membres du mois

Elrich Marbh & Augustus O'Callaghan



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
fermeture du forum
Toutes les informations se trouvent ici.
Merci d'avoir fait vivre le forum si longtemps.

Partagez | 
 

 I kissed a girl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Astrée Harkwood
we hunt those who hunt us

avatar
Messages : 431
Pseudo : VOYOU.
Avatar : Kaya Scodelario
Crédits : avatar @juice | Signature @ Alaska
Double compte : Iseult, Théïa et Eithne
Image :
Âge : Vingt année qui glisse sur le fil du temps.
Statut civil : Tu vises et le touche en plein cœur, c'est pas l'amour, c'est la mort.
Armes de prédilection : Un médaillon inlassablement autour de cou qui se change en une chaîne d'acier tranchant. Sans oublier tes précieux desert eagle dont les balles sont empoisonnées.
Date d'inscription : 15/01/2016

TO KNOW MORE
Relations:

MessageSujet: I kissed a girl   Sam 19 Mar - 21:39


Azilis & Astrée
I kissed a girl


Des rêves torturés qui t'arrachent à un sommeil pourtant mérité. Cauchemar incessant qui te tourmentent chaque nuit, faisant revivre les fantôme d'un passé révolu. Le cœur en pagaille, la sueur qui perle sur ta peau brûlante, tu te lèves d'un sursaut, échappant de peur à cette torpeur indescriptible. Tes orbes se fondent dans les ténèbres, essayant de s'ancrer à un quelconque repaire dans cette réalité, pour exorciser les fantômes qui hantent si souvent tes songes. Tu essayes de t'accrocher à des détails, alors que les cliquetis de l'horloge se heurtent à ta patience, aiguisant un agacement à peine dissimulé. Les ombres planent, monstres animés qui s'extirpe des ténèbres pour te malmener. Tu de détache des couvertures, essayant de cette chaleur qui s'empare de ton corps, avec la curieuse impression que ton sang bouillonne dans tes veines. Tes pieds nus recouvrent le froid de ton parquet. Un frisson délicieux te parcours l'échine alors qu'au bord de ton lit, tu tentes en vain de recouvrer une respiration régulière. Mais l’obscurité jouent contre toi et tourmentes tes pensées les plus sombres. Tu t'extrait à cette pièce oppressante pour te fondre dans les couloir. tes pas s’enchaînent et te mènent jusqu'à sa chambre. Un instinct incompréhensible que tu ne cherches nullement à comprendre, simplement à assouvir. Tu pousses la portes de son univers, t'engouffrant dans l'univers doucereux et apaisant de celle qui partage ta vie depuis l'enfance. Tu savoures son souffle calme, régulier et rassurant qui brise délicieusement le silence des lieux. Silencieuse, tu te glisses jusqu'à elle pour te glisser sous ses draps. Une intrusion fortuite que tu n'éprouves nullement le besoin de justifier. Et déjà ton corps s'approche du sien. Chaleur réconfortante et familière. tes doigts viennent chercher les siens pour ne plus jamais les libérer de cette étreinte. Elle est l'inconditionnelle, toujours présente à tes côtés, silencieuse âme qui s'ajoute à la tienne. Elle est l’essentielle, inévitable présence à tes côtés. tes pas résonnent en écho aux tiens. Alliance inédite, alliance interdite, alliance délicieuse, alliance parfaite. Tu te perdrais dans ses bras, encore et encore, inlassablement. Tu donnerais tout pour l'un de ses instants volé, dérobé, dans le silence des dieux. La nuit est votre gardienne, détentrice d'un secret d'une étreinte dévorante. Nul ne pourrait comprendre ce qui te lie à elle, mais tu n'en a que faire, car cette nuit vous appartient, elle est la gardienne de vos secrets. Ton corps s'approche du sien, pour y rechercher la chaleur tant désiré. Présence apaisante, les démons qui te hantent son loin, désarmé par sa simple présence. Et soudain, son souffle change, il se calque au sien, trahissant sa conscience alors qu'elle s'évade de ses songes pour te rejoindre dans ses draps.




Formulaire:
 

_________________
On a frolé la vie!
Parce que quand on est accro, même si ça fait mal... Parfois ça fait encore plus mal de décrocher. @Fight Club ≈ Grey's anatomy©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Azilis Harkwood
we hunt those who hunt us

avatar
Messages : 1222
Pseudo : vae solis (paula)
Avatar : holland roden
Crédits : hepburns (ava) ; .endlesslove (signa)
Double compte : ola skrzdlewska
Image :
Âge : vingt-quatre années que le monde l'a vue naître - vingt-quatre années qu'elle vagabonde et qu'elle essaie.
Statut civil : elle sait que son coeur bat pour quelqu'un - mais pour qui, cela lui a toujours échappé.
Occupation : on la voit souvent vendre des fleurs et des plantes en pots, mais rares sont ceux qui savent que la nuit, elle sort et chasse ceux qui la chassent.
Armes de prédilection : les armes blanches ; elle ne sort pas sans un couteau à la cheville gauche, et lors de ses chasses, sans deux grandes lames dans le dos, parfois même accompagnées d'une épée à la ceinture. elle sait aussi manipuler les hormones et les parfums, comme le reste des membres de sa famille.
Date d'inscription : 10/01/2016

TO KNOW MORE
Relations:

MessageSujet: Re: I kissed a girl   Mar 22 Mar - 19:19



(∆∆∆)
astrée & azilis
i kissed a girl
Elle se retourne dans son lit, soupire, ouvre les yeux. La lumière rouge de son réveil attire son attention, et un second soupire s’échappe alors qu’elle lit l’heure. 00h37. Deux heures qu’elle essaie de dormir. Deux heures qu’elle essaie de trouver le sommeil et d’échapper à la journée qu’elle venait de passer. Rien ne lui était spécialement arrivé, mais quelque chose l’avait rendue si irritable qu’elle n’avait rien réussi à supporter. Alors quand elle s’était réfugiée sous ses draps, elle s’était dit qu’elle n’aurait qu'à fermer les yeux et attendre le lendemain, convaincue par ce que son père lui avait souvent répété ; demain est un autre jour. Encore fallait-il échapper à la transition. Encore fallait-il réussir à se blottir comme il le fallait dans les bras de Morphée et arrêter de résister à ses appels. Elle n’arrêtait pas de bouger, essayait tant bien que mal de vider son esprit du brouillard qui s’y était créé. Et puis, finalement, elle sombre, les sourcils froncés, les lèvres légèrement pincées.

Quand elle s’allonge à côté d’elle, elle ne se réveille qu’en partie – plongée dans cet étrange sas entre était endormi et éveillé. Ses sens ne sont pas encore vifs, mais elle arrive à percevoir sa présence, aussi loin du monde qu’elle puisse être. Lointaine sensation qui se propage presque imperceptiblement dans tout son corps alors qu’elle emmêle leurs doigts ; lointaine et familière, qui la fait se réveiller un peu plus. Inconsciemment, elle lui fait un peu plus de place, se tortille sur son matelas pour en rejoindre l’extrémité. C’est seulement quand leurs corps se retrouvent l’un tout contre l’autre que sa respiration se fait moins régulière et que ses yeux s’ouvrent. Un sourire parvient à se dessiner sur ses lèvres quand elle reconnaît son visage, ces traits qu’elle connaissait par cœur. Il était impossible pour quiconque de saisir l’importance qu’elles s’étaient mutuellement donnée. Elles étaient leurs ombres respectives, jamais l’une sans l’autre. Et les moments où elles se retrouvaient séparées lui était presque insupportable. Elle n’arrivait pas à expliquer ce besoin qu’elle avait de la sentir près d’elle, de s’assurer qu’elle allait bien. Une de ses mèches noires lui tombait devant les yeux, et elle va la recaler derrière son oreille, laissant ensuite reposer sa main sur sa joue. « Cauchemars ? » Ça lui arrivait souvent, de venir la voir après s’être fait réveiller par un mauvais rêve. C’était comme ça que tout avait commencé. Que les étreintes s’étaient muées en caresses, nourrissant cette passion qu’on leur aurait interdit – qu’elles se seraient probablement interdite elles-mêmes. Mais il y avait ce côté irrésistible, dans lequel elles plongeaient systématiquement, dangereusement attirées par ce précipice au bord duquel elles se penchaient.

_________________
    i can admit, i am not fireproof if i told you that i loved you, tell me, what would you say? if i told you that i hated you, would you go away? now i need your help with everything that i do, i don't want to lie, i've been relying on you ©️endlesslove


Dernière édition par Azilis Harkwood le Dim 10 Avr - 11:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Astrée Harkwood
we hunt those who hunt us

avatar
Messages : 431
Pseudo : VOYOU.
Avatar : Kaya Scodelario
Crédits : avatar @juice | Signature @ Alaska
Double compte : Iseult, Théïa et Eithne
Image :
Âge : Vingt année qui glisse sur le fil du temps.
Statut civil : Tu vises et le touche en plein cœur, c'est pas l'amour, c'est la mort.
Armes de prédilection : Un médaillon inlassablement autour de cou qui se change en une chaîne d'acier tranchant. Sans oublier tes précieux desert eagle dont les balles sont empoisonnées.
Date d'inscription : 15/01/2016

TO KNOW MORE
Relations:

MessageSujet: Re: I kissed a girl   Mer 30 Mar - 17:46


Azilis & Astrée
I kissed a girl


Un sourire s'empare de tes lèvres lorsque sa main se glisse contre ta joue, caressant ta peau dans une infime caresse qui t'arrache un frisson délicieux. Ton corps se calque davantage contre le sien, naturellement, irréversiblement attirée par cette proximité divine que tu ne cesses de rechercher. Cauchemars ? Sa main s'élève, brisant le silence nocturne. Sa voix, si agréable, si mélodieuse, trahissant sa fatigue à laquelle tu viens de l'extirper. Tes lèvres se pincent alors que tu t'abandonnes à la contemplation de ses traits encore endoloris. Ses yeux, soulignée par des poches violacée due à des nuits sans fermer l'oeil. Ses traits de porcelaine s'extrait des ténèbres par le plaisir de tes yeux. Cauchemar. Réponse presque silencieuse alors que ta main libre se glisse déjà contre sa hanche pour se glisser dans le bas de son dos, à la quête de sa peau de pèche. Tu ne réfléchis pas lorsque tu te perds dans ses bras, tu t'abandonnes complètement, oubliant toute notion fantasque inspiré par la société pour cédé aux envies qu'elle éveille en toi. L'inconditionnelle constante dans ta vie. Soutient sans faille. Lien indestructible et incompréhensible que nul ne saurait comprendre sans émettre de jugement hâtif. Au diable la bienséance puisqu'elle est un frein à ce que vous partagé l'une et l'autre. La pureté de votre relation ne peut être souillé par les visions archaïque de ceux qui ne comprennent pas. Loin de ce monde accusateur, vous recréer chaque nuit cette univers parfait dans lequel personne ne pourra jamais vous atteindre. Puis, tu me manquais. Aveux désintéressée alors qu'un sourire illumine tes traits. Les traces d'un quelconque cauchemar s'évanouisse dans ses bras angélique. Elle est le gardienne de tes songes. Elle détient la clé d'un paradis enfin accessible. En fait, tu m'as manqué toute la journée. Et tes lèvres s'approche pour venir goûter les siennes, pour donner plus de matière à ses paroles criante d'une vérité qui ne peut être dites à la lueur du jour. La nuit vous enveloppe, détentrice de ce secret habilement gardé. Et tes lèvres savoures ce contact. S'approprie cette bouche à laquelle tu ne cesses de goûter, gourmande et avide d'être le plus proche possible d'elle, de savourer chaque instant passé à ses côtés... parce que tu ne sais que trop bien à quel point ces instants sont précieux... Parce que le matin semble venir toujours plus vite vous rappeler à l'ordre.


_________________
On a frolé la vie!
Parce que quand on est accro, même si ça fait mal... Parfois ça fait encore plus mal de décrocher. @Fight Club ≈ Grey's anatomy©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: I kissed a girl   

Revenir en haut Aller en bas
 

I kissed a girl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHAT'S A GOD TO A NONBELIEVER? :: in another life :: les vies paralèlles-