membres du mois

Elrich Marbh & Augustus O'Callaghan



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
fermeture du forum
Toutes les informations se trouvent ici.
Merci d'avoir fait vivre le forum si longtemps.

Partagez
 

 The past at your door. (Théia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Caleb Westfall
howling at the moon

Caleb Westfall
Messages : 320
Pseudo : spf
Avatar : Kit Harington
Crédits : Timeless
Double compte : Elric Marbh, Cain Killingworth
Âge : 27 ans de rencontres et de disparitions.
Statut civil : Célibataires et compte bien le resté pour le moment.
Occupation : La lectures, une soif de connaissances intarissable.
Poste dans la meute : Un Alpha, véritable chef d'une meute de loup.
Date d'inscription : 12/02/2016

The past at your door. (Théia) Empty
MessageSujet: The past at your door. (Théia)   The past at your door. (Théia) EmptyJeu 24 Mar - 17:54


The past at your door
Théia & Caleb

La petite maison remplie d'un silence assourdissant, aujourd'hui tu es seul chez toi comme tu ne l'as plus été depuis longtemps. Personne pour faire du bruit, créer des problèmes, attiré ton attention sur lui. Ezekiel dois surement être partis chasser et Lula balade Lysander dans la ville. Profitant du calme plat, malgré son côté légèrement dérangeant, tu attrapes ce bouquin laissé trop longtemps pour plus tard, enfin l'heure de faire des recherches sur ses êtres blancs puant la mort, découvert récemment. A cause d'eux, tu balances entre passer la nuit auprès de ta meute en sécurité ou auprès de Lula et Ezekiel, gardant un œil sur les habitants de ta maison, trop effrayer à l'idée de les perdre alors que ton esprit lupin va peut-être décider autrement que ton choix d'origine. Plongeant dans ta lecture, tu perds patience, les pages de ce livre sont remplies de vieux fantasmes enfantins, de ragots lancés entre deux commères de quartier, des fantaisies inutiles. Tu cherches des informations potentiellement utiles sur les nouveaux êtres fraichement débarqué en ville et non des histoires fantasmagoriques débiles. Après un avoir perdu ton temps, feuilletant encore les écrits à la recherche d'une quelconque aide, tu laisses ton occupation de coté à la seconde où la sonnette retenti, attirant ton attention à la porte de chez toi, déjà passablement énervé, en ouvrant la porte tu découvres une jeune fille, l'instinct à vif à sa simple vue. Il ne manque que ça, la maison vide, toi seul, une sorcière à ta porte. Tes dents lacèrent l'intérieur de ta joue, forçant ton esprit à garder un minimum du calme ambiant face à l'inconnue, les sorcières ne sont pas spécialement mauvaises, tu le sais, ta sauveuse en est une après tout. Son visage fragile, le corps tellement fin qu'il donne l'impression de pouvoir être brisé en deux, tu vois quand même la gamine d'un œil dangereux, te mettant dans un état semblable au retrouvailles avec Isadora. "Bonjour. Je peux t'aider ?" Elle n'est pas là pour Lula, elle se méfie bien trop des êtres dans son genre pour ça. "Tu n'es pas là pour Lula je suppose." Un ton froid malgré tous les efforts que tu fais pour ne pas l'apeurer tout de suite. L'observant quelque seconde, ses traits te frappent, sans comprendre pourquoi, tu sembles détecté une sensation de déjà vu embrumer dans ta résistance, tu es certain de ne jamais l'avoir rencontré, pourtant un doute reste, ses origines peut-être ? Attrapé par le besoin lancinant de savoir qui elle est, les yeux plissés, tu ne comprends pas pourquoi la petite magicienne vient à ta porte, une amies d'Iseult ? Un problème avec Lys ? Non, impossible. Cette rencontre inimaginable, le lien encore inconnus qui vous unis, le jour du basculement, toutes ses choses qui ne te sont pas arrivées à cause d'elle et que tu regrettes déjà, souhaitant retourner dans les bêtises que tu as lus, une douce musique par rapport à ce qui va t'arriver. Le passer, des années presque oubliées revenant au galop, le poing en avant, à deux centimètres de ton visage.



Dernière édition par Caleb Westfall le Jeu 31 Mar - 11:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Théia Westfall
we pledge ourselves to the goddess

Théia Westfall
Messages : 71
Pseudo : VOYOU.
Avatar : Teresa Oman
Crédits : avatar @Money Honey | Signature @Alaska | Gif@Wahlien52
Double compte : Astrée et Isy
Image : The past at your door. (Théia) Tumblr_moc65oUy5X1ruvqz1o7_250
Âge : Dix huit éclats de rire lâché dans le fragments de tes années passées. Encore tout autant à vivre.
Statut civil : Tu tomberais pour elle, puisque d'un seul sourire, elle t'a donné des ailes.
Occupation : Etudiante en perdition, se lassant bien trop facilement, Tu suis les cours au gré de ses envies, changeantes et dérangeantes. Tu cherches encore comment marquer les esprits.
Élément : flammes ardentes et langoureuses qui embrasent ton corps et ton âme.
Date d'inscription : 08/03/2016

The past at your door. (Théia) Empty
MessageSujet: Re: The past at your door. (Théia)   The past at your door. (Théia) EmptyMer 30 Mar - 14:01


Caleb & Théia
The past at your door.


Tu ne devrais pas y aller seule. Tes orbes roulent, exaspéré alors qu'un rire s’extirpe de tes lèvres. Un rire baigné par l'inconscience et la certitude d'être suffisamment puissante pour t'en sortir seule. Une impulsion de tes coudes contre le capot de la voiture contre laquelle tu es installée. Tu glisses sur la ferrailles pour faire face à ta sœur aînée.  Tu plantes ton regard dans le sien avec une défiance caractéristique de la princesse que tu crois être. Tu lui sommes de te laisser passer, sans que tu n'ais à prononcer la moindre demande. Elle s'exécute, non sans abandonner un soupire, exaspérer par ce comportement de môme à qui l'on a trop donné. Contente toi de me préparer une cage. Ordre jeté sans formule de politesse. Elle exige et l'autre exécute, esclave de ses moindres désirs. La sorcière quitte la demeure familiale pour se fondre dans les bois, témoins silencieux des sacrifices que tu as offert à la lune, temple indécent qui avale goulûment le sang que tu as versés. Tu marches en terrain conquis, même lorsque la lune n'est pas là pour illuminer tes pas. Démarche assurée et dansante, excitée par la perspective de te confronté au fruit pourri de cette famille. Voilà trop longtemps que tu le laisses aller à venir sans lui cracher l'horrible vérité. Voilà trop longtemps qu'il se transforme en cabot maudit, sans avoir de compte à te rendre. Voilà trop longtemps qu'il échappe à l'asservissement que sa condition de chien de faïence l'oblige à avoir à ton égard. Un sourire vient fendre tes lèvres à la perspective de la souffrance que tu vas lui infliger pour le faire plier à ta cause. Les bois craquent sous te pas, trahissant la mortalité de cette vie, une mortalité qui te traque et te nargue, te rappelant l’immortalité que tu rêves d'arracher à ton père. Ultime transgression. Ultime puissance.

L'orée du bois et la maison du traître. Tu dévores la distances pour venir écraser son poing contre la porte de la bâtisse. Quelques secondes d'attentes et le voilà qui apparaît à demi conscient de ce qui l'attend. Bonjour. Je peux t'aider ? Tu n'es pas là pour Lula je suppose. Ta main se glisse sur la porte pour éviter qu'il ne la referme. Tu te glisses à ses côtés, pénétrant dans son monde sans qu'il ne t'y ait inviter. Tes yeux dévores les lieux avant de se tourner vers lui, les mains campées sur tes hanches. Perspicaces, cousin. Je n'en attendais pas moins de toi. Sourire carnassier qui découvre tes dents. Tu savoures la surprise qui s'empare de tes traits, bien trop consciente qu'il n'avait nullement connaissance de ton existence. Tu entres dans sa vie, détruisant toutes ses certitudes pour t'en servir en guise d'arme. Laisse moi deviner. Papa et Maman ont oublié de te parler du reste du clan Westfall? Et tu savoures cette victoire, victoire basée sur son ignorance. J'en oublais presque. Moi c'est Théia. Théia Westfall.


_________________
Edge of glory

Everybody has a dark side. I’m a serial killer.@Fight Club ≈ Dexter©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Caleb Westfall
howling at the moon

Caleb Westfall
Messages : 320
Pseudo : spf
Avatar : Kit Harington
Crédits : Timeless
Double compte : Elric Marbh, Cain Killingworth
Âge : 27 ans de rencontres et de disparitions.
Statut civil : Célibataires et compte bien le resté pour le moment.
Occupation : La lectures, une soif de connaissances intarissable.
Poste dans la meute : Un Alpha, véritable chef d'une meute de loup.
Date d'inscription : 12/02/2016

The past at your door. (Théia) Empty
MessageSujet: Re: The past at your door. (Théia)   The past at your door. (Théia) EmptyJeu 31 Mar - 15:01


The past at your door
Théia & Caleb

La désinvolture elle-même rentre chez toi. Une enfant de 18 ans, inconsciente de l'effet de chacun de ses mots, incrédulité, hébétudes, incapacité à connecter deux neurones suffisamment longtemps que pour former une simple phrase. Un mur entier détruit par sa simple présence, une famille complètement résumée en quelque mot 'Clan Westfall'. Tout ce que t'a toujours caché ton père alors qu'il voulait que tu sois normal et supérieur au reste des humains, te déchirant sans jamais t'expliquer pourquoi. Tu possèdes une famille. Avec une sorcière, mais ça n'a aucune importance, plus rien n'as d'importance, un abri, quelque part où Lysander verras peut-être ses cousins, oncle, tante, grands-parents et toutes ses personnes bienveillante comme tu as toujours pu imaginer la famille que tu veux. Un espoir ternis par des années de solitude, retrouvant un éclat lumineux en à peine trente courte seconde, un enfant qui retrouve son chez-soi. "Comment sais-tu qui je suis ?" Question inutile, la seule qui te vienne. Tu ne portes pas attention à son manque de tacte, à ses manières qui te dérangent, là tu t'en moques, tu mets son comportement sur son jeune âge, tu as été pire que ça au même âge alors à quoi bon. Tu as envie de la prendre dans tes bras, la porter en triomphe, elle, porteuse d'un message divin, la seule chose qui t'empêche de la toucher est son espèce et le sentiment de pouvoir la faire partir en un simple souffle, un simple contact capable de faire disparaître ta plus chère cousine. La seule que tu connais pour le moment.   Tu admires sont énormes sourires, le prenant comme une joie de retrouver un membre perdu de la famille, alors tu l'emmènes dans le salon, où tu lui donnes la meilleure place, facile vu qu'il n'y a qu'un canapé. "Tu as soif ? Tu as faim ?" Surexcité, un véritable gamin, à ne plus savoir lequel des deux est faible et fragile, le loup n'est pas celui qu'on pense. "Alors, raconte-moi un peu, la famille." Te jetant inconsciemment dans la gueule de la sorcière, tu ne peux pas, tu ne veux pas imaginer une seule seconde ce qu'elle te réserve. Lui donnant toute ta confiance sur un 'Théia Westfall,' tu as toujours su, quelque part au fond de toi, jamais un grand-père, jamais une tante, jamais quelqu'un faisant partis de la famille un peu plus éloignée que père et mère. Il est temps que tu rattrapes tout ce que papa t'a prit. Tu dois te méfier, tu ne dois pas lui faire confiance, une petite voix étouffer de chien battu te le dis, mais tu l'ignores, bien trop heureux, voulant profiter une fois dans ta vie de quelque chose qui t'ai dû, tu le mérites, tu as toujours tout fais pour avoir une famille. Aujourd'hui, tu pourrais presque croire en Dieu, au Karma ou n'importe quelle autre stupidité que tu as toujours exécré, même si le monde familial t'ai encore inconnus, ton cerveau a été programmé pour l'aimer quoi qu'il arrive. Des papillons dans le ventre, tu compares la gamine à ta petite sœur que tu aimes tant, voulant courir la chercher pour lui annoncer la bonne nouvelle. Alors que tu ne l'as plus vu depuis déjà trop longtemps.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Théia Westfall
we pledge ourselves to the goddess

Théia Westfall
Messages : 71
Pseudo : VOYOU.
Avatar : Teresa Oman
Crédits : avatar @Money Honey | Signature @Alaska | Gif@Wahlien52
Double compte : Astrée et Isy
Image : The past at your door. (Théia) Tumblr_moc65oUy5X1ruvqz1o7_250
Âge : Dix huit éclats de rire lâché dans le fragments de tes années passées. Encore tout autant à vivre.
Statut civil : Tu tomberais pour elle, puisque d'un seul sourire, elle t'a donné des ailes.
Occupation : Etudiante en perdition, se lassant bien trop facilement, Tu suis les cours au gré de ses envies, changeantes et dérangeantes. Tu cherches encore comment marquer les esprits.
Élément : flammes ardentes et langoureuses qui embrasent ton corps et ton âme.
Date d'inscription : 08/03/2016

The past at your door. (Théia) Empty
MessageSujet: Re: The past at your door. (Théia)   The past at your door. (Théia) EmptyLun 4 Avr - 12:13


Caleb & Théia
The past at your door.


Comment sais-tu qui je suis ? Il est exactement comme tu l'attendais, bouffé par la curiosité à l'égard d'une famille dont il a volontairement été tenu à l'écart. Ses probablement son ignorance qui te fait gagner du terrain, il te laisse pénétrer dans le cœur de son foyer, sans se douter une seule seconde que tu n'es là que pour le souiller. Le sourire pend à tes lèvres alors que tu ne fait qu'attendre le bon moment pour le surprendre et lui faire comprendre de quoi tu es faite. Mais avec toi rien n'est facile, tu aimes les mises en scène, tu aimes planter le décor le galvaniser de mièvrerie familiale, le gaver de tout les secrets qu'il ne connaît pas. Tu te poses dans le canapé, scrutant les lieux pour y repérer les failles, pour y repérer les armes. Tu as soif ? Tu as faim ? Soif d'une toute autre chose, de sa rage, sa colère, de sa perdition lorsqu'il sera pris au piège dans tes barreaux. La pleine lune n'est que dans quelques jours, sa captivité n'en sera que plus jouissive.Tu hoches la frimousse à la négative, sans prendre la peine de le remercier pour cette attention particulière. maintenant que tu as braver la foret pour le rejoindre, tu veux le garder dans ton champ de vision. Alors, raconte-moi un peu, la famille. Un sourire qui filtre à nouveau sur tes lèvres. Il plonge dans le pièges, avide d'en apprendre plus sur une famille qui ne rêve que de le voir sombrer. Tu ne sais vraiment rien... C'est... Épatant. Tes doigts pianotent allègrement contre tes cuisses. Quelques secondes seulement, car tu as préparer cette visite depuis si longtemps que chacun de tes mots on été savamment préparé pour l'occasion. Un impulsion, tu te redresses pour te oser sur le bord du canapé, les coudes venant se poser contre tes cuisses alors que tes mains accueillent ton visage. Tu t'approche de lui, comme pour livrer un secret, comme pour le mettre dans la confidence. Tout à commencé avec l'arrivée de Pollux Westfall à Glencullen. Il était sorcier, il est entré dans le cercle, a juré que sa famille les aideraient en échange de leur protection. Après sa mort, des générations de westfall, d'humains, ont perduré ici, respectant la parole de Pollux, ils ont vénéré les sorciers... Jusqu'à ce que ton père décide qu'il en soit autrement et qu'il vous entraîne dans une vie où nous n'existions pas. Jusqu'à moi, première sorcière depuis Pollux. Un sourire franc qui accompagne un regard entendu. Tu caractérises tes spécifités, la place que tu occupes parmi cette famille d'adorateur de la lune. Mes parents, certains de mes frères et sœurs, sont devenus chasseurs pour me protéger. Alors ils ne leur a pas fallu longtemps pour apprendre qu'un Westfall avait été mordu... Et que ce même Westfall accueillaient chez lui tous les cabots érrants de la région.  Impulsion de tes coudes, tu redresses les bustes, restant installée sur le bord du fauteuil. Tu restes étrangement légère, inoffensive. Quiconque te connaîtrait pourrait juré qu'il se tramait quelques choses... Mais lui, comment pourrait-il se douter de ta fourberie. Ils voulaient que je reste à distance, mais j'étais curieuse de voir ce qu'il avait pu advenir de toi, Caleb.


_________________
Edge of glory

Everybody has a dark side. I’m a serial killer.@Fight Club ≈ Dexter©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Caleb Westfall
howling at the moon

Caleb Westfall
Messages : 320
Pseudo : spf
Avatar : Kit Harington
Crédits : Timeless
Double compte : Elric Marbh, Cain Killingworth
Âge : 27 ans de rencontres et de disparitions.
Statut civil : Célibataires et compte bien le resté pour le moment.
Occupation : La lectures, une soif de connaissances intarissable.
Poste dans la meute : Un Alpha, véritable chef d'une meute de loup.
Date d'inscription : 12/02/2016

The past at your door. (Théia) Empty
MessageSujet: Re: The past at your door. (Théia)   The past at your door. (Théia) EmptySam 9 Avr - 17:17


The past at your door
Théia & Caleb

Installer proche d'elle, tu sembles hypnotisé par ses lèvres par l'histoire qu'elle te découvre. Le surnaturel faisant partit de ton histoire, de ta vie en quelque sorte. Père t'a tout caché, une famille, le surnaturels, ce monde impensable alors que lui sait tout, il connaît les sorciers, les loups, les chasseurs, il te l'a caché égoïstement. Tu ne peux pas lui en vouloir pour la morsure, mais l'inconnu dans laquelle tu as marché si longtemps, les heures passées à tenter de comprendre une miette de vérité sur ce nouveau monde et ce n'est pas que pour le surnaturel, le fait d'être père aussi, au jour le jour, vaille que vaille, pour ça tu peux le blâmer. Pourtant, à l'heure qu'il est tu ne penses pas à sa , tu ne penses qu'à retrouver rapidement cette famille, remplir une nouvelle page de l'histoire familiale, celle du premier loup arrivé dans la famille après une histoire remplie de sorciers, de magie et de cercle qui protège, désormais la famille pourrait avoir des alliés chez les loups, pourquoi pas convaincre une meute d'épargner les Westfall comme ils ont convaincu le cercle. Écoutant toujours l'histoire de la famille, elle finit par t'expliquer comment ils t'ont retrouvé, trop d'espoir fondé sur la simple apparition de cette enfant, trop d'énergie déjà donner à imaginer ton futur avec la famille, tu ne t'attends pas à la suite une seule seconde. "Cabot errant ? Tu veux bien les appeler autrement, ils sont comme ma fille et mon frère." Dit sur le ton d'un ordre, tu ne laisses pas passer ça. Ezekiel et Lula, insulté de cabot errant, ça ne passe pas, elle ne peut pas venir sous ton toit pour insulter ceux qui y vive. Assénant un petit coup à ton esprit, elle t'avoue que le reste de la famille veut te tenir à l'écart, ne pas laisser Théia s'approcher de toi, mais tu ne comprends pas la raison. Imaginer que le fanatisme voué au sorcier donne l'envie au Westfall de tuer l'un des leur est inimaginable pour toi, c'est stupide de tuer quelqu'un pour son espèce, surtout les loups, eux qui ne sont pas obligés de tuer à chaque lune comme les sorciers. La famille reste la famille "Rester à distance ? Mais pourquoi caché sa famille à la famille." Déjà l'envie de te lever, faire un bond hors de sa portée, tu comprends doucement le danger, le loup jusque là presque endormi par l'humain trop heureux se réveille belle et bien, tu ne vois rien venir, pour le moment, la gamine reste douce et docile, mais aussi une sorcière, brûler ta maison, te noyer, t'enterrer vivant, te faire suffoquer, peut-importe son élément, elle peut très bien te tuer en quelques secondes, sans aucune arme, simplement en pensant. Ta tête tourne un peu, l'excitation du moment redescendue sèchement, devenue nervosité et anxiété. Tu dois apprendre à te méfier plus des sorcières, même si elles ne sont que des gamines, même si elles n'ont pas l'air puissante ou dangereuse. Très vite, tu te calmes, mettant cette sensation de risque sur le compte de ton coté lupin, offrant toujours une ouverture à la petit Westfall.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Théia Westfall
we pledge ourselves to the goddess

Théia Westfall
Messages : 71
Pseudo : VOYOU.
Avatar : Teresa Oman
Crédits : avatar @Money Honey | Signature @Alaska | Gif@Wahlien52
Double compte : Astrée et Isy
Image : The past at your door. (Théia) Tumblr_moc65oUy5X1ruvqz1o7_250
Âge : Dix huit éclats de rire lâché dans le fragments de tes années passées. Encore tout autant à vivre.
Statut civil : Tu tomberais pour elle, puisque d'un seul sourire, elle t'a donné des ailes.
Occupation : Etudiante en perdition, se lassant bien trop facilement, Tu suis les cours au gré de ses envies, changeantes et dérangeantes. Tu cherches encore comment marquer les esprits.
Élément : flammes ardentes et langoureuses qui embrasent ton corps et ton âme.
Date d'inscription : 08/03/2016

The past at your door. (Théia) Empty
MessageSujet: Re: The past at your door. (Théia)   The past at your door. (Théia) EmptyVen 6 Mai - 9:58


Caleb & Théia
The past at your door.


Cabot errant ? Tu veux bien les appeler autrement, ils sont comme ma fille et mon frère. La voix résonne, autoritaire et pourtant insignifiante. Elle t'arrache un rire franc. La garce s’effrite, elle est incapable de rester sous ses apparences doucereuses trop longtemps. Elle est là, dans cet éclat de rire qui lézarde les murs de sa propre demeure. Peu importe qui ils sont, ils n'en restent pas moins que des cabots, des chiens errants, tout juste bon à finir dans l'une de tes cages. Créatures maudites, mystiques et intrigantes. Tu les aimes tout autant que tu les méprises. Tu leur voues une obsession malsaine, presque dérangeante. Mais il n'y a personne pour te le dire, puisque ta famille s'abaisse aux moindres de tes caprices. Si tu veux, oui. Que tu lui balances. Tu t'en fiches, s'il se plait à penser de la sorte. Tu es incapable d'être la petite sage qu'il voudrait que tu sois, incapable de ravaler cette fascination obscène que tu voues à ces créatures maudites par ta précieuse mère. Et le rire s'éteint, alors que sa voix s’élève à nouveau. Rester à distance ? Mais pourquoi caché sa famille à la famille. Il n'avait vraiment aucune idée à ce propos. N'avait-il pas entendu? Votre famille avait été battue autour du culte de la Sainte Lune et de ses précieux enfants... Alors qu'ils avaient toujours détesté les monstres transformés par les caprices de cette même Lune, pour les punir d'un quelconque affront. Sa Naïveté était presque touchant, elle donnait plus de nuance à l'avenir que tu lui avais prévu. Tu n'avais pas perdu ce sourire, un sourire de plus en plus carnassier. Parce que tu es exactement le genre de danger qui pourrait me menacer. Ironie, douce ironie. Était-ce réellement lui qui était le danger? Rien n'était moins sûre. Tu te redressais finalement pour faire quelques pas dans la pièce.  Tu laissais tes doigts traînés, ici et là. Mais... Je ne pouvais pas rester à distance, il fallait que je t'ajoute à ma petite collection. Murmure gaélique qui s’extirpe de tes lèvres, alors que tu ordonnes  à un élément qui n'est pas le tient. Voilà quelques temps que tu t'entraînes à le maîtriser. Air, précieux air. Tu l'extirpes délicieusement de ses poumons. Tu prends du temps, laissant la conscience le quitter, alors que ta voix continuent de s'élever, de plus en plus forte, de plus en plus puissance. Tu t'étais ménagée pour pouvoir assuré ce moment parfait. La prochaine lune n'était pas lointaine, tu n'aurais pas à attendre bien longtemps avant de te délecter de ce pouvoir exquis et délicieux.


_________________
Edge of glory

Everybody has a dark side. I’m a serial killer.@Fight Club ≈ Dexter©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Caleb Westfall
howling at the moon

Caleb Westfall
Messages : 320
Pseudo : spf
Avatar : Kit Harington
Crédits : Timeless
Double compte : Elric Marbh, Cain Killingworth
Âge : 27 ans de rencontres et de disparitions.
Statut civil : Célibataires et compte bien le resté pour le moment.
Occupation : La lectures, une soif de connaissances intarissable.
Poste dans la meute : Un Alpha, véritable chef d'une meute de loup.
Date d'inscription : 12/02/2016

The past at your door. (Théia) Empty
MessageSujet: Re: The past at your door. (Théia)   The past at your door. (Théia) EmptyJeu 2 Juin - 15:43


The past at your door
Théia & Caleb

La petite Théia toujours là, face à toi, feintant d'être sage en te laissant entendre que tu as raison. Qu'elle ne va rien dire de mal sur tes amis, aucune importance à ses yeux pendants qu'elle t'avoue la direction que prend la famille par rapport à toi. Tu es un danger, un monstre, une bête monstrueuse à leurs yeux, tu n'as pas besoin qu'elle en dise plus, il préfère la petite sorcière bien dans la famille que le grand loup perdu, la brebis galeuse familiale. C'est clair, tous tes rêves de familles partent en fumée, arraché en quelque seconde, cette vie ne semble jamais pouvoir prendre, jamais une occasion. Un fils un pied en dehors de ta vie, une fille adoptive, un frère étrange, tu n'as que ça, une famille composée de bouts perdu, arraché à la volée, piéger dans les mailles de ta vie. Aucun véritable famille, aucune véritable unité dans cette maison troublée, tu as espéré, quelque instant, tu as cru pouvoir avoir cette maison, cette grande famille, des cousins et cousines, l'espoir de pouvoir retrouver ta sœur après les avoir trouvés eux, mais non, rien que du vent, ils ne te voient que comme un danger, un ennemi de la famille. Tu ne réagis pas, la gamine se lève, touchant le mobilier, agissant comme ce trouvant chez elle, sans aucune retenu, elle se retourne vers toi, annonçant théâtralement qu'elle te veut dans sa collection. A peine debout, à peine as-tu réagis que tu sens l'air manquer, tes poumons brûlants de l'absence d'oxygène, l'impression de mourir le visage rougis de douleur alors que tu tombes à la renverse sur le sol.  Rien de noble, de propre ou de beau, tu te fais tuer par Théia, voilà donc ce que représente cette famille pour toi. La mort, elle ne te veut rien de bon, c'est certain, tu le comprends vraiment pendant les jours qui suivent dans ta cage, mais pour l'instant, tu ne vois qu'une chose, le petit corps fragile de l'enfant, cette peste que tu peux briser en deux d'un coup bien placé. La rage de vivre sort de tes yeux puisque bloqué dans ta gorge, tu lâches ta gorge, agrippant le sol d'un bras pour te traîner vers elle pendant que ta vision se trouble, rien de bien beau dans le geste, un espoir désespérant avant de sombrer. Les rideaux ce ferment doucement jusqu'au noir complet, tu te sens dans un autre monde, flottant dans un espace restreint entre la mort et la vie pour te réveiller plus tard dans une cellule, pour subir les tortures de cette gamine pendant six jours et six nuits, tu vas mourir, encore et encore, inlassablement pendant plusieurs jours sous le pouvoir de ce monstre, véritable symbole de cette famille, espoir inespéré devenu ton pire cauchemars dès l'arrivée de cette engeance du démon.  Avant de sombrer, tu as voulu l'empêcher, la frapper asses fort que pour ne pas mourir, mais là, tu veux plus, tu veux sa mort, qu'elle disparaisse pour protéger tous les loups qu'elle peut encore torturer, que tu puisses lui faire comprendre le monstre qu'elle est avant de l'achever, un sentiment que tu n'approuves pas, mais qui existe malgré toi dans ta part lupins toujours plus forte. Habituellement amicale avec les sorcières, tu viens de trouver une grande ennemie. Dans le corps de l'ange se cache le démon de tes nuits, désormais, elle hante ton esprit quelques fois, quand tu crois l'apercevoir au détour d'une rue, le loup mis à vif au premier signe de sa présence.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


The past at your door. (Théia) Empty
MessageSujet: Re: The past at your door. (Théia)   The past at your door. (Théia) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

The past at your door. (Théia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHAT'S A GOD TO A NONBELIEVER? :: out of darkness :: le cimetière :: dans le jeu :: rp saison 1-