membres du mois

Elrich Marbh & Augustus O'Callaghan



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
fermeture du forum
Toutes les informations se trouvent ici.
Merci d'avoir fait vivre le forum si longtemps.

Partagez | 
 

 elijah ⊱ everything is grey: his hair, his smoke, his dreams.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Elijah Morgenstern
humanity in our veins

avatar
Messages : 55
Pseudo : songbird, chloé
Avatar : nikolaj coster-waldau
Crédits : ganseys. (clari bb)
Double compte : saoirse o'callaghan la bg de la night
Image :
Âge : quarante-deux ans
Statut civil : l'anneau à son doigt le veut marié, mais il s'égare auprès de jeunes demoiselles
Occupation : professeur de littérature à l'université de Dublin
Date d'inscription : 13/03/2016

MessageSujet: elijah ⊱ everything is grey: his hair, his smoke, his dreams.   Dim 13 Mar - 20:23


Elijah Morgenstern
and then, nothing.

i'm a hurricane
PRÉNOM(S) : elijah, aloïs. ses parents avaient passé un accord - s'il était un garçon, son père déciderait du premier prénom et sa mère du second. AGE : quarante-trois ans. sans avoir peur du temps qui passe, son âge commence à le faire grincer des dents. cependant, il s'entretient suffisamment pour paraître un peu moins. PROFESSION : professeur de littérature à l'université de dublin. quand il en a le temps et l'envie, il peint et arrive à vendre certaines de ses toiles. STATUT SOCIAL : marié à Aurora, l'amour de sa vie, depuis une quinzaine d'années. si son amour l'enchante toujours, un manque se fait de plus en plus ressentir; un manque qu'il a du mal à combler avec elle. elle fait toujours battre son cœur, mais il a besoin de plus - d'amour passionnel, d'amour secret, un peu dangereux. de la magie des premiers instants. de la fougue du début. RACE : humain. il est passé au travers des mailles du filet Morgenstern, et ne le regrette pas vraiment. NATIONALITÉ : irlandaise. ORIGINES : Elijah a de fortes origines allemandes, sa mère en étant, ainsi qu'un reste de sang français qui traîne dans la famille depuis des décennies. FAMILLE : française à l'origine, la famille Morgenstern n'en était pas vraiment une - un cercle de sorciers tout au plus, en quête d'un peu plus de pouvoir. le temps passant, ils ne gardèrent qu'un nom, celui des Morgenstern, pour unir leurs descendances. Les années passant, un nombre grandissant d'humains fit son apparition dans la famille, minutieusement protégés par les sorciers qui les entouraient. jusqu'au jour le plus sombre de l'histoire de leur famille, dont plus de la moitié périt sous les coups des chasseurs. il s'exilèrent dans la hâte en Allemagne, jusqu'à il y a une cinquantaine d'années, avant de finalement venir s'installer dans le berceau-même de la magie, en Irlande. bien plus à leur place que partout ailleurs, et surtout avec une majorité de sorciers dans la dernière génération familiale.

come and fade me
amoureux de l'art, Elijah suivait des cours du soir d'art pendant ses études, et cette passion ne l'a jamais abandonné. du matériel reste entassé dans le garage de la maison, qu'il ressort parfois. ses toiles préférées sont ses portraits. si les tentatives sont nombreuses, il y a cependant longtemps qu'il n'a pas produit une toile correcte, la plupart finissant en morceaux dans sa benne à ordures. crise de la quarantaine aidant, il a acheté avec quelques économies une harley davidson pour son anniversaire. la plupart du temps, quand la météo s'y prête, il aime se rendre à moto à son travail, dans sa belle veste de cuir et sa paire de gants assortis. Elijah a peur de l'abandon – il a un besoin d'attention et d'affection quotidien, et panique quand il ne l'a pas. sa plus grande peur est d'être laissé, oublié. cette seule pensée suffit à le transformer en un monstre de tristesse. sans être un grand cuistot, Elijah peut se vanter de savoir se débrouiller. il n'a pas en tout cas le mauvais goût de laisser systématiquement sa femme cuisiner. il a tenté, plusieurs fois au cours de sa vie, de se mettre au théâtre. troupe indépendante, cours du soir - il aurait vraiment aimé, il sait que sa femme en aurait été diablement fière, puisque aimant cet art. malheureusement, il faut se faire à ce avec quoi on est né : Elijah n'est pas né avec un don d'acteur, c'est une évidence. jaloux, possessif voire colérique sur les bords, Elijah est très respectueux mais ne parvient pas toujours àse contrôler. que ce soit dans sa classe ou sa vie personnelle, il n'est pas rare de l'entendre hausser la voix ou agir impulsivement - celui de sa classe que l'on surnomme désormais "gueule de craie" peut témoigner. sans savoir pourquoi, Elijah a peur de certains animaux. pas une peur panique, mais plus... un dégoût. montrez-lui une raie, un paresseux ou un dauphin et il préférerait s'amputer le bras avec les dents que de le toucher voire l'approcher. un bon verre de vin n'a jamais tué personne, il est le premier à le clamer haut et fort. il n'a jamais craché sur une bonne bouteille, et s'enfile régulièrement un petit verre de vin rouge, le soir, après le repas.
(that is all in your head)
depuis quand habitez-vous à Glencullen ? Et pourquoi avoir choisi cette ville ? : Depuis toujours. Les Morgenstern ont émigré à Glencullen il y a de ça deux générations, et n'en ont jamais bougé depuis - Elijah a donc passé sa vie entière dans la petite ville sans l'avoir vraiment choisi. Il aurait pu partir à de maintes reprises, mais bon nombre de choses l'ont convaincu à rester. Parmi celles-ci, l'union de sa famille - ils ne se séparent jamais vraiment, et c'est une chose que ses parents lui ont toujours apprit à apprécier. Se séparer des siens serait comme se séparer d'une part de lui, arracher une part de sa vie. Vient s'ajouter à ça Aurora, l'amour de sa vie, qu'il a rencontré ici. Cette ville a vu leur amour naître et s'épanouir, jusqu'à devenir presque un symbole de leur histoire. Enfin, sa fille étant une sorcière et Aurora et lui n'étant qu'humains, rester à Glencullen et proche des Morgenstern ne peut être que le meilleur choix. Il aurait eu du mal à leur apprendre quoi que ce soit. Avez-vous remarqué la présence de plusieurs créatures surnaturelles ? Croyez-vous en leur existence ? Si vous êtes vous-mêmes une de ces créatures, avez-vous conscience de la présence de chasseurs, ou vous pensez-vous plus fort qu'eux de toute manière ? : Ayant été élevé par une famille où les sorciers ne sont pas rares, Elijah est au courant de tout ce qu'il y a à savoir. Dans tous les cas, il lui a toujours semblé que même sans l'enseignement de ses parents, il aurait su : le monde est trop vaste pour que de telles créatures n'existent pas. Même si les loups sont, par nature, les ennemis de la famille, on a toujours apprit à Elijah à surtout se méfier des chasseurs. Parano sur les bords, il ne veut pas courir de risques et essaie d'éviter aux mieux ceux qu'il sait trop virulents, au cas où, mais il aime à croire, sans l'avouer, qu'il restera toujours quelque chose à sauver en n'importe qui. Croyez-vous en l'existence de divinités quelconques ? Avez-vous une religion ? Si oui, laquelle ? La pratiquez-vous sur une base régulière, ou pas du tout ? : Elijah ne pratique aucune religion. Il va à la messe, parfois, plus par mécanisme et envie de faire plaisir à ses parents qu'autre chose - une manière aussi de présenter la religion à ses enfants, leur permettre de choisir si oui ou non ils veulent y adhérer.

the cool kids
PSEUDO : songbird PRENOM : queen b AGE : celui des dieux What a Face COMMENTAIRE, SUGGESTION ? : si des p'ties jeunes passent par là, vous venez prendre le goûter ? aussi : LUAN ARRÊTE DE DRAGUER ET VA FAIRE TES DEVOIRS. AVATAR : nikolaj coster-waldau GROUPE : humans PERSONNAGE : pré-lien de bb luan

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elijah Morgenstern
humanity in our veins

avatar
Messages : 55
Pseudo : songbird, chloé
Avatar : nikolaj coster-waldau
Crédits : ganseys. (clari bb)
Double compte : saoirse o'callaghan la bg de la night
Image :
Âge : quarante-deux ans
Statut civil : l'anneau à son doigt le veut marié, mais il s'égare auprès de jeunes demoiselles
Occupation : professeur de littérature à l'université de Dublin
Date d'inscription : 13/03/2016

MessageSujet: Re: elijah ⊱ everything is grey: his hair, his smoke, his dreams.   Dim 13 Mar - 20:23



keep the streets empty for me

(moonrise) Un éclair dans la nuit. Le ciel était trop sombre pour qu'il y voit correctement, mais elle brillait de mille feu – suffisamment en tout cas pour qu'il en vienne à se perdre dans ses yeux. Sa main s'approchait lentement, effleurant la joue de cette autre qu'il craignait de briser, d'effriter au moindre contact. Elle était comme un rêve, un nuage de coton, un équilibre trop parfait pour qu'un seul mot ne suffise à la décrire, qu'un seul regard ne suffise à s'en souvenir. Il n'avait jamais remarqué comme elle était belle. Comme le monde était laid, quand elle était là pour en voler tout le charme. Elle arrivait d'un coup, sans prévenir, et l'univers se chamboulait. La droite était à gauche et l'univers tout aussi vrai; elle était la dernière invention des Dieux pour surpasser toutes les autres, la plus belle des fleurs qui fanait les jardins.
Elle s'appelait Aurora. La déesse du jour – celle qui enflammait ses nuits. Elle s'appelait Aurora, et elle était bien plus belle que le jour. Elle avait une infinité de constellations sur la peau, une vraie voie lactée, de longues mèches dans lesquelles il aimait à se perdre et un parfum de cannelle qu'il trouvait enivrant. Elle s'appelait Aurora et oh, comme il l'aimait, à en perdre la tête. Il l'aimait depuis toujours et pour au moins aussi longtemps, certain de la retrouver jusque dans une prochaine vie et celles encore après. Aurora, elle était trop tout : trop belle trop intelligente trop gentille trop douce. Il aurait fallu la jeter à l'eau, la diluer une bonne heure pour qu'il ressorte d'une femme si intense trois être banals. C'était fou; elle était entré en lui comme un poison, s'était répandue dans sa vie comme un poison. Elle était un cancer amoureux, une gangrène des sentiments. Et rien qu'à penser à ses yeux, il respirait mieux.
Aurora c'était un poème – non, mieux, une épopée un peu trop merveilleuse, qui commençait à la tendresse de son sourire et finissait à la douceur de ses courbes.


Sometimes there is absolutely no difference at all between salvation and damnation.

Il avait fui.
Comme un lâche, comme un traître. Il avait fui de peur, comme un couard. Il était probablement le pire des hommes – si seulement il en restait un homme –, mais il préférait toujours ça à être un mauvais père.
La pensée d'enfants gambadant dans sa maison avait toujours effleuré Elijah. Bien sûr qu'il en voulait – seulement pas maintenant. Il n'était pas prêt. Il ne se sentait pas suffisamment mature pour s'occuper d'un petit être et lui apprendre tout de la vie. À vingt ans, on est encore qu'un gamin. À vingt ans, on apprend à s'occuper de soi. Pas des autres.
Il avait toujours voulu des enfants, mais le moment était mal choisi. Il avait entendu une conversation qu'il n'aurait pas du entendre, laissé traîner ses oreilles là où elles n'auraient jamais du se trouver. Ç'avait été plus fort que lui en entendant le ton enjoué d'Aurora. Depuis quand était-ils si différents, pour que ce qui l'effraie le plus la réjouisse à elle ? Depuis quand étaient-ils si différents pour qu'elle désire ce que lui redoutait le plus ? C'était à ne plus rien y comprendre – une seule conversation, et Elijah doutait de tout. De lui, d'elle, et d'eux. Du futur. De ce qui arriverait ou n'arriverait pas – un soupir l'avait prit, lourd de sens, en s'éloignant pour sortir. Il allait devenir père.
Il ne voulait pas devenir père.
Il ne pouvait pas devenir père.


« you met me at a very strange time in my life »

(wind) Même au milieu d'un marché aux fleurs il n'avait pu voir qu'elle. Elle n'était pas aussi belle que d'autres pouvaient l'être, ses yeux ne brillaient pas autant et ses joues ne se creusaient pas en ces fossettes qu'il chérissait tant chez les filles. Celle-là n'était pas plus délicate qu'une autre, ni plus gracieuse; son rire n'était pas même mélodieux. Elle n'était rien comparée à Aurora – rien, et pourtant il n'avait pu voir qu'elle. Engoncée dans sa robe aux couleurs criardes, elle n'avait eu qu'un regard pour lui et il était vendu. Elle était belle, ça oui, mais pas comme l'avaient été celles pour qui Elijah était tombé avant. Elle avait le plus pur des charmes, et il aimait ça.
D'un pas lent et hésitant, Elijah s'avançait le long du couloir jusqu'à la salle de bains. Il rentrait à peine, les bras occupés par un gâteau à la fraise et un bouquet de fleurs à l'occasion de l'anniversaire de sa belle – mais une voix lui murmurait que personne ne soufflerait de bougie ce soir. Arrivé devant la porte blanche, il brisa le silence le plus pesant du monde d'une voix inquiète. Hey, t'es là ? Son propre écho lui revint pour seule réponse. Anna ? J'ai ramené du gâteau et des fleurs. Ses pas s'étaient arrêté devant depuis un moment, mais il n'osait pas entrer. Il n'osait pas entrer, parce qu'il avait peur de savoir à quoi s'attendre – et plus encore que quand il l'avait fait, il se demandait s'il avait bien fait de lire le journal de la jeune femme. Il n'y avait lu que les mots les plus laids, les plus noirs qu'il lui aient été donné de voir; il n'avait vu entre ces lignes qu'un désespoir profond auquel il ne pouvait plus rien, auquel il n'avait plus rien pu dès qu'il avait compris que c'était le nom d'une autre qui faisait dérailler son cœur.
Du bout des doigts, apeuré de ce qu'il allait voir, Elijah poussa la porte grinçante. Il n'osa plus briser le silence de quelconque manière. Il n'osa pas hurler, pas crier, pas brailler quoi que ce soit, de peur que tout ne devienne trop réel. De peur de savoir que tout se finissait aujourd'hui. Qu'elle avait soufflé sa vie plutôt que quelques bougies. Le bouquet lui glissa des mains en même temps que le gâteau, laissant un parfum de fraises se répandre et quelques pétales de roses s'étaler à ses pieds. Elle avait su – même en gardant la tête haute, s'affichant à son bras, elle avait su, depuis longtemps, peut-être toujours, qu'elle ne comptait pas autant que cette autre. Qu'elle n'avait d'Aurora ni la beauté ni l'éloquence qu'Elijah regrettait en silence, en un sourire déraillé. Elle avait su qu'elle n'était pas la seule à occuper son cœur, si seulement elle l'occupait, quand elle l'aimait à en mourir, lui en offrant la preuve.
Les yeux embués, le jeune homme traîna les pieds jusqu'au centre de la salle de bains, jusqu'à buter contre un corps sans vie. Contre la conséquence de sa couardise, de son égoïsme. Il l'avait tué, c'était lui le fautif. Lentement, les mains tremblantes, il s'agenouilla, l'étreignant délicatement de peur de la briser; puis avec la même prudence, il laissa ses joues se tremper, jusqu'à humidifier celles de la femme qu'il pleurait. Dans un murmure qu'elle seule aurait du entendre, Elijah supplia, encore et encore, un millier de fois au bas mot. T'as pas l'droit de m'faire ça; t'as pas l'droit de m'laisser. T'as pas le droit d'abandonner Marie, t'as... je... Tendrement, comme si ça allait compenser des mois de néant, Elijah caressait la joue de la jeune femme contre la sienne. Sa tête s'agita en un millier de pensées éphémères; et pourtant, une seule restait en permanence : ce devait être un coeur brisé à cause de lui. Je t'ordonne de vivre...


hello darkness my old friend, i've come to talk with you again

(stay) Les yeux rivés sur les coups de pinceau qui dessinaient le sourire le plus malicieux qu'ait connu la terre, Elijah serrait sa fille contre lui. Il ne pouvait s'empêcher, chaque jour un peu plus, de s'arrêter devant cette peinture. De tenter de compenser l'absence, le vide laissé par celle qui prenait vie dans un cadre de bois, en y confrontant Marie. Il détaillait la courbe de ses joues rosies par la vie, l'étincelle délicate dans les pupilles de ses yeux, y faisant courir le bout de ses doigts. Il y revenait chaque matin, chaque soir, comme un rituel dont il ne se lassait pas – comme un vieil amant qui tentait tant bien que mal de se consoler face à la perte d'un être cher –, alors que la petite dans ses bras ne demandait qu'à s'enfuir dormir.
Il l'emmena doucement dans la chambre, la déposant dans le berceau en bois avant de repartir à pas de loups. Sa course à lui se terminait sur le petit fauteuil du salon, un crayon et une feuille en main. Il n'avait pas réussi à dessiner quoi que ce soit depuis une éternité – il saisissait de quoi faire chaque fois que la nuit tombait, mais plus rien ne lui venait. Il n'y avait plus qu'une douleur amère qui émanait de lui; des mots vides qui coulaient à flots de ses yeux à défaut de pouvoir passer la barrière de ses lèvres. Marie, me pardonneras-tu seulement un jour ? Chaque soir, devant l'échec auquel il se heurtait une fois de plus, il se posait les mêmes questions. Les mêmes qui lui revenaient comme en cauchemar, quoique bien trop réelles pour en être. Me pardonneras-tu seulement un jour de n'avoir pas su t'offrir la famille que tu méritais ? Le crayon se posait sur le papier, mais Elijah l'en ôtait bien vite, comme si une force invisible l'y forçait. Me pardonneras-tu seulement d'être là et pas elle ?
D'avoir prit sa place ?
De ne pas avoir su la protéger ?
Dans le silence de l'appartement, Elijah éclatait en sanglots.
Me pardonneras-tu un jour, avant que je ne sois plus là pour l'apprendre, de t'avoir confronté au plus grand drame de ta vie alors que tu n'en était même pas consciente ?
Les larmes roulant comme une pluie affolée sur ses joues, Elijah se releva, ses pas claquant sur le parquet jusqu'à atteindre la porte de la chambre où il avait laissé leur fille. Sa fille. Il comprenait chaque soir, sans personne avec qui dîner ni rire ni pleurer ni dormir, qu'il avait peur. Qu'il avait peur de tout; de l'avenir comme des démons du passé qui reviendraient le hanter un beau jour. Il avait peur d'avoir gâché sa vie et celle de Marie, il avait peur d'avoir gâché les derniers instants de vie d'Anna qui lui avait donné vie. Il avait peur, mais de tout; et qu'un jour sa fille lui demande pourquoi lui est là mais pas Anna. Et qu'un jour sa fille lui demande si il aimait sa mère, ou l'aime encore, et qu'il doive mentir et réprimer ses larmes.
C'était peut-être le plus douloureux. Ne pas l'avoir aimé. Que le fantôme d'une autre le hante encore. Devoir vivre avec cette obligation plantée dans le cœur comme un couteau aiguisé de devoir protéger la mémoire d'une femme qui lui a tout donné et à qui il n'a même pas su offrir son cœur. Elijah posa la main sur la poignée de la porte, la poussant doucement – mais une autre s'ouvrit sans ce genre de précautions. Il n'avait même pas aperçu la silhouette de sa fille que les cris remplaçaient le silence, si envahissants qu'ils résonnaient dans son crâne.
Au fond du couloir ! Les pas étaient lourds et multiples, mais il n'eut même pas le temps de s'en rendre compte avant de devoir agiter les bras pour se défendre médiocrement. Il évita une silhouette dont il ne reconnut que le regard froid et malsain, avant qu'une autre ne vienne écraser un poing lourd de reproches sur sa tempe. Elijah s'effondra au sol malgré lui, un pied glorieusement appuyé sur la poitrine pour l'empêcher de trop s'agiter. Sa tête avait heurté le sol avec force, et il sentait la douleur physique prendre le pas sur la douleur morale. Elijah cracha l'air hors de ses poumons une, puis deux fois, avant que plus personne ne soit là pour l'entendre le faire. D'autres cris, plus légers et incompréhensifs, retentirent – il reconnut sa petite Marie, mais l'inconscience le gagna avant qu'il puisse ne serait-ce que lâcher une larme. Il avait du sable dans le sang et du verre dans les poumons, mais un gros vide dans le cœur. Dépourvu du petit amour de sa vie, Elijah n'était plus qu'une coquille vide, une qui s'accrochait avec désespoir aux temps passés.
Anna, me pardonneras-tu seulement de n'avoir pas su la protéger ?
D'avoir souillé ta mémoire, en ruinant les espoirs que tu avais placé en moi ?

Elijah garda les yeux fermés, de peur de se confronter au néant qui se nichait dans le berceau de Marie, de peur de se confronter au portrait d'Anna dans le salon, avant qu'une pensée ne s'impose enfin à lui. Et alors : il comprit.
Il aurait sa vengeance.
Il aurait leur justice.


He killed them with their love. That's how it is, every day, all over the world.

(life) D'une manière assez étrange, le soleil ne brillait pas. Le ciel se parait d'une lumière diffuse, sans source précise – chaque coup d’œil aux alentours était comme regarder la photo d'un grand artiste, intemporelle et mystique. Il se dégageait quelque chose d'irréel du bruissement des feuilles, de la danse du vent entre les arbres; il y avait une magie qui volait de l'herbe encore légèrement trempée du matin et qui chatouillait les chevilles. Quelque chose d'envoûtant dans le parfum qui planait dans les airs – un mélange d'excitation et de vengeance. Quelque chose d'un regret mort-né, d'un remord qu'on s'en voulait de ne pas ressentir. L'eau avait été calme toute la nuit, et il avait suffi d'une seconde – une seule, minuscule seconde – pour l'entendre claquer contre les pierres qui en dépassaient. Il était de ces moments décisifs, de ces instants qui changeraient tout. Une seconde – une seule, minuscule, insignifiante seconde pour changer le monde. Il n'en fallait pas moins, il n'en faudrait pas plus.
Un parfum de cannelle se rajoutait peu à peu à l'endroit. Il était là depuis la veille. Immobile, à se demander s'il en clignait parfois des yeux, à se demander s'il respirait encore; si sa vieille carcasse se soulevant chaque seconde n'était pas qu'un mirage, un trompe-l’œil de vie. À dire vrai, lui-même se le demandait. Il sentait couler dans ses veines un sang qui le brûlait, sentait s'agiter dans ses poumons un air qui le griffait. Il était là depuis la veille. Désespéré, morose, inconsolé – inconsolable. Son regard s'accrochait tantôt aux méfaits du vent, qui faisait s'envoler quelques gouttes sous sa violence, tantôt aux nuances irisées de l'étendue marine. Plus encore que s'il avait été ensorcelé, il ne pouvait se défaire de se spectacle – il avait étudié toute la nuit durant les ondulations de l'eau et les répercutions de ses vibrations; la grâce cachée dans le moindre de ses mouvements, la délicatesse dans son aptitude à rester presque imperceptiblement en mouvement, toujours. L'eau était aujourd'hui bien plus humaine que lui ne le serait. Il plongea sa tête au creux de ses bras, soupirant dans l'attente. Il avait réfléchi toute la nuit à beaucoup trop de choses. À savoir s'il était digne d'être encore un homme après ce qu'il s'apprêtait à faire; si quiconque le lui pardonnerait jamais. Il avait pensé à Marie. Il avait pensé à sa mère. Il avait pensé à Aurora, dans une réflexion lointaine et quelque peu douloureuse. Mais rien ne lui restait de cette nuit de pensées sinon plus de questions encore. Déjà perdu, il serait perdant quoi qu'il arrive ce matin-là. Quoi que cette journée voit naître ou mourir, dans cette forêt arrêtée dans le temps.
Son cœur s'alourdissait plus encore en entendant les pas s'approcher dans son dos. Il ne savait pas comment l'autre avait réussi à les convaincre de le suivre, à les charmer par magie ou éloquence, mais refusait de l'apprendre. C'était pour ça qu'il le payait si grassement : le discrétion, le secret – un dont même lui ne connaissait pas l'ampleur. Il fallut un long temps, où tous restèrent dans son dos, avant qu'il ne daigne se relever, les pieds nus et rougis par la fraîcheur de la nuit. Il se tourna, les yeux vides mais le cœur débordant, offrant un sourire des plus tendres à cette ribambelle d'enfants. Il les connaissait – Alix, Siobhan, Bartholomeow, Neil. Pas plus de dix ans chacun, de grands yeux plein de vie et des sourires remplis de rangées de perles nacrées. Les plus beaux des anges, dans leurs jolis habits du dimanche, se trouvaient-là et le fixaient. Le monstre tendit une griffe vers l'aînée qui s'avança, avant de la prendre tendrement dans ses bras. Il la serra, appuyant sa tête contre celle de l'enfant, et serra encore un peu – jusqu'à sentir le battement de son petit cœur. Agité. Déraillé. Mourant. Elijah passa le pouce d'un geste délicat sur la joue de la gamine, avant de l'embrasser sur le front avec la bienveillance d'un père qu'il ne serait plus. Puis, la libérant de son étreinte, il fit de même avec ses trois cadets. Son regard dériva enfin vers son bourreau, avant de s'en retourner avec ce lac qui avait déjà partagé sa nuit. Elijah s'avança dans la profondeur de l'étendue, trempant ses habits sans s'en préoccuper. Il s'arrêta une fois l'eau à mi-chemin entre ses hanches et sa tête, et fit signe aux enfants de le suivre.
Ô que ce devait être exotique, d'un point de vue si naïf, une telle escapade en forêt. Une baignade au bon matin, dans ces habits qu'il ne fallait jamais abîmer. Avec ces coiffures qu'il ne fallait jamais endommager. Sans crainte, chacun des enfants s'avança, jusqu'à flotter gaiement à la surface de l'eau. Il n'y avait qu'un jeu, rien qu'un jeu dans leurs grands iris là où il y avait le néant dans ceux d'Elijah. Sa main passa machinalement dans les cheveux de la plus jeune des enfants, alors que l'autre faisait signe à celui, invisible, qui les avait accompagné jusque là.
Vos mères m'ont dit que vous teniez très bien votre souffle sous l'eau, vous savez. Vous voulez jouer à un jeu ? Les hochements de têtes et approbations fusaient alors qu'Elijah s'éloignait de quelques pas. Quand j'aurai compté jusqu'à trois, chacun de vous essaiera de retenir son souffle le plus longtemps possible sous l'eau. L'autre s'agitait déjà dans son coin, une ombre liquide s'approchant dangereusement des bambins. Un. Quelque chose s'agitait dans l'estomac d'Elijah; on lui hurlait dans son inconscient de stopper cette machination morbide, mais lui-même n'en avait pas envie. Deux. Il aurait voulu pleurer. Il aurait sincèrement voulu, mais même sa voix ne déraillait pas. Il était déjà loin, bien trop loin pour que quoi que ce soit l'atteigne. Trois. Il se retourna, le monstre, sortant de l'eau avant qu'elle n'engloutisse les quatre chérubins. À nouveau, son regard était captivé par les vibrations de l'eau – il regardait jusqu'à la dernière mèche blonde disparaître, jusqu'à la dernière petite main paniquée se fondre dans les profondeurs marines. Et leur mère avait dit vrai quant à leur endurance, quand bien même Elijah n'était fait que de mensonges : ils ne remontèrent jamais.



Dernière édition par Elijah Morgenstern le Dim 3 Avr - 1:43, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rhys Landgraf
still trying to figure it out

avatar
Messages : 266
Pseudo : Minion
Avatar : Max Irons
Crédits : gasoline. (Bazzart)
Double compte : Aslan O'Brown
Image :
Âge : Vingt-sept année se sont écoulés. Vingt-sept printemps, été, automne et hiver.
Statut civil : Célibataire, effrayé par le bonheur, bien que tu sois ce que l'on peut appeler un petit ourson.
Occupation : Tu travailles la nuit, jonglant avec les bouteilles en verre remplis de liquide, écoutant les mésaventures d’autrui, jouant ce rôle qu'on te confie, celui de gardien des tourments, celui à qui on raconte ses problèmes. Il t'arrive aussi de donner des cours de piano ou même d'en jouer dans des bars ou même dans des soirées.
Date d'inscription : 25/02/2016
Age : 23

TO KNOW MORE
Relations:

MessageSujet: Re: elijah ⊱ everything is grey: his hair, his smoke, his dreams.   Dim 13 Mar - 20:30

Oh t'es bon toi
J'aime ta chevelure digne de L’Oréal Mais laisse Luan draguer c'est de son âge

Bwef, re-bienvenu la bg de la night
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: elijah ⊱ everything is grey: his hair, his smoke, his dreams.   Dim 13 Mar - 21:05

Bienvenue à un Prince Charmant dont le rêve est, semble-t-il d'avoir d'autres princesses et d'aller voir ailleurs.


Revenir en haut Aller en bas

Luan Morgenstern
we pledge ourselves to the goddess

avatar
Messages : 331
Pseudo : trust no one, thomas.
Avatar : lucky b smith.
Crédits : cosmic light (ava.) bbkaty (sign.) lbsgif/tumblr (gifs)
Double compte : phèdre agallon, queen of glencullen.
Image :
Âge : vingt années maudites, enchaîné dans une folie sans fin.
Statut civil : célibataire, cœur noirci par la reine de la nuit.
Occupation : se perdre toujours plus profondément dans les limbes de son esprit.
Élément : les flammes ravageuses, celles qui dévorent le moindre espoir, qui laissent un goût de cendre dans la bouche.
Don : si apporter la mort partout où il passe est un don, alors oui, il en possède un.
Date d'inscription : 17/01/2016

MessageSujet: Re: elijah ⊱ everything is grey: his hair, his smoke, his dreams.   Dim 13 Mar - 21:11

omg:
 

trop content que tu sois enfin là sous cette nouvelle peau I love you comme tu le sais pour la moindre question tu m'harcèles. love.

_________________

i feel it running through my veins and i need that fire just to know that i'm awake. erased, i missed till the break of day. and i need that fire just to know that i'm awake. until we go down. (RUELLE).


savage hearts:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Thaddeus Killingworth
we pledge ourselves to the goddess

avatar
Messages : 490
Pseudo : metropolis (steph)
Avatar : grant gustin
Crédits : (avatar @cheap thrills)
Double compte : helios & astoria
Image :
Âge : vingt-six hivers, écorché vif.
Statut civil : coeur à la dérive, âme à l'agonie. il prend ce qui vient, ni plus ni moins.
Occupation : il entretient et entraîne le corps des autres le jour, avant d'aller exposer le sien dans les bars le soir
Élément : les abysses qui étouffent, asphyxient, et détruisent. l'eau, destructrice.
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 23

TO KNOW MORE
Relations:

MessageSujet: Re: elijah ⊱ everything is grey: his hair, his smoke, his dreams.   Dim 13 Mar - 21:15

PTN
j'ai vu le gif dans ton profil, j'ai failli m'étouffer cimer
ça lui correspond tellement bien, tho What a Face
re-bienvenue à toi sous ce nouveau visage, t'es toujours aussi bonasse
vous allez me vendre du rêve avec aurora je sens

_________________


A cold wind was blowing from the north, and it made the trees rustle like living things. A day will come when you think yourself safe and happy, and suddenly your joy will turn to ashes in your mouth, and you'll know the debt is paid.

shipwhore:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nerys Rhodes
we pledge ourselves to the goddess

avatar
Messages : 977
Pseudo : (marine) velvety.
Avatar : lily collins.
Crédits : (av.) myself; (sign.) anaëlle.
Image :
Âge : vingt-cinq ans.
Statut civil : vulnérable. éperdument éprise d'un jeune homme aussi autodestructeur qu'elle.
Occupation : restauratrice de meubles anciens, elle possède sa propre boutique depuis six mois. c'est petit, mais c'est sa boutique à elle.
Élément : l'eau, aussi douce que déchaînée, à son image.
Date d'inscription : 15/01/2016

TO KNOW MORE
Relations:

MessageSujet: Re: elijah ⊱ everything is grey: his hair, his smoke, his dreams.   Dim 13 Mar - 21:23

t'es pas beau.

_________________

() i don't know how it is you are so familiar to me– or why it feels less like i am getting to know you and more as though i am remembering who you are. how every smile, every whisper brings me closer to the impossible conclusion that i have known you before, i have loved you before– in another time, a different place– some other existence.

it's all fun and games until someone falls in love:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cilian O'Callaghan
we stole from death

avatar
Messages : 1600
Pseudo : incaendo, lise.
Avatar : thomas brodie sangster.
Crédits : kiddo.
Double compte : not yet.
Image :
Âge : 23 ans.
Statut civil : Célibataire. A vrai dire, son coeur, il lui a été arraché violemment de la poitrine et il gise là, désormais, à ses pieds et dans une flaque de sang grandissant à vue d'oeil.
Occupation : Etudiant en médecine, pour se spécialiser en chirurgie.
Élément : Terre. Il a connecté lorsqu'il avait 16 ans, lors d'un accident de voiture dans les bois. La terre l'a sauvé.
Date d'inscription : 22/07/2015

TO KNOW MORE
Relations:

MessageSujet: Re: elijah ⊱ everything is grey: his hair, his smoke, his dreams.   Dim 13 Mar - 21:44

T'ES SEXY Y'A MOYEN DE PASSER DANS TON L.... What a Face ????
(re) Bienvenue

_________________
try not to be relenting, but my fault lies in weakness. try not to be intending, but my heart cries for your kiss. doesn't mean a damn to him, cause he's not the kind to reason with. And now, he's got my soul paralyzed, can't help but feel paralyzed.


shipwhore:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Snezhana Volkov
howling at the moon

avatar
Messages : 1018
Pseudo : + cranes for spidey. (not so serious)
Avatar : + ira chernova.
Crédits : + ciel.
Double compte : + nephaël asshole morgenstern.
Image :
Âge : + 30 ans.
Statut civil : + célibataire.
Occupation : + tatoueuse.
Poste dans la meute : + bêta.
Don : + transformation instantanée.
Date d'inscription : 25/01/2016
Age : 20

TO KNOW MORE
Relations:

MessageSujet: Re: elijah ⊱ everything is grey: his hair, his smoke, his dreams.   Dim 13 Mar - 21:51

j'taime.

_________________

- aux sombres héros de l'amer -


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Astrée Harkwood
we hunt those who hunt us

avatar
Messages : 431
Pseudo : VOYOU.
Avatar : Kaya Scodelario
Crédits : avatar @juice | Signature @ Alaska
Double compte : Iseult, Théïa et Eithne
Image :
Âge : Vingt année qui glisse sur le fil du temps.
Statut civil : Tu vises et le touche en plein cœur, c'est pas l'amour, c'est la mort.
Armes de prédilection : Un médaillon inlassablement autour de cou qui se change en une chaîne d'acier tranchant. Sans oublier tes précieux desert eagle dont les balles sont empoisonnées.
Date d'inscription : 15/01/2016

TO KNOW MORE
Relations:

MessageSujet: Re: elijah ⊱ everything is grey: his hair, his smoke, his dreams.   Lun 14 Mar - 7:24

Ptn.
T'es bonne. Wesh.
Tu connais la maison

_________________
On a frolé la vie!
Parce que quand on est accro, même si ça fait mal... Parfois ça fait encore plus mal de décrocher. @Fight Club ≈ Grey's anatomy©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Katherine Cunningham
howling at the moon

avatar
Messages : 560
Pseudo : anaelis (britney)
Avatar : kristina bazan
Crédits : nineties
Double compte : aerys barrett, the princess
Image : my love is my secret for the moment
Âge : dix-huit ans que son âme purge dans les souvenirs que elle pourrait encore se rappeler. dix-huit ans de pur carnage dans la communauté qu'est celle d'un humain.
Statut civil : elle est actuellement célibataire. son statut civil est complètement libre à celui qui souhaite le partager avec celle qui pourrait le lui briser.
Occupation : puisqu'elle est entraîneuse en défense mentale et physique afin de former des plus jeunes à leur plus grand âge, elle essaye de garder son mental propre et sa santé d'autant plus. elle fait énormément de sport même si sa carrure fine comme une gazelle lui suffit.
Date d'inscription : 02/03/2016

TO KNOW MORE
Relations:

MessageSujet: Re: elijah ⊱ everything is grey: his hair, his smoke, his dreams.   Lun 14 Mar - 7:48

tébonn. mais je sais que tu le sais déjà sao

_________________
    hopeless
    You say i'm crazy, cause you don't think i know what you've done, but when you call me baby. I know I'm not the only one. △ You want that I tell you ? No, I am not in love. You see it is said, it is not complicated. You want that I also tell you ? No, as soon as I see you, I feel nothing more. Here we are, it is said, now you had what you wanted, you can continue to live normally and especially do not worry you for I am well.©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lula Atkins
howling at the moon

avatar
Messages : 110
Pseudo :  
Avatar : Mackenzie Foy.
Crédits : pigfarts is real.
Double compte : pas encore.
Image :
Âge : quinze ans, et toutes ses dents.
Statut civil : célibataire, et encore heureuse.
Occupation : baby-sitting, descolarisée.
Poste dans la meute : oméga.
Date d'inscription : 12/02/2016
Age : 17

MessageSujet: Re: elijah ⊱ everything is grey: his hair, his smoke, his dreams.   Lun 14 Mar - 8:14

Re-bienvenue, Sao !

_________________

You left me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Leanna Killingworth
we hunt those who hunt us

avatar
Messages : 280
Pseudo : Gathou
Avatar : Crystal Reed
Crédits : Merenwen
Double compte : /
Image :
Âge : vingt-six ans
Statut civil : seule pour le moment (les gars si vous voulez pécho)
Occupation : Tu passes beaucoup de temps avec ta famille, active tu fais beaucoup de sport et te balade souvent.
Armes de prédilection : Arc et arbalette
Date d'inscription : 08/03/2016
Age : 23
Localisation : Glencullen

TO KNOW MORE
Relations:

MessageSujet: Re: elijah ⊱ everything is grey: his hair, his smoke, his dreams.   Lun 14 Mar - 12:43

Re-bienvenue sac à puce What a Face T'es plus stylé comme ça ! La famille Morgenstern s'aggrandis ! Bon courage pour ta fiche. 

_________________

I WAS BORN. TO HUNT.
Alors j'enfile une veste et j'attrape mon arme. Je me battrais jusqu'au bout, coûte que coûte. C'est comme ça, c'est mon devoir ma destiné. J'ai arrêté de me poser des questions depuis bien longtemps, mais peut-être que je devrais recommencer à m'en poser.


Free Spirit:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nyx Westfall
we hunt those who hunt us

avatar
Messages : 111
Pseudo : flyingsquirrel. (maëlle)
Avatar : teresa oman.
Crédits : mon bae (velvety.)
Double compte : nolan et leith, les deux bg.
Âge : enfant à peine sortie de l'adolescence, future jeune femme qui grandit, s'épanouit. elle a dix-huit ans, mais rêve de grandir plus vite, trop vite.
Statut civil : enfant sauvage, solitaire. nyx est célibataire. elle protège son cœur, ne veut pas être blessée ou déçue, mais cherche désespéramment la chaleur humaine, le réconfort d'une étreinte.
Occupation : étudiante en première année à l'université de dublin. elle suit des études de littérature, passionnée par les lettres et les mots.
Armes de prédilection : une belle collection de dagues, toujours à sa taille. quelques unes légèrement plus longues, mais aussi des dagues de jet ainsi qu'un stylet, dont elle se sert pour infliger les blessures les plus mortelles.
Date d'inscription : 14/03/2016

MessageSujet: Re: elijah ⊱ everything is grey: his hair, his smoke, his dreams.   Lun 14 Mar - 22:26

j'attendais d'avoir nyx pour te réserver l'accueil que tu mérites
REBIENVENUE
t'es trop belle comme ça, allons faire des bébés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: elijah ⊱ everything is grey: his hair, his smoke, his dreams.   Mar 15 Mar - 15:25

Thaddeus Killingworth a écrit:
PTN
j'ai vu le gif dans ton profil, j'ai failli m'étouffer cimer
+1  
Re-bienvenue & bon courage pour ta fichette, nikolaj quoi ** t'es beaucoup trop séksi pour être prof /out/
Revenir en haut Aller en bas

Elijah Morgenstern
humanity in our veins

avatar
Messages : 55
Pseudo : songbird, chloé
Avatar : nikolaj coster-waldau
Crédits : ganseys. (clari bb)
Double compte : saoirse o'callaghan la bg de la night
Image :
Âge : quarante-deux ans
Statut civil : l'anneau à son doigt le veut marié, mais il s'égare auprès de jeunes demoiselles
Occupation : professeur de littérature à l'université de Dublin
Date d'inscription : 13/03/2016

MessageSujet: Re: elijah ⊱ everything is grey: his hair, his smoke, his dreams.   Mar 15 Mar - 17:20

QUE DE MONDE merci les amours, j'vous aime

eze, tu veux la toucher ma crinière ? luan aura l'âge de draguer à 35 ans ok
luan, MERCI FILS. jtm tu sais ?
thad, ravie d'avoir provoqué une telle réaction. What a FaceWhat a Face
nerys, toi non plus alors
cil, dans mon... lavabo ? What a Face
snez, moi encore plus (jvais finir dans la merde si j'me calme pas moi Arrow)
astrée, t'es pas mal non plus
kat, bien sûr que je le sais (faudra que je vienne te harceler pour un lien I love you)
leanna, sac à puces ? SAC A PUCES ? vilaine
nyx, JTMJTMJTMJTM.
thalia, j'te prouverai que ça a du bon, d'être sexy pour un prof va

_________________

did you know the sun was made out of our cries ? each tear we drop is gold and this is how it shines.

”the world breaks everyone and afterwards many are strong at the broken places. but those that will not break it kills. it kills the very good and the very gentle and the very brave impartially. if you are none of these you can be sure it will kill you too but there will be no special hurry.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cora Barrett
we hunt those who hunt us

avatar
Messages : 511
Pseudo : sparks, laura.
Avatar : shelley hennig.
Crédits : tellers.
Double compte : faith nichols.
Image :
Âge : vingt-quatre ans, déjà. vingt-quatre années qu'elle n'a pas vu défiler et qu'elle regrette déjà.
Statut civil : seule. coeur vide. esprit vagabond. cora ne s'attache pas, le goût de la liberté est beaucoup trop plaisant, addictif.
Occupation : elle étudie la médecine avec une passion dévorante, mais elle chasse avec une passion encore plus grande, consumante.
Armes de prédilection : arc, poignards, ses armes de prédilection sont nombreuses. elle ne peut cependant pas nier que l'élégance de l'arc l'attire un peu trop. la rapidité des flèches est impressionnante, elles se fondent dans le paysage et sont silencieuses. le silence est sans doute le point fort de cora.
Date d'inscription : 22/07/2015

TO KNOW MORE
Relations:

MessageSujet: Re: elijah ⊱ everything is grey: his hair, his smoke, his dreams.   Mer 16 Mar - 21:15

HALSEEEEEEY OMG TU GÈRES
T BONNE
RE

_________________
    ⎨ Love is like art. A force that comes into our life without any rules or limitations. And every time i hear that line, I am reminded that love, like art, must always be free. ⎬  SENSE8.

quand t'es une shipwhore:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Clarissa Killingworth
we hunt those who hunt us

avatar
Messages : 747
Pseudo : ganseys (kat).
Avatar : zoey deutch.
Crédits : av/ faust, icons sign/ kush coma.
Double compte : isadora agallon, la reine de beauté.
Image :
Âge : dix-neuf années qu'elle partage avec sa fausse jumelle, ciara et qui s'écoulent brutalement. dix-neuf années qu’elle s’éloigne de la petite fille qu’elle était avant le drame, avant la trahison et la mort. les mains immaculées se souillent, le coeur perd l’espoir, la légèreté d’autrefois.
Statut civil : célibataire, elle fuit l'amour, préfère s’égarer le temps d’un instant bref dans des étreintes inconnues.
Occupation : jolie stagiaire aux airs naïfs, elle s'est confortablement installée dans le poste de police de glencullen et plus particulièrement dans leurs archives.
Armes de prédilection : mis à part son corps qui est une arme à part entière, clare a une nette préférence pour les armes blanches. notamment son tashi ainsi que ses karambits, qui, avec son agilité, forment une combinaison mortelle entre ses mains.
Élément : mémoire effacée, souvenirs oubliés, pouvoirs mis sous verrou, clare ignore tout de ce qu'elle est véritablement; la nature de son vrai élément instaure en elle une peur d'enfant, terrible.
Date d'inscription : 16/01/2016

TO KNOW MORE
Relations:

MessageSujet: Re: elijah ⊱ everything is grey: his hair, his smoke, his dreams.   Mer 16 Mar - 23:13

je voulais attendre d'avoir daph avant de venir commenter par ici, mais me connaissant, ça va encore prendre trente ans et tu vas être validée d'ici là.
so, re. What a Face Arrow

(tbel en eli, jtm, jé hat   )
(le défonçage des rétines était gratuit, de rien)

_________________

and then for better or worse you’ll turn, unable to resist, though try to resist you still will, fighting with everything you’ve got not to face the thing you most dread, what is now, what will be, what has always come before, the creature you truly are, the creature we all are, buried in the nameless black of a name.

fragments:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ola Skrzydlewska
we pledge ourselves to the goddess

avatar
Messages : 237
Pseudo : vae solis (paula)
Avatar : emilia clarke
Crédits : outlines (ava) | uc (signa) random gif hunt (gifs)
Double compte : azilis « poil de carotte » harkwood
Image :
Âge : vingt-six ans qu’elle arpente les terres de ce monde, toujours plus curieuse de tout, mais surtout du passé.
Statut civil : oiseau libre, elle vole de couche en couche, essaie de ne s’attacher à personne – ou plutôt, de se détacher de quelqu’un.
Occupation : plongée dans des vieilles pages usées par le temps, elle travaille aux archives de dublin.
Élément : c’est l’air qui l’appelle, c’est l’air qui l’anime, c’est l’air qui la gouverne. l’élément fluide, qui ne répond à rien, tout comme elle ne s’occupe que de ses instincts.
Date d'inscription : 09/02/2016

MessageSujet: Re: elijah ⊱ everything is grey: his hair, his smoke, his dreams.   Jeu 17 Mar - 11:37

J'SUIS PAS ENCORE PASSE ICI?

rebievenue bby, t'es hot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lula Atkins
howling at the moon

avatar
Messages : 110
Pseudo :  
Avatar : Mackenzie Foy.
Crédits : pigfarts is real.
Double compte : pas encore.
Image :
Âge : quinze ans, et toutes ses dents.
Statut civil : célibataire, et encore heureuse.
Occupation : baby-sitting, descolarisée.
Poste dans la meute : oméga.
Date d'inscription : 12/02/2016
Age : 17

MessageSujet: Re: elijah ⊱ everything is grey: his hair, his smoke, his dreams.   Jeu 24 Mar - 22:43

Rebienvenue !
J'adore cet avatar.  I love you

_________________

You left me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Clara Rosenback
we pledge ourselves to the goddess

avatar
Messages : 97
Pseudo : Mira
Avatar : Emma Watson
Crédits : Outlines
Double compte : I'm alone, sir
Image :
Âge : 25 ans
Statut civil : Célibataire
Occupation : Etudiante en biologie et vendeuse de chaussure le week-end
Élément : L'eau, elle a connecté alors qu'elle ne savait pas nager. Elle a glissé d'un pont un jour de pluie et le courant l'a ramené doucement sur le bord.
Date d'inscription : 17/01/2016

TO KNOW MORE
Relations:

MessageSujet: Re: elijah ⊱ everything is grey: his hair, his smoke, his dreams.   Lun 28 Mar - 15:59

Re-bienvenue et très bon choix d'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kaidan Sutter
howling at the moon

avatar
Messages : 210
Pseudo : xradioaktiv, joanie.
Avatar : ian somerhalder.
Crédits : avatar de xradioaktiv et gif de indamonseyes.
Double compte : maven, le sorcier désaxé.
Image :
Âge : vingt-sept longues années derrière lui.
Statut civil : elle est soudainement devenue plus importante que tout, et il ne sait plus ce qu'il doit faire.
Occupation : de retour en ville depuis un peu plus d'un mois, il essaie encore de s'y refaire une place. pour l'instant, un emploi de barman au johnnie fox's pub lui suffit amplement.
Poste dans la meute : bêta de la meute westfall, une meute en laquelle il a confiance et pour laquelle il se battrait sans hésitation. elle est sa nouvelle famille.
Date d'inscription : 22/03/2016

TO KNOW MORE
Relations:

MessageSujet: Re: elijah ⊱ everything is grey: his hair, his smoke, his dreams.   Ven 1 Avr - 20:56

rebienvenue, si j'ai bien compris! j'arrive pas mal en retard, mais je voulais quand même te souhaiter bon courage pour le reste de ta fiche! I love you

_________________

collide
even the best fall down sometimes, even the stars refuse to shine, out of the back you fall in time, I somehow find, you and I collide. howieday ~ endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elijah Morgenstern
humanity in our veins

avatar
Messages : 55
Pseudo : songbird, chloé
Avatar : nikolaj coster-waldau
Crédits : ganseys. (clari bb)
Double compte : saoirse o'callaghan la bg de la night
Image :
Âge : quarante-deux ans
Statut civil : l'anneau à son doigt le veut marié, mais il s'égare auprès de jeunes demoiselles
Occupation : professeur de littérature à l'université de Dublin
Date d'inscription : 13/03/2016

MessageSujet: Re: elijah ⊱ everything is grey: his hair, his smoke, his dreams.   Dim 3 Avr - 1:38

merci les amours I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nolan Breslin
we pledge ourselves to the goddess

avatar
Messages : 1431
Pseudo : flyingsquirrel. (maëlle)
Avatar : sam claflin.
Crédits : mon bae (velvety.)
Double compte : leith le merveilleux et nyx la plus belle.
Image :
Âge : vingt-six ans, des années qui ont défilé beaucoup trop vite à ses yeux.
Statut civil : seul, sans vraiment l'être. toujours entouré, jamais attaché. il n'aime pas, mais il a besoin que les autres le fassent. il reste célibataire, car il se lasse beaucoup trop vite.
Occupation : ambulancier, il sauve des vies au quotidien. ça compense avec celle qu'il est forcé de prendre chaque pleine lune.
Élément : l'élément destructeur, le feu qui brûle, qui ravage tout sur son passage.
Date d'inscription : 04/01/2016

TO KNOW MORE
Relations:

MessageSujet: Re: elijah ⊱ everything is grey: his hair, his smoke, his dreams.   Dim 3 Avr - 1:48


Tu es des nôtres !
T'as bouffé ton humain comme tous les auuutres !
Wow, trop cool, t'es enfin des nôtre mon p'tit ! Alors avant de commencer le blabla un peu chiant, je vais quand même te dire ce que j'ai pensé de ta fiche : ptn sérieux j'en ai marre, j'veux dire la fiche, la plume, le perso, j'suis censée faire comment pour résister moi? HEIN DIS MOI COMMENT JE FAIS? TOUT EST BEAUCOUP TROP PERF, Y EN A MARRE .

informations pratiques
Et maintenant, parlons bien parlons peu, parlons de tout ce que tu peux faire maintenant que tu es validé. Alors déjà sache que la première chose que tu dois faire, et c'est très important, c'est de recenser ton avatar. Si tu ne le fais pas et que quelqu'un d'autre le prend, c'est toi qui devra changer. Tu peux donc faire ça ici. Ensuite, tu auras peut être envie de te trouver des potes, non ? Tu peux aller t'ouvrir un répertoire de liens, mais si jamais ce n'est pas assez, tu peux aussi te faire un scénario. N'oublie pas non plus d'aller te recenser dans les différents répertoires. Et puis si tu cherches un rp, ne cherche plus, va directement faire une demande !
Voilà, c'est tout ! N'hésite pas à venir flooder avec nous !


_________________


maybe there’s a universe out there — happening now — where we end up together. if you think of it all this way, then it’s like neither of us did anything wrong. you just found me in the wrong universe. that’s all. because you could have loved me forever. and maybe in another universe, i let you.

shipwhore:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: elijah ⊱ everything is grey: his hair, his smoke, his dreams.   

Revenir en haut Aller en bas
 

elijah ⊱ everything is grey: his hair, his smoke, his dreams.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHAT'S A GOD TO A NONBELIEVER? :: book of shadows :: la lune révèle ce que nous sommes :: sous la protection de la Lune-