membres du mois

Elrich Marbh & Augustus O'Callaghan



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
fermeture du forum
Toutes les informations se trouvent ici.
Merci d'avoir fait vivre le forum si longtemps.

Partagez | 
 

 save my soul (noluan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Luan Morgenstern
we pledge ourselves to the goddess

avatar
Messages : 331
Pseudo : trust no one, thomas.
Avatar : lucky b smith.
Crédits : cosmic light (ava.) bbkaty (sign.) lbsgif/tumblr (gifs)
Double compte : phèdre agallon, queen of glencullen.
Image :
Âge : vingt années maudites, enchaîné dans une folie sans fin.
Statut civil : célibataire, cœur noirci par la reine de la nuit.
Occupation : se perdre toujours plus profondément dans les limbes de son esprit.
Élément : les flammes ravageuses, celles qui dévorent le moindre espoir, qui laissent un goût de cendre dans la bouche.
Don : si apporter la mort partout où il passe est un don, alors oui, il en possède un.
Date d'inscription : 17/01/2016

MessageSujet: save my soul (noluan)   Dim 21 Fév - 2:24


save my soul


ça faisait très longtemps que luan n'était pas sorti. il faisait un temps radieux, un temps idéal pour se changer les idées. le soleil avait ramené des tas de personnes. les rues étaient remplies d'habitants de glencullen et parfois de quelques touristes. ce qui était assez drôle, car d'ordinaire il n'y vraiment aucune once de vie ici. il est très rare de croiser plus de quatre personne au même endroit, c'était comme si glencullen était une ville fantôme. c'est ça, une ville fantôme. un lieu qui, au premier abord, semble bien joli mais lorsqu'on s'approche on y voit que désolation et mystère. enfin bref, c'était une belle journée. un vent léger rafraîchissait la peau du blond qui avait les cheveux en bataille et la peau illuminée par l'astre d'or. le jeune homme voulait essayer des boutiques auxquelles il n'avait jamais mis les pieds. quelque chose de nouveau, un endroit qui allait changer son quotidien morose. luan se baladait, tenant la lanière de son sac, observant les gens et leurs expressions. il voyait des sourires et des yeux pétillants de bonheur partout. chaque personne irradiait d'une onde chaleureuse accompagnée de rires qui semblaient former une mélodie. un concert de bons sentiments, un théâtre utopique de quelque chose qui n'est qu'éphémère et frivole, qui n'existe pas vraiment. luan se concentra sur les magasins et tentait de ne pas se morfondre aujourd'hui. ça le rendait malade de songer à sa solitude et ses crises en tout genre. c'était invivable, mais pourtant, il fallait vivre avec. quelle ironie. naître dans une famille pleine de sorcellerie, être humain mais ne pas pouvoir être normal à cause de cauchemars ou de voix. pourquoi moi ? qu'ai-je fait de mal ? luan pensait être maudit, sa famille restait muette et les docteurs le pensait malade. le soleil tapa dans les yeux du garçon, qui cacha son visage avec sa main. devenu incroyablement gênant, luan chercha un coin d'ombre. en marchant un peu, il découvrit une boutique assez singulière qui semblait n'attirer pas grand monde. d'ailleurs cette boutique, il ne l'avait jamais vue. pourtant, elle avait l'ait âgée comme glencullen, poussiéreuse et avide de clients qui oseraient y entrer. luan répondit à l'appel de sa curiosité et ouvrit la porte, s'engouffrant dans un monde antique.

la première impression du blondinet fut que cet endroit était carrément incroyable. luan pensait être seul, mais quelqu'un d'autre se trouvait aussi dans la boutique. il était appuyé sur un vieux meuble et était plongé dans la lecture d'un bouquin. des vieilleries pullulaient de partout, on pouvait en voir certaines pendre du plafond ou simplement laissées tomber par terre, comme si cela était fait exprès. chaque pas dans cette boutique étaient digne d'une exploration. tout était agréable aux sens. l'odeur du vieux temps, le toucher des pages jaunies, le bruit d'anciennes clochettes.. c'était un véritable petit trésor que luan venait de dénicher. il aurait voulu acheter tout ce qui se trouvait dans cette pièce. en tout cas c'était sûr, il allait venir plus souvent. soudain, une lumière attira l’œil du blond. elle provenait du fond de la boutique, derrière plusieurs bricoles. luan s'avança en ne lâchant pas le scintillement du regard. plus il se rapprochait, plus il voyait davantage. l'éclat venait d'un pendentif, suspendu par une corde très fine à une étagère. intrigué pour ne pas dire fasciné, le jeune homme voulu prendre le collier dans ses mains. il croisa l'homme qui lisait sur le vieux bureau. il se détacha de son ouvrage et posa son regard - paisible jusque là - sur le garçon. immédiatement ses prunelles s'agrandirent, et l'inconnu béa, fixa luan d'un regard très insistant. c'était comme si milles-et-unes questions traversaient sa tête. « excusez-moi, j'aimerai passer » dit le blond, avec un sourire aimable qui essayait de cacher le sentiment de peur qui commençait à s'installer. il passa devant lui et sentit cependant le regard de l'homme le traverser. ce dernier tenta de dire quelque. luan s'arrêta net.



_________________

i feel it running through my veins and i need that fire just to know that i'm awake. erased, i missed till the break of day. and i need that fire just to know that i'm awake. until we go down. (RUELLE).


savage hearts:
 


Dernière édition par Luan Morgenstern le Dim 21 Fév - 13:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nolan Breslin
we pledge ourselves to the goddess

avatar
Messages : 1431
Pseudo : flyingsquirrel. (maëlle)
Avatar : sam claflin.
Crédits : mon bae (velvety.)
Double compte : leith le merveilleux et nyx la plus belle.
Image :
Âge : vingt-six ans, des années qui ont défilé beaucoup trop vite à ses yeux.
Statut civil : seul, sans vraiment l'être. toujours entouré, jamais attaché. il n'aime pas, mais il a besoin que les autres le fassent. il reste célibataire, car il se lasse beaucoup trop vite.
Occupation : ambulancier, il sauve des vies au quotidien. ça compense avec celle qu'il est forcé de prendre chaque pleine lune.
Élément : l'élément destructeur, le feu qui brûle, qui ravage tout sur son passage.
Date d'inscription : 04/01/2016

TO KNOW MORE
Relations:

MessageSujet: Re: save my soul (noluan)   Dim 21 Fév - 3:36

Les rayons du soleil filtrent à travers les carreaux poussiéreux de la boutique, tombant sur des objets tous plus insolites les uns que les autres. Une échoppe bien singulière, que Nolan avait appris à apprécier depuis quelques années déjà. Ici, rien n'était à sa place et en même temps tout l'était, d'une certaine façon. On y trouvait tout et rien, mais ce qui avait poussé le jeune homme à venir ici, avant tout, c'était l'encens dont il avait besoin pour effectuer son rituel, chaque mois. L'homme qui tenait la boutique était habitué à la présence du blond et ne le questionnait pas. Il le laissait même fouiner dans sa boutique en toute confiance. Et c'était ça que Nolan aimait. Pouvoir venir, regarder un peu partout et faire des trouvailles, parfois. Aujourd'hui, son attention s'était fixée sur un vieux livre, traitant de l'histoire et des légendes de Glencullen et de sa région. Un choix loin d'être innocent, puisque Nolan était venu ici pour avoir des informations, essayer de comprendre. Les images de la dernière pleine lune refusaient de quitter ses pensées. Rien ne s'était passé comme prévu, ce soir là. Le Cercle l'avait prévenu, tous les sorciers savaient qu'une menace planait sur eux, sans savoir mettre le doigt dessus. C'était certainement la Déesse qui avait essayé de les mettre en garde. Et Nolan n'avait pas réussi à faire son sacrifice ce soir là, soir où il en avait le plus besoin. Ça l'enrageait, mais ça n'était pas le pire. Il l'avait sous la main, la chasseuse qui lui avait donné du fil à retordre, lorsqu'il l'avait senti. La noirceur, la mort, la peur. Un simple regard échangé avec ses congénères avait suffit à lui faire comprendre qu'il devait fuir. Il avait tout juste eu le temps de voir une silhouette à la peau pâle, trop pâle, sans aura. Il ne s'était pas attardé pour en découvrir plus sur ces créatures, il avait fui. Et maintenant il avait besoin d'obtenir des réponses. Des murmures s'étaient rapidement propagés au sein du Cercle, on avait réuni d'anciens livres, parlé de vieilles légendes et de magie interdite. Des sorciers maudits, ayant brisé leur lien avec la Déesse. Des enfants indignes, impurs. Des manipulateurs de la mort. Depuis, Nolan en était presque obsédé. Il était inquiet aussi, ne pouvant oublier la sensation qu'il avait ressenti dans ces bois. Et les derniers meurtres ne faisaient rien pour l'apaiser, au contraire. Alors dans ce livre, il espérait trouver quelque chose qui pourrait témoigner de la présence de telles créatures avant ce jour. Des indices, des solutions. N'importe quoi qui pourrait répondre aux questions qui se bousculaient dans son crâne.
Nolan ne lève pas les yeux de son livre lorsqu'une personne entre dans la boutique. Bien trop concentré dans sa lecture, il n'y porte aucune attention. Mais bientôt, la présence de cette seconde personne se fait ressentir, proche de lui. Le jeune homme lève les yeux, tandis que ses mains se crispent sur l'ouvrage. Son expression, pourtant paisible jusqu'ici, se fait surprise, méfiante même. En face de lui, un garçon aux cheveux blonds, presque blancs, et pas d'aura. Incapable de détacher son regard de l'individu, Nolan se contente de le fixer sans aucune gêne. Ce garçon, il l'a déjà vu quelque part. Au café, plongé dans la lecture d'un livre. Il s'en souvient maintenant, car ce manque d'aura l'avait déjà interloqué. Mais aujourd'hui, c'est bien plus que ça. Ça l'inquiète, car il ne peut s'empêcher de faire le lien avec cette créature qu'il a vu dans la forêt. « Excusez-moi, j'aimerai passer. » Nolan s'écarte, suffisamment pour laisser passer le jeune blond. Ses iris suivent le garçon, détaillant sa silhouette. Il n'a rien d'effrayant, au contraire. Cependant, le sorcier est le premier à savoir qu'on ne peut pas se fier aux apparences. Alors il n'hésite pas longtemps. « Qu'est-ce que tu viens chercher ici? » Sa voix est calme, froide. Il a envie de lui poser cette question qui lui brûle la langue. Qu'est-ce que tu es? Mais Nolan n'est pas stupide et il sait qu'il n'obtiendra pas la réponse qu'il recherche de cette façon.

_________________


maybe there’s a universe out there — happening now — where we end up together. if you think of it all this way, then it’s like neither of us did anything wrong. you just found me in the wrong universe. that’s all. because you could have loved me forever. and maybe in another universe, i let you.

shipwhore:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Luan Morgenstern
we pledge ourselves to the goddess

avatar
Messages : 331
Pseudo : trust no one, thomas.
Avatar : lucky b smith.
Crédits : cosmic light (ava.) bbkaty (sign.) lbsgif/tumblr (gifs)
Double compte : phèdre agallon, queen of glencullen.
Image :
Âge : vingt années maudites, enchaîné dans une folie sans fin.
Statut civil : célibataire, cœur noirci par la reine de la nuit.
Occupation : se perdre toujours plus profondément dans les limbes de son esprit.
Élément : les flammes ravageuses, celles qui dévorent le moindre espoir, qui laissent un goût de cendre dans la bouche.
Don : si apporter la mort partout où il passe est un don, alors oui, il en possède un.
Date d'inscription : 17/01/2016

MessageSujet: Re: save my soul (noluan)   Lun 29 Fév - 15:05


save my soul


« Qu'est-ce que tu viens chercher ici? » cette question interloqua luan. il était grand, charmeur, mystérieux. inconnu. ses yeux le déshabillait du regard, littéralement. c'est comme si ils se connaissaient, de vieilles connaissances, des vestiges oubliés. l'appel du pendentif était trop fort, il gardait l'attention de jeune homme. mais quelque chose semblait interférer entre l'objet et l'adolescent. quelqu'un, cet homme étrange. du premier coup d’œil, on pourrait les croire très proches. la manière dont l'étranger avait posé sa question, comme s'il sermonnait son fils. pourtant, aucun souvenir ne revenait au blond, il ne connaissait pas cet homme. « êtes-vous le propriétaire de la boutique ? je m’intéresse beaucoup à ce collier.. il est magnifique » luan savait pertinemment que l'inconnu n'étais pas le vendeur, un client fidèle sans doutes. mais étrangement, il sentait que ce dernier n'allait pas le lâcher, qu'il allait creuser et fouiller dans sa tête. en proie à une certaine paranoïa ces derniers jours, luan se méfiait de chaque personne de glencullen. il ne savait pas qui faisait parti du surnaturel, et qui n'en faisait pas. sa famille n'en parlait jamais, ces informations n'étaient divulguées que lorsqu'il y avait danger et que la menace devait être éradiquée, que la créature soit détruite. s’arrachant à ses rêveries, le blondinet remarqua que l'inconnu l'observait toujours avec tant d'intrigue dans les yeux. sentant la malaise s'installer à cause de ce bruyant silence, le jeune homme essaya de trouver quelque chose à dire. l'homme tenait un livre qui semblait avoir vécu bien assez longtemps pour se trouver ici. les pages étaient jaunies, les particules de poussière tombaient puis virevoltaient dans le magasin. « vous vous intéressez aux légendes ? » lança luan. il marqua une pause, puis attendit une réponse de l'étranger. pendant cinq secondes qui semblaient durer une éternité, luan reprit « les histoires de cette ville sont fascinantes » il essaya de sourire. après tout, parler à quelqu'un de nouveau fait du bien parfois. 'nouveau' était un mot peut-être inapproprié. malgré son jeune âge, l'inconnu dégageait quelque chose, comme s'il avait vécu des centaines de vie, traversé des milliers de mondes. c'était intriguant. cependant, l'envie irrésistible de s'échapper de son emprise prit le dessus et luan continua sa balade. il se rappela soudain son but, celui d'arriver jusqu'au pendentif. quelque chose clochait, quelque chose de fort. sa lumière bleu azur explosait grâce aux rayons du soleil qui traversaient la boutique. un très joli spectacle qui illuminait l'échoppe assombrie. en réalité, le "old curiosity shop" était vraiment caché dans une petite ruelle. c'est comme sil il était apparu là devant, comme par magie. luan avait besoin de fuir le soleil, et c'est là qu'il s'est trouvé devant la boutique, incroyablement riche en découverte ceci-dit. que ce soit matérielle, ou la rencontre avec un inconnu. l'objet mirage se rapprochait de luan plutôt qu'il se rapprochait. le blondinet attrapa le collier, son regard s'enflammait. ses iris et la pierre semblaient jumelles. un bleu intense, les abysses d'un océan sans fin. le blond toucha le saphir, un contact qu'il regretta sur le coup. il semblait suffoqué, tomba à la renverse. « flammes. nuit. cris. douleur. larmes. néant. »

luan ouvrit ses yeux d'un élan. il venait de recevoir comme un électrochoc, sa tête en grésillait encore. subitement, la douleur disparut. tout étourdit, il se rendit compte qu'il était appuyé sur l'inconnu. il avait le visage moins froid, plus en détresse. en voyant l'adolescent reprendre ses esprits. il murmura quelque chose, sa voix était apaisante, comme de l'eau glacée après une affreuse brûlure.

hrp:
 




_________________

i feel it running through my veins and i need that fire just to know that i'm awake. erased, i missed till the break of day. and i need that fire just to know that i'm awake. until we go down. (RUELLE).


savage hearts:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nolan Breslin
we pledge ourselves to the goddess

avatar
Messages : 1431
Pseudo : flyingsquirrel. (maëlle)
Avatar : sam claflin.
Crédits : mon bae (velvety.)
Double compte : leith le merveilleux et nyx la plus belle.
Image :
Âge : vingt-six ans, des années qui ont défilé beaucoup trop vite à ses yeux.
Statut civil : seul, sans vraiment l'être. toujours entouré, jamais attaché. il n'aime pas, mais il a besoin que les autres le fassent. il reste célibataire, car il se lasse beaucoup trop vite.
Occupation : ambulancier, il sauve des vies au quotidien. ça compense avec celle qu'il est forcé de prendre chaque pleine lune.
Élément : l'élément destructeur, le feu qui brûle, qui ravage tout sur son passage.
Date d'inscription : 04/01/2016

TO KNOW MORE
Relations:

MessageSujet: Re: save my soul (noluan)   Jeu 3 Mar - 0:01

Ses iris détaillent le jeune homme, d'une façon qui doit très certainement le mettre mal à l'aise. Nolan n'a jamais été doué pour la bienséance et le protocole. Si sa mère lui a enseigné les règles de bonnes manières, comme à tout le monde, il n'en a gardé que l'essentiel, mettant aux oubliettes tout ce qui lui paraît désuet. « Etes-vous le propriétaire de la boutique ? Je m’intéresse beaucoup à ce collier.. Il est magnifique. » Le regard du sorcier glisse vers le pendentif azur qui se balance au bout d'une chaîne en argent. Une jolie pierre, dont la couleur, réhaussée par un rayon de soleil, explose dans toute la pièce, gratifiant l'échoppe de reflets bleutés. Malgré la beauté de ce spectacle, Nolan n'oublie pas la véritable curiosité de cette boutique : le garçon qui se tient devant lui. Il secoue doucement la tête pour faire comprendre qu'il n'est pas le propriétaire. Un simple coup d’œil à sa main lui confirme que le dysfonctionnement ne vient pas de lui-même puisque cette dernière est entourée de cette aura blanche si familière. Alors pourquoi ce jeune homme blond se tient devant lui, sans aucune auréole pour veiller sur lui? Le sorcier est perturbé, ça le pousse à remettre en question les fondements de ses connaissances sur les créatures surnaturelles. Serait-il possible qu'il existe, en ce monde, une autre espèce que les loups et les sorciers? Des êtres dont personne ici n'aurait connaissance? Il a bien un nom qui lui vient, qui lui brûle la langue et met tout ses sens en alerte. Pourtant il a bien du mal à croire que ce garçon pourrait être l'un d'eux, sous son aspect innocent. « Vous intéressez aux légendes? » Ses yeux se posent sur le livre qui avait su capter son attention avant que le blond n'entre dans le magasin. Instinctivement, Nolan referme le vieil ouvrage, créant un nuage de poussières par la même occasion. «  Les histoires de cette ville sont fascinantes. » Sur ce point, le sorcier est bien obligé d'être d'accord avec le jeune homme. Quelque chose de spécial se dégage de cette ville, quelque chose qui pousse tous les êtres surnaturels à venir trouver refuge à Glencullen. « Oui, c'est passionnant. On trouve des choses très surprenantes dans ces vieux livres. » Mais pas vraiment ce pourquoi il est venu. Il n'a pas eu le temps de feuilleter toutes les pages, mais il sent que l'information qu'il cherche ne s'y trouvera pas. Au fond, Nolan commence à se demander si sa venue dans cette échoppe n'est pas une intervention du destin pour qu'il rencontre à nouveau ce garçon. Peut-être est-il la réponse à ses questions. Le jeune blond s'écarte de lui, semble reprendre son inspection de la boutique. Le sorcier ne prend pas la peine de faire semblant d'être occupé, son regard suit l'autre client, bien trop curieux et méfiant pour ne pas l'avoir dans son champ de vision. Rapidement, le jeune homme est à nouveau attiré par ce collier qui se balance, comme agité par une force invisible. Sa main pâle effleure le saphir, alors que tout son corps se crispe et qu'il ait un mouvement de recul instinctif, comme pour se défendre. Sans réfléchir, Nolan fait un pas vers l'inconnu qui vient s'appuyer sur lui, comme s'il était incapable de tenir débout sans support. Le garçon ouvre alors les yeux subitement, et le sorcier peut y lire la panique, l'incompréhension. Le visage de Nolan auparavant froid s'apaise un peu, même si cette petite voix en lui, lui souffle de rester vigilent. « Est-ce que ça va? On dirait que tu as vu un mort. » Reproduisant les gestes qu'il fait si souvent au travail, le sorcier entraîne le garçon vers le tabouret dans un coin de la boutique, l'invitant à s'asseoir pour reprendre ses esprits. « C'est comme si cette pierre t'avais brûlé, ou électrocuté. » Il jette un regard méfiant vers l'objet, quitte le chevet du garçon blond quelques secondes pour se saisir du collier. La pierre dans ses mains lui semble froide, lisse. Mais il peut sentir quelque chose qui se dégage de cet objet, comme un souffle de magie. Son instinct lui dit de rester prudent, mais encore une fois, il a besoin d'en savoir plus.

_________________


maybe there’s a universe out there — happening now — where we end up together. if you think of it all this way, then it’s like neither of us did anything wrong. you just found me in the wrong universe. that’s all. because you could have loved me forever. and maybe in another universe, i let you.

shipwhore:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: save my soul (noluan)   

Revenir en haut Aller en bas
 

save my soul (noluan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHAT'S A GOD TO A NONBELIEVER? :: glencullen & dublin :: les rues commerçantes :: The Old Curiosity Shop-