membres du mois

Elrich Marbh & Augustus O'Callaghan



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
fermeture du forum
Toutes les informations se trouvent ici.
Merci d'avoir fait vivre le forum si longtemps.

Partagez | 
 

 ⊰ LA MYTHOLOGIE.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

The Goddess
master of our own game

avatar
Messages : 249
Date d'inscription : 16/07/2015

MessageSujet: ⊰ LA MYTHOLOGIE.    Dim 16 Aoû - 15:05


la mythologie


la lune et la mort
Elle est la Lune, et comme la lune, elle a trois visages : la jeune fille, la mère et la vieille dame. Elle naît et s'éteint tous les mois, rejoint son amant, avant de remonter, vive, dans le ciel noir des nuits qu'elle éclaire d'une faible lueur. Mais la Lune s'est ennuyée, et est descendue de son ciel étoilé.
Ils se sont rencontrés quand la Lune est descendue entre les enfers dans sa soif incroyable d'en savoir plus. Elle avait ressenti toute cette énergie gaspillée, envoyée dans les entrailles de la terre pour y pourrir et y mourir, y disparaître à tout jamais. En ressentant tant de vie chez lui, la Mort fut celui à l’accueillir dans sa demeure. Il avait entendu parlé d'elle. Gaia, entre autre. Isis, Freya,... La Mère, la Lune. Tant de noms, pour un seul être. Il en tomba sous le charme bien vite, il était difficile de lui résister. Et de lui résister à lui, était tout aussi difficile pour elle. Leur idylle rendit les nuits noires, et l'équilibre du monde en fut bouleversé pendant de longs mois, avant qu'elle ne s'arrache à lui. Mais, de là haut, la Lune voulait avoir les enfants de son amant. Le reste est légende, racontée par les uns, écoutée par les autres. Transmise, depuis des millénaires, de générations de sorciers et générations de sorciers. Depuis, chaque mois, elle rejoint son aimé dans les entrailles profondes de la terre, aux enfers. Ils passent une nuit ensemble, et puis elle remonte pour briller dans le ciel, illuminée par son frère, l'astre solaire qui ne développa jamais cette âme que la nuit lui avait conférée à elle. Les jours étaient moins francs, les jours étaient porteurs d'ombres dans lesquelles ses enfants pouvaient se cacher.
Et, à chaque moitié de cycle, quand elle est pleine, là-haut, la Lune envoie à son amant des présents. Comme des promesses de son retour, et surtout de son amour démesuré et infini pour lui. Ses petits, ses enfants tuent des humains et les âmes rejoignent alors ce sol, et descendent jusqu'aux enfers. Point de paradis, au royaume de la Mort. Il y a des jardins et de magnifiques palais, certes, mais tous appartiennent à la Mort. Et à la Lune.
Lycaon et la création des loups
Les loups ont été créé par Zeus. Il y a de très nombreuses années, qui se comptent en centaines et centaines d'années, Lycaon, roi d'Arcadie, était réputé pour son mépris envers les dieux de l'Olympe, tout particulièrement parce qu'il croyait – comme de nombreux grecs – que son existence était due aux titans (dont Gaia – l'un des noms de la Lune – était la mère). Il l'invite alors sa table, après que Zeus se soit fait passer pour un mendiant pour tester Lycaon. Lycaon, méprisant du grand dieu, lui sert alors de la chair humaine. Certaines versions de la légende racontent que la chair était celle de son propre fils aîné. Peut importe, Zeus en fut fout de rage et changea Lycaon en loup et tua ses fils, sans possibilité de revenir en arrière. Lycaon est alors condamné à tuer et massacrer pour souffrir, sans jamais réellement pouvoir assouvir sa faim et ce gouffre dans son estomac. Et pourtant, il ne peut oublier sa condition d'homme. Rendu fou, le loup finit par croiser le chemin d'un cercle de sorciers. Ceux-là sentirent que le loup n'était pas ordinaire, et après avoir réussi à rentrer en contact avec son esprit par le biais d'un sort très compliqué, ils apprirent toute l'histoire. Et la Lune l'apprit aussi. La colère de la Mère se déversa dans les veines de ses enfants, qui commencèrent alors à chercher une solution. Et elle eut beau essayer, elle ne parvint pas à les en empêcher. Ils lièrent les loups à la Lune par le sang. Le processus dura trois nuits dont une nuit de pleine lune, et au bout du troisième matin, Lycaon était un homme à nouveau. Mais un homme animé d'une rage féroce, et d'une soif de sang encore plus impossible à étancher. Il tua l'un de ses sauveurs, les deux autres tentèrent de le tuer en réalisant ce qu'ils avaient fait, mais Lycaon s'en fut. Et c'est ainsi que la race naquit.
Après cet événements, les sorciers se rendirent compte qu'ils ne pouvaient plus dormir sous le toit protecteur de leur maison lors des pleine lune. Certains en moururent, à essayer. Trois mois, c'était tout ce qu'ils avaient besoin pour mourir. Rester à l'intérieur pendant trois nuits de pleine lunes, pendant trois mois consécutifs. C'était sa punition à elle, pour l'avoir liée de force aux êtres créés par Zeus, qu'elle détestait tant, elle les condamnait à risquer leur vie une fois par mois avec les créatures qu'ils avaient contribué à créer.
Influence de la Lune sur les loups
Depuis ces fameuses trois nuits passées à liées la Lune aux loups, le lien qui persiste entre la Déesse et les créatures de Zeus est tout aussi incassable que celui entre les sorciers et leur mère. Mais il est très différent. Déjà, ce lien est plus faible, il est plus difficile pour la Déesse de pénétrer l'esprit d'un loup et de le posséder. Elle déteste le faire et s'y sentira toujours mal, un peu à l'étroit, en compétition avec l'esprit du loup qui ne s'endort pas réellement pour la laisser avoir toute la place. Cependant, c'est son éclat à elle qui réveille la malédiction des enfants damnés de Lycaon. Elle joue de ses rayons sur eux, et les punit chaque mois de leur existence. Les forçant à redevenir ces bêtes que Zeus voulait qu'ils soient. Les forçant à se repaître de la chaire humaine, jusqu'à ce que son frère, le soleil, se réveille et la chasse du ciel qu'ils partagent. Les loups, donc, ne se plient pas à la volonté de la Déesse. Ils savent que c'est grâce à sa magie si ils ont la chance de pouvoir vivre humains, mais savent aussi qu'elle lâche sur eux ses enfants, pour les tuer dès qu'ils le peuvent.
Influence de la Lune sur les sorciers
Les sorciers sont nés liés à la Lune, leur Mère bien aimée. Elle peut exercer sur eux un total contrôle. Si l'un de ses enfants peut servir l'un de ses desseins, elle n'hésitera pas à pénétrer son esprit. Il est très rare que le sorcier combatte la présence de sa Mère en lui, en général son esprit s'endort, pour laisser la place entière à celui de la Mère. Cependant, il arrive parfois que la Déesse décide de posséder son enfant pour le punir, et lui faire faire des choses horribles. Comme tuer l'humain ou le loup dont le malheureux ce serait éprit. C'est déjà arrivé, plusieurs fois. La Déesse punit beaucoup ses enfants, elle veut qu'ils soient aussi implacable qu'elle et que leur Père. Elle veut qu'ils soient dignes d'eux. Pour les sorciers, c'est un honneur d'être possédé par la Déesse. Il y a une croyance qui dit que ceux qu'elle possède sont les meilleurs d'entre eux, car ça veut dire qu'Elle les a remarqué, parmi tous les autres. Cette croyance est fausse, la Lune est bien plus intelligente et capable que des humains ou que tout autre être vivant. Elle peut être connectée, en permanence, avec l'esprit de tous ces enfants, et elle peut analyser plusieurs situations en même temps, et décider quand l'une d'elle a été trop loin, et quand elle doit intervenir. Pourtant, elle ne possède bien sur qu'un esprit à la fois. Quand il s'agit de punir, il arrive alors que le sorcier se rebelle, et se réveille. Il crie en lui-même, lacère mentalement l'esprit de sa Mère. Il supplie, mais son corps ne répond plus et seule la Mère peut décider de ce qu'elle fait. Il est déjà arrivée que la Mère tue ses propres enfants. A contre cœur, toujours. Elle réalise alors ce crime avec la dague de l'enfant qu'elle veut tuer, et la lui plante dans l'estomac, au cœur d'un lieu sacré, utilisé pour les sacrifices. Le sang descend, mais la Mort ne s'en repaît pas. Ce sang, il est conservé dans de grandes jarres, dans une pièce secrète du palais de la Lune. Et l'énergie s'envole. Le corps pourrit au sol, et l'esprit redescend chez son Père. Quand un enfant est sacrifié par sa Mère, il perd ses droits à la vie éternelle auprès de son Père, et devient un damné comme un autre.
Influence de la Mort sur les sorciers
Longtemps, les sorciers ont ressenti l'influence de leur Mère si puissamment qu'ils n'ont pas compris qu'une autre force divine agissait sur leurs esprits. Cette soif de sang, ce besoin presque vital de tuer, cette fascination morbide pour les sacrifices leur vient de leur Père. La Mort. Celui-ci n'a pas une influence aussi importante que la Lune sur eux. Il ne peut pas les posséder, mais peut les influencer. Il peut distiller en eux l'envie de tuer, plus. Il les pousse au bord d'un précipice duquel ils ne sortiront pas toujours vivants. Comme la Lune, la Mort aime ses enfants. Mais pour Lui, les savoir en vie n'est pas une bénédiction. Il les veut morts, et proches de lui. Il arrive donc que l'influence de la Mort soit trop intense sur les sorciers. Beaucoup pensent au suicide, l'envie de survivre pour les sorciers démontre un lien ténu avec leur Père. Beaucoup sont si fascinés par la Mort, qu'ils se demandent ce que ça ferait de mourir, eux-même. Alors, certains, parfois, passent le pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

⊰ LA MYTHOLOGIE.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHAT'S A GOD TO A NONBELIEVER? :: open the code :: Laws and history :: les annexes-