less like i am getting to know you and more as though i am remembering who you are. how every smile, every whisper brings me closer to the impossible conclusion that i have known you before, i have loved you before– in another time, a different place– some other existence.

it's all fun and games until someone falls in love:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Caleb Westfall
howling at the moon

avatar
Messages : 320
Pseudo : spf
Avatar : Kit Harington
Crédits : Timeless
Double compte : Elric Marbh, Cain Killingworth
Âge : 27 ans de rencontres et de disparitions.
Statut civil : Célibataires et compte bien le resté pour le moment.
Occupation : La lectures, une soif de connaissances intarissable.
Poste dans la meute : Un Alpha, véritable chef d'une meute de loup.
Date d'inscription : 12/02/2016

MessageSujet: Re: De l'autre côté du miroir - Sìleas   Lun 4 Avr - 21:23

BIENVENUUUUUEEEEEE J'adore tes gifs, même si je ne sais pas de quoi ils sont tiré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sìleas McAllister
humanity in our veins

avatar
Messages : 19
Pseudo : ethanol
Avatar : Jane Levy
Crédits : vox populi.
Double compte : Candide 2.0.
Image :
Âge : vingt-quatre ans
Statut civil : et ta soeur ?
Occupation : doctorante au Trinity College of Dublin
Armes de prédilection : my brain
Don : I got friends on the other side ♡
Date d'inscription : 31/03/2016

MessageSujet: Re: De l'autre côté du miroir - Sìleas   Jeu 7 Avr - 10:29

Kath -> Si tu me permets...
Eilìs -> Owi un lien avec twa    (on formera le club des meufs qui ont des accents sur leur ì)
Cora -> Meurchi Cora, je parle des Barrett dans ma fiche, dis moi si ma proposition est à ta convenance
Kaidan -> Merci beau gosse
Sasa, la plus belle -> azy moi aussi jtaime
Nolan -> toi aussi t'es pas trop mal non plus
Snez -> ouais trop, force à Jane Levy
Thalia -> Madness Return cey la vie j'essaierai de ne pas te décevoir
Cass -> merci miss
Cillian -> merci petit sorcier ténébreux
Astrée -> Merci la belle
Nerys -> à que coucou toi I love you
Caleb -> cpas grave mon lama - j'te cultiverai


EDIT : oh lala c'est passé trop vite ...je vais devoir demander un petit délai mes agneaux - j'essaye de conclure au plus vite

_________________
Do not go gentle into that good night
○ J'enfile une paire de pompes, la vie sera ma part de rêve, hors du temps en attendant que ce bâtard me crève. Étrange comme on s’enlise dans nos propres luttes, organisant avec méthodes nos propres chutes. J'goûte la beauté comme un épais tourment, loupe le virage quand les choses prennent un mauvais tournant.
acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: De l'autre côté du miroir - Sìleas   Ven 8 Avr - 22:37

Une copine humaine. Bienvenue par ici et bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas

Lula Atkins
howling at the moon

avatar
Messages : 110
Pseudo :  
Avatar : Mackenzie Foy.
Crédits : pigfarts is real.
Double compte : pas encore.
Image :
Âge : quinze ans, et toutes ses dents.
Statut civil : célibataire, et encore heureuse.
Occupation : baby-sitting, descolarisée.
Poste dans la meute : oméga.
Date d'inscription : 12/02/2016
Age : 17

MessageSujet: Re: De l'autre côté du miroir - Sìleas   Sam 9 Avr - 5:06

Bienvenue parmi nous, ma belle. I love you

_________________

You left me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Iseult Oakheart
we pledge ourselves to the goddess

avatar
Messages : 106
Pseudo : VOYOU.
Avatar : Lily James
Crédits : avatar @Stolen paradise | Signature @Alaska | Gif@Wahlien52
Double compte : Astrée et Théia
Image :
Âge : Vingt huit grains de sable tombés dans le sablier du temps, un temps que subit et qui glisse entre tes doigts.
Statut civil : Amour passionné et étreinte langoureuse qui la lie aujourd’hui à son ennemi naturel. Son amour la propulse au delà de ses limites, au delà du bon sens.
Occupation : Danseuse à la carrière brisée, elle distille sa passion dans des cours de danse, incapable d'abandonné son rêve à la fatalité.
Élément : Sensation légère et aérienne distillé par son élément de prédilection. un courrant d'air qui souffle sur son passage, la portant avec grâce.
Date d'inscription : 05/02/2016

MessageSujet: Re: De l'autre côté du miroir - Sìleas   Sam 9 Avr - 9:48

Bonjour, le délai pour ta terminer ta ficher est dépassé. Est ce que tu souhaites un délai supplémentaire? Si nous n'avons pas de nouvelle, ta fiche sera malheureusement archivée.
Tiens nous au courant bébé

_________________
Complicated
Ils n’étaient pas toujours d’accord, en fait ils n’étaient jamais d’accord sur rien, ils se bagarraient tout le temps et ils se testaient mutuellement mais en dépit de leurs différences ils avaient une chose très importante en commun ils étaient fous l’un de l’autre... [b]@The Notebook ≈[/b ©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Azilis Harkwood
we hunt those who hunt us

avatar
Messages : 1222
Pseudo : vae solis (paula)
Avatar : holland roden
Crédits : hepburns (ava) ; .endlesslove (signa)
Double compte : ola skrzdlewska
Image :
Âge : vingt-quatre années que le monde l'a vue naître - vingt-quatre années qu'elle vagabonde et qu'elle essaie.
Statut civil : elle sait que son coeur bat pour quelqu'un - mais pour qui, cela lui a toujours échappé.
Occupation : on la voit souvent vendre des fleurs et des plantes en pots, mais rares sont ceux qui savent que la nuit, elle sort et chasse ceux qui la chassent.
Armes de prédilection : les armes blanches ; elle ne sort pas sans un couteau à la cheville gauche, et lors de ses chasses, sans deux grandes lames dans le dos, parfois même accompagnées d'une épée à la ceinture. elle sait aussi manipuler les hormones et les parfums, comme le reste des membres de sa famille.
Date d'inscription : 10/01/2016

TO KNOW MORE
Relations:

MessageSujet: Re: De l'autre côté du miroir - Sìleas   Sam 9 Avr - 22:47

délai accordé, tu as jusqu'au mardi douze avril pour finir ta fiche

_________________
    i can admit, i am not fireproof if i told you that i loved you, tell me, what would you say? if i told you that i hated you, would you go away? now i need your help with everything that i do, i don't want to lie, i've been relying on you ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nyx Westfall
we hunt those who hunt us

avatar
Messages : 111
Pseudo : flyingsquirrel. (maëlle)
Avatar : teresa oman.
Crédits : mon bae (velvety.)
Double compte : nolan et leith, les deux bg.
Âge : enfant à peine sortie de l'adolescence, future jeune femme qui grandit, s'épanouit. elle a dix-huit ans, mais rêve de grandir plus vite, trop vite.
Statut civil : enfant sauvage, solitaire. nyx est célibataire. elle protège son cœur, ne veut pas être blessée ou déçue, mais cherche désespéramment la chaleur humaine, le réconfort d'une étreinte.
Occupation : étudiante en première année à l'université de dublin. elle suit des études de littérature, passionnée par les lettres et les mots.
Armes de prédilection : une belle collection de dagues, toujours à sa taille. quelques unes légèrement plus longues, mais aussi des dagues de jet ainsi qu'un stylet, dont elle se sert pour infliger les blessures les plus mortelles.
Date d'inscription : 14/03/2016

MessageSujet: Re: De l'autre côté du miroir - Sìleas   Lun 11 Avr - 18:30


Tu es des nôtres !
T'as bouffé ton humain comme tous les auuutres !
Wow, trop cool, t'es enfin des nôtre mon p'tit ! Alors avant de commencer le blabla un peu chiant, je vais quand même te dire ce que j'ai pensé de ta fiche : ta fiche était vraiment très agréable à lire, j'aime beaucoup ta plume et le personnage .

informations pratiques
Et maintenant, parlons bien parlons peu, parlons de tout ce que tu peux faire maintenant que tu es validé. Alors déjà sache que la première chose que tu dois faire, et c'est très important, c'est de recenser ton avatar. Si tu ne le fais pas et que quelqu'un d'autre le prend, c'est toi qui devra changer. Tu peux donc faire ça ici. Ensuite, tu auras peut être envie de te trouver des potes, non ? Tu peux aller t'ouvrir un répertoire de liens, mais si jamais ce n'est pas assez, tu peux aussi te faire un scénario. N'oublie pas non plus d'aller te recenser dans les différents répertoires. Et puis si tu cherches un rp, ne cherche plus, va directement faire une demande !
Voilà, c'est tout ! N'hésite pas à venir flooder avec nous !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: De l'autre côté du miroir - Sìleas   

Revenir en haut Aller en bas
 

De l'autre côté du miroir - Sìleas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHAT'S A GOD TO A NONBELIEVER? :: book of shadows :: la lune révèle ce que nous sommes :: sous la protection de la Lune-